Performance

Quand un Super Eagle respire, Aigle s’envole

Camfoot

Avec Oxygène FC de Mfou, dans la ligue régionale de football du Centre, Ezé Eméka Friday a été étincelant la saison dernière. Malgré la défaite de son club en finale des barrages face à As Fortuna,sa saison a été réussi puisqu’il a terminé meilleur buteur de sa ligue grâce à sa trentaine de réalisations. Une performance qui lui a immédiatement ouvert les portes de la Ligue 1. Parmi les clubs qui souhaitaient s’attacher de ses services, il va s’engager avec Aigle Royal de la Menoua.

Le 7 juin 2016
commentaires

Ses prestations lors des matchs de préparation d’El Pacha, feront de lui un des préférés des amateurs du football de la cité climatique. Joseph Ndoko, l’entraineur principal des jaune et noir, fera également de lui l’un des éléments clés de son dispositif tactique. Seulement, lorsque débuta le championnat, c’est un autre visage Eméka qui se présenta. Ses qualités techniques font certes éblouir les admirateurs du beau football, mais le Nigérian fera montre d’une inefficacité cruelle devant les buts. A plusieurs reprises, il a eu des occasions nettes de but au bout de sa godasse qu’il a vendangées. Son entraîneur l’a même fragilisé à cause de son « individualisme exacerbé préjudiciable au groupe ». Malgré son inefficacité, il fera toujours partie du onze majeur de Joseph Ndoko jusqu’au moment où, une blessure viendra le clouer à l’infirmerie pendant près de cinq matchs.

De retour de cette blessure, Eméka est métamorphosé. Il célèbre son retour sur les terrains de Ligue 1, à Bafia. Face à Cosmos du Mbam, il inscrira l’un des deux buts qui donna la victoire à son équipe (1-2). Depuis lors, le véloce Super Eagle plane dans les surfaces de réparation et cause des misères aux défenseurs. Contre Apéjès de Mfou lors de la 18ème journée de Ligue 1, il a inscrit un but de génie qui permettait au rapace de la Menoua de décrocher le point du nul (2-2). En véritable renard de surface, il a enchainé ce dimanche 5 juin 2016, contre Bamboutos Fc de Mbouda ; puisqu’auteur de l’unique but de la partie.

Alors que les supporters des jaune et noir célèbrent un Eméka Friday qui a visiblement retrouvé son meilleur niveau, il est sorti avant la fin de la dernière rencontre à la 74ème minute suite à une blessure.

Pour revenir encore plus fort ?

Gaël Tadj, à Bafoussam


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Répondre à cet article

La Chronique de Léon
Les Depêches