Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Fécafoot : Samuel Eto’o officiellement candidat

Fin du suspense. Samuel Eto’o a officiellement annoncé sa candidature à l’élection du futur président de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot). En lançant une pique au passage, au président en exercice et ancien protégé, Seidou Mbombo Njoya.

Le 21 septembre 2021
commentaires

Samuel Eto’o fils s’est lancé un nouveau défi : prendre les commandes de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot). Après plusieurs semaines de suspense, l’ancien numéro 9 des Lions indomptables a officiellement annoncé sa candidature à l’élection du futur patron du football camerounais. « J’ai le plaisir et l’honneur de vous annoncer ma candidature à la présidence de la Fédération camerounaise de football. Après mûre réflexion, j’ai pris cette liberté par amour du Cameroun et par passion pour notre football », a-t-il annoncé sur sa page Facebook ce mardi.

« Redonner au football camerounais sa grandeur »

Dans ce document de deux pages, l’ex-buteur du FC Barcelone (Espagne), de l’Inter Milan (Italie), de l’Anji Makhatchkala (Russie) explique pourquoi il brigue la présidence de l’instance faîtière. « Il est temps de lancer le chantier de la reconstruction de notre football. Nous ne pouvons plus différer la modernisation de notre sport-roi car le reste du monde ne nous attend pas, il avance sans nous ». Avec pour slogan « Redonner au football camerounais sa grandeur », Samuel Eto’o n’a pas manqué de lever le voile sur les grandes lignes de son projet. Il s’agit de relancer les championnats locaux en leur assurant régularité, attractivité et visibilité ; restaurer l’esprit de conquête au sein des sélections nationales et redonner de la confiance aux ressources humaines « pour que talents et encadreurs aient une croissance simultanée et pérenne ».

Samuel Eto’o fait à cet effet une promesse : « Je présente ma candidature avec l’engagement sans précédent de ne pas empocher un centime des indemnités prévues pour le poste de président de la Fédération. Ces fonds seront alloués au développement du football amateur. [...] Je suis candidat à ce poste afin d’attirer des financements externes et de ne pas réduire les revenus déjà maigres avec des charges inutiles ».

Eto’o lance une pique à Seidou Mbombo Njoya

Dans sa déclaration, Samuel Eto’o égratigne au passage, sans le citer, le président actuel de la Fécafoot. Un Seidou Mbombo Njoya que le quadruple ballon d’or africain avait soutenu au moment de son élection en 2018. « Il y a trois ans, j’ai soutenu un projet qui, selon moi, semblait prometteur pour l’avenir de notre football, admet l’ancien goleador. Faisant le bilan de ses réalisations, je n’ai aucun regret, même si les attentes n’ont pas été comblées. Cependant, il est important de tirer les leçons de cet échec afin d’amener un changement maîtrisé et bien géré ». La guerre est déclarée.


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches