CDC 2016 : Apejes et les faveurs des pronostics

Camfoot

Stade omnisports de Yaoundé, dimanche 30 octobre 2016. Les gradins sont envahis de milliers supporters. Mais la marée humaine est de couleur bleu et rouge, et de l’armée cinglée de Bamboutos FC. Et ces supporters surexcités ne pensent qu’à une seule chose, la victoire. Puis, coup de tonnerre ! A peine le coup d’envoi de la rencontre est donné que les académiciens de Mfou ouvrent la marque. Ce but précoce vient refroidir un antre qui bouillonnait déjà deux heures avant le match.

Le 28 octobre 2016
commentaires

Loin de baisser les bras, les Mangwa Boy’s vont multiplier les assauts dans le camp adverse. Sauf que leur ligne d’attaque fera montre de fébrilité notoire. Moult fois, les occasions nettes de but sont vendangées. Peu avant la mi-temps, Apejes amorce une offensive sur le flanc droit. Le centre d’un joueur de cette équipe est catapulté de la tête au fond des filets de Bamboutos Fc (2-0).

A la reprise, la formation de la région du Centre se replie dans sa moitié de terrain. Ce qui permet alors à Bamboutos d’avoir plus le ballon. Dès lors l’équipe de l’Ouest permet la pression sur une défense qui plie, mais ne rompt pas. Il faudra attendre les ultimes instants du match pour voir Bamboutos réduire le score (2-1). Mais il est trop tard. Et le rêve de l’équipe la plus supportée du Cameroun, de remporter son premier titre en 50 ans d’existence s’effondre sous les yeux du Chef de l’Etat Paul Biya. Détrompez-vous !

Ceci n’est pas une révélation prophétique, mais un scénario de la finale de la Coupe du Cameroun qui se disputera dimanche prochain. Puisque, contre Bamboutos Fc, Apejes descendra dans l’arène du stade Omnisports Ahmadou Ahidjo relookée avec les faveurs des pronostics. En effet, depuis leur création, les deux se sont affrontés à six reprises, essentiellement en championnat. La première rencontre remonte au 27 avril 2014. A Mbouda, Apejes avait pris le dessus sur Bamboutos (0-2). Au match retour le 16 octobre 2014, l’équipe de Mfou avait confirmé sa suprématie (3-2). En 2015, les deux clubs avaient à nouveau rendez-vous en championnat. Le 3 mai de cette année-là, les académiciens de Mfou allaient arracher le point du nul aller à l’extérieur (0-0), avant de s’imposer (2-0) lors de la manche retour disputée le 12 août 2015. En 2016, Apejes pulvérise Bamboutos (5-0) le 20 mars à Mbalmayo. Une lourde qui aura comme conséquence, le limogeage de Jean Claude Yérima, entraîneur d’alors. Le match retour le 6 juillet permettra à Bamboutos de laver cet affront (2-0).

Comme il apparaît clairement, lors des trois dernières saisons, Bamboutos et Apejes se sont affrontés à six reprises. Et c’est l’équipe de Mfou qui s’en est bien sortie avec quatre victoires et un match nul contre une seule défaite. Ce qui fait de cette équipe, la bête noire de Bamboutos. Il s’agit certes des statistiques, mais qui peuvent se confirmer dimanche prochain.

Gaël Tadj


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches