• Accueil
  • Actualités
  • Attentats de Paris : Pourquoi Assou Ekotto s’était désolidarisé

Attentats de Paris : Pourquoi Assou Ekotto s’était désolidarisé

Camfoot

L’arrière gauche camerounais de Saint-Etienne n’a pas sa langue dans la poche, et n’est pas de cette caste de footballeurs hypocrites qui préfèrent souvent taire pour plaire. Benoit Assou-Ekotto quant à lui s’identifie par son franc-parler et son ton un peu iconoclaste. Sa sortie ce mardi dans le quotidien L’Equipe, a donné à mieux cerner le Camerounais sur nombre de sujets sur lesquels il a été vertement critiqué ces derniers mois.

Le 2 mars 2016
commentaires

Notamment les attentats de Paris, perpétrés au stade de France le 13 novembre 2015, et qui avait coûté la vie à nombre de supporters des Bleus de France. L’on se souvient que dans la foulée de ses funérailles, la France du football et notamment les équipes de Ligue 1 avaient choisi d’arborer des brassards noirs en hommage aux victimes. Assou-Ekotto quant à lui avait refusé de le faire.

« Un peu avant, il y a eu un attentat dans le nord du Cameroun et on m’a refusé le droit de porter un brassard noir pour un match de Ligue Europa, a rappelé l’ancien joueur de Tottenham. Je connais le principe du ’mort au kilomètre’ : un assassin qui tue deux personnes dans le 16e arrondissement de Paris fera plus de bruit que s’il en tue cent à l’autre bout du monde. Mais comme je suis quelqu’un de très droit, je ne vois pas pourquoi je devrais porter un brassard pour des morts à Paris et pas au Cameroun. Je ne suis ni blanc ni noir, à part ma couleur de peau. Pour moi, il n’y a pas de morts VIP », a-t-il répliqué pour justifier son geste.

En effet, le Camerounais, se sentant aussi meurtri par ce qui arrivait aux populations au nord de son pays, et ayant compati tout à sa douleur, n’a pas jugé opportun de partager la peine des « autres ».

Armel Kenné


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 2 mars à 15:05, par créateur En réponse à : Attentats de Paris : Pourquoi Assou-Ekotto s’était désolidarisé

    Merci de rappeler a ces blancs que nous sommes tous les être humains et nul être n’est supérieur a l’autre.les attentats ont lieu au Cameroun, c’est a peine que ça faisait objet d’une flash d’information.aucune condamnation de la part de ces pays .mais il a fallu que ça explose en France pour que ... suivez mon regard .plus déplorable est que certain toto des présidents en Afrique ont pris part a cette marche organisée par la France . il est temps que L’AFRIQUE SE RÉVEILLE. MERCI ASSOU.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars à 14:07, par Bryce En réponse à : Attentats de Paris : Pourquoi Assou-Ekotto s’était désolidarisé

    Les Kmers aiment et soutiennent leur pays ou qu’ils soient dans le monde.
    Voila un vrai patriote qui risque de sacrifier sa carriere pour la cause nationale.
    Au contraire du faux governement en place qui s’en fout de son peuple et qui consomme les resources du pays a une allure des gens qui savent leur date de disparition

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars à 11:10, par Pierre En réponse à : Attentats de Paris : Pourquoi Assou-Ekotto s’était désolidarisé

    Merci ASSOU-EKOTTO
    Autant j’ai condamné ton coup de tête contre ton jeune frère au mondial, autant je voudrais saluer cette attitude pour les morts qui me semble juste. Félicitations et beaucoup de courage .

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars à 09:04, par Ebeny Donald En réponse à : Attentats de Paris : Pourquoi Assou-Ekotto s’était désolidarisé

    Merci Assou. De la meilleur des manières tu pleures tes frères innocents qui meurt par centaine au dans le nord du Cameroun. Va de lavant.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars à 04:39, par Nico Anye En réponse à : Attentats de Paris : Pourquoi Assou-Ekotto s’était désolidarisé

    i was touch after reading this interview, not just because am a Cameroonian, but because of what the world is turning into, football is one of the most watch sports, i strongly believe is a plat form we can use to show are solidarity with people going through hard times in the different parts of the world, i happen to be one of the many that changed my Facebook profile picture to the colors of french flag in a way of showing my solidarity with the french people that where killed, (shot in Paris) only for me to learn now that my brother, a football player in France, was not allowed to way a simply black arm band in support of Cameroonians that where killed in the north of my own country, (shot died) what a world, those are some of the things that gives a negative face to this beautiful game called football,
    Note, what go’s around, comes around. Peace.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars à 00:50, par small lion En réponse à : Attentats de Paris : Pourquoi Assou-Ekotto s’était désolidarisé

    Merci Assou...les victimes camerounaises du terrorisme intéressent tout le monde sauf le 1er concerne...celui qui se dit président de la république depuis +34 ans !!! Comment expliquer que ce Mr depuis le début de cete guerre il ya + de 3 ans maintenant et avec tous les morts enregistrés n’ai pas encore mis les pieds la bas ? @ller en Suisse chaque 2 mois pour des "séjours prives" ca il number 1 mais visiter son propre pays réconforter ses compatriotes le depasse. Quand prendra fin ce film d’horreur ?

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Répondre à cet article

La Chronique de Léon
Les Depêches