Cameroun : les attaquants des JO 2000

JeuneAfrique

Le 26 août 2016
commentaires

Samuel Eto’o. Il joue encore au football en Turquie à Antalyasport, après être passé par Barcelone, l’Inter Milan, Chelsea… Eto’o a lancé des écoles de football et est à la tête d’une fondation qui s’occupe des défavorisés, notamment des réfugiés du nord du Cameroun, en partenariat avec le HCR et Oxfam.

Patrick Mboma. Retraité depuis 2005, l’attaquant aux 33 buts en 56 sélections est consultant pour Canal + Afrique et passe ses diplômes d’entraîneur. Également agent sportif, un temps impliqué dans les activités de la Fecafoot, il s’est également lancé dans les affaires via la société de finances Hope Finance. Cette aventure s’est néanmoins terminée devant les tribunaux, l’entreprise faisant banqueroute.

Patrick Suffo. Il a connu la France, l’Espagne, l’Arabie Saoudite, les Émirats, la Norvège, Israël et l’Angleterre, où il a terminé sa carrière. Après avoir exercé en tant qu’agent sportif (il a notamment négocié le prêt de son compatriote Jean II Makoun à l’Olympiakos, en Grèce, en 2011), il s’est reconverti dans les affaires et est aujourd’hui opérateur économique au Cameroun, dans le secteur pétrolier. Il avait auparavant travaillé pour les relations publiques d’une entreprise pétrolière en Norvège.

Albert Meyong Ze. Il est toujours en activité et joue actuellement dans le sud du Portugal, pour le club de Vitória Setúbal, qu’il avait déjà fréquenté entre 2000 et 2005 et entre 2012 et 2013. Il a également fait un passage de deux ans en Angola, au Kabuscorp. Il a joué pour les Lions indomptables jusqu’en 2009.

Par Mathieu Olivier


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches