Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Recyclage : Fin du stage Fifa d’entraîneurs de haut niveau

Camfoot

La clôture de ce recyclage d’entraîneurs des équipes nationales de football, de Ligue 1 et deux de Ligue 2 a eu lieu ce samedi à Yaoundé. Pendant cinq jours, ils ont échangé avec Frans Masson, l’expert Fifa de nationalité Belge.

Le 13 avril 2014
commentaires

Tous les clubs de Ligue 1 à quelques exceptions près, ont connu le retour de leurs entraîneurs, ce dimanche à l’occasion de la 14e journée du championnat. Depuis une semaine ils étaient à Yaoundé à l’occasion du stage des entraîneurs de football de haut niveau organisé par la direction technique nationale, sous la supervision de Frans Masson, l’expert Fifa, arrivé pour la circonstance.

Ils étaient finalement 28 à prendre part à ce stage réservé aux entraîneurs de toutes les sélections nationales de football, ceux de Ligue 1 et ceux des deux clubs de Ligue 2 classés premier et deuxième (Alain Djeumfa pour Aigle et Simplice Ndjiki pour Feutcheu Fc). L’absence de deux d’entre eux a été remarquée. Didier Gomez Da Rosa, l’entraîneur de Coton sport de Garoua, et Pierre Ndjili Ndengue, le coach de Renaissance de Ngoumou, étaient absents. Si l’absence du coach de Coton sport a donné des nouvelles de lui, personne n’a pu savoir les raisons de l’absence de Pierre Ndjili Ndengue, par ailleurs instructeur Caf et Fifa. « L’entraîneur de Coton sport a appelé pour s’excuser. Il a estimé que les résultats de son équipe ne sont pas flatteurs et qu’il ne saurait abandonner son équipe pour une semaine. C’est pourquoi, il a préféré ne pas répondre à l’invitation. L’entraîneur de Renaissance de Ngoumou quant à lui, a été absent et n’a donné aucune nouvelle de lui », a expliqué Etienne Sockeng, le directeur technique national-adjoint, lors de la cérémonie de clôture.

Fini « le coaching clandestin » à Sable de Batié. Ce club de Ligue 1 aura désormais un entraîneur qualifié sur son banc de touche. Il s’agit de Bilé Tanga, qui a finalement rejoint les autres entraîneurs à ce stage au lendemain de son ouverture.

Frans Masson a reçu des mains de Martin Ndtoungou Mpilé, parlant au nom de tous les entraîneurs, des présents, dont un maillot des Lions Indomptables dédicacé par tous les entraîneurs, et un lion sculpté. « Nous venons de passer une semaine pleine d’enseignements, d’expérience et d’échange. Monsieur Masson, vous avez su trouver les mots justes pour nous transmettre ce que vous aviez à faire. Votre discours a été simple et il est passé. Parfois, les thèmes semblaient difficiles. Mais, vous avez trouvé des mots justes, pour que tous les entraîneurs comprennent de quoi il s’agissait. Vous avez su animer les cours. Parfois, avec de petites histoires croustillantes, qui réveillaient tout le monde, des histoires relatives à votre passé de joueur, d’entraîneur et tout cela remettait de l’ambiance pendant les cours. Pour tout l’investissement que vous avez fait pour nous, tous les camarades, par ma modeste voix, vous disent merci. Vous ne pouvez pas partir comme ça sans un souvenir pour vous. C’est la tradition ici chez nous », a indiqué Martin Ndtoungou, avant de lui remettre des présents. « Que c’est beau ! Super ça ! C’est le maillot que je porterait en match d’ouverture de la Coupe du Monde », a promis Frans Masson.
Quant à l’évaluation des stagiaires, personne n’a échoué. Chacune a reçu une attestation de participation à ce stage de haut niveau de la Fifa.

Antoine Tella à Yaoundé


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches