• Accueil
  • Championnat
  • Fagnia Fagnia « La coupe, ça se gagne, ça s’arrache, ça ne se joue pas  (...)

Coupe du Cameroun 2016

Fagnia Fagnia « La coupe, ça se gagne, ça s’arrache, ça ne se joue pas »

Camfoot

L’entraineur de Bamboutos Fc de Mbouda, fait l’état des lieux de la préparation et parle de l’ambiance au sein de cette formation à quelques jours de la finale de la coupe du Cameroun face à Apejes de Mfou.

Le 26 octobre 2016
commentaires

Comment se passe votre séjour à Limbe ?

Je dois d’abord dire que je suis satisfait par rapport au cadre : les installations que nous avons trouvées sont de très bonne qualité. C’est très bien de travailler par ici.

Comment se porte l’équipe à quelques jours de la finale ?

L’équipe se porte bien. Vous savez qu’elle a connu beaucoup d’instabilité au début de la saison, mais au fil des matchs, le Pca Tagouh Justin s’est battu avec son équipe administrative pour régler ces différents problèmes. Et aujourd’hui, vous pouvez constater qu’avec la stabilité, les résultats suivent.

Est-ce que votre effectif est au complet ou y-a-t-il des blessés à l’infirmerie ?

Après un championnat de 34 matchs et le parcours jusqu’en finale de la coupe du Cameroun, il est évident que des bobos ne peuvent pas manquer. Mais nous avons la chance d’avoir une infirmerie bien fournie pour s’occuper des soucis de santé des joueurs. A ce jour, je peux dire que nous sommes à 98% de notre préparation, le temps de peaufiner le reste et apporter à notre public ce qu’il faut dimanche prochain au stade Ahmadou Ahidjo devant le Chef de l’Etat.

Quels sont les points sur lesquels vous avez accentué le travail pendant cette préparation ?

Les matchs des grandes compétitions comme la coupe du Cameroun se jouent sur des détails et surtout le mental. Nous insisté sur la concentration, la détermination et l’envie. C’est celui qui aura plus envie que l’autre qui fera la différence.

Quelles sont les forces et les faiblesses d’Apejes que vous affrontez dimanche ?

Sur le plan professionnel, je ne viendrai pas dévoiler nos stratégies ici. Mais je sais qu’Apejes est une très bonne équipe qui joue bien au football. C’est une école de football donc équipe joueuse. C’est une équipe qui a un très bon encadrement technique chapeauté par Sogba. Apejes a aussi un président très jeune, et vous savez que depuis un certain temps, c’est la jeunesse qui est au contrôle des équipes de football. Au niveau du championnat, Apejes nous avait battu à l’aller (5-1) dans un contexte qui était différent de l’actuel ; chez nous, le tir avait été rectifié (2-0). Mais, il s’agit de deux configuration différentes : le championnat, c’est l’action à tout prix pour avoir les trois points alors que la coupe, ça se gagne, ça s’arrache, ça ne se joue pas.

Que dites-vous aux milliers de supporters de Bamboutos ?

On ne peut pas dire d’emblée que la Coupe rentrera à Mbouda. Puisqu’on ne peut pas gagner un match sans l’avoir joué, sinon on n’aurait organisé le match. Avant le début de cette rencontre, chaque équipe à 50% de chance de gagner, et c’est à chacune des équipes d’apporter le meilleur d’elle pour essayer de renverser la balance de son côté. Mais toujours est-il que l’année est spéciale pour nous. C’est le cinquantenaire de Bamboutos, une équipe fondée depuis 1966 qui, curieusement n’a aucun titre. C’est l’occasion pour nous de prendre ce trophée devant le Chef de l’Etat. Le Pca de Bamboutos Justin Tagouh estime que c’est la meilleure façon pour lui de dire merci à ses frères des Bamboutos et le public de la région de l’Ouest en leur apportant ce trophée comme cadeau d’anniversaire.

Réalisée par Gaël Tadj


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches