Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Nouveau siège de la Fécafoot : la pelletée pour la campagne ?

Camfoot.com

Iya Mohammed, le Président de la Fédération Camerounaise de Football (fécafoot) procédera, le mardi 13 novembre 2012 à Yaoundé, à la pose de la première pierre de l’édifice devant servir de quartier général à l’institution dont il a la charge. Effet électoral ou prise de conscience tardive ? Quelques éléments statistiques de 14 années de règne sans partage.

Le 10 novembre 2012

Les 14 ans de règne du DG de la Sodécoton à la tête de la fécafoot se solde par un bilan très mitigé. Les principaux faits d’arme que les lieutenants du général de la tour de Tsinga ventent sur les plateaux de télévisions et autres supports médiatiques sont entre-autre les deux coupes d’Afrique des nations (CAN) remportées par les lions indomptables sous son aire (2000 et 2002, et les jeux olympiques 2000 à Sydney). Le listing exhibitionniste se poursuit avec les deux participations du Cameroun aux phases finales de coupe du monde 2006 et 2010. Ces derniers éléments nous amènent à nous interroger sur la gestion des retombées des coupes du monde suscitées. Quand on sait que la FIFA reverse plus de 2 milliards de francs Cfa aux pays qualifiés comme aide au développement du football local.

Hormis l’exigu siège de Tsinga auquel la représentation abritant le syndicat national des footballeurs camerounais (SYNAFOC) ne peut rien envier, les démembrements de la fédération dans les régions (ligues régionales) sont dépourvus de siège. Après 14 années de règne sans partage, les responsables fédéraux en se bombant le torse énoncent fièrement : « Nous avons pour ambition de doter cette dernière (fécafoot) d’un siège moderne, fonctionnel et conforme à son statut actuel d’institution dynamique, ambitieuse et résolument tournée vers l’avenir, devant servir de quartier général à l’institution dont il (Iya) a la charge » Tel est le discours de la cellule de communication de la fécafoot à 72h la pose de la première pierre de leur nouveau siège.

Une vue de l’avant du bâtiment
Une vue de l’arrière du bâtiment

Plus de trois millions de dollars annuel

Le budget de la fécafoot s’élève à plus de trois millions de dollars chaque année. Elle tire de Puma, le sponsor officiellement des lions un milliard de francs Cfa. 600 millions d’orange Cameroun. Les autres sponsors : MTN, Bolloré logistic, CAC, Tangui et j’en oublie certainement leur versent également des sommes significatives. Excepté le centre technique d’Odza dont la construction, finalement minimaliste (mauvaise gestion des fonds), est une initiative de la FIFA sujette au financement du projet « Win in Africa with Africa », les Camerounais aujourd’hui contrariés après les quatre participations de leur sélection nationale aux phases finale de coupe du monde continuent de s’interroger sur l’impact de ces qualifications sur l’essor de leur football.

Il serait injuste de ne pas préciser que le décollage est reste plombé face à la démission de l’état du Cameroun qui non seulement n’octroie aucune aide comme ailleurs, n’a construit aucun stade ni terrain de football sur le territoire depuis 1972. Aucune envie non plus du gouvernement de s’embarquer dans l’organiser d’une CAN (Coupe d’Afrique des Nations) au grand dam de Issa Hayatou président de la Caf depuis des décennies. On a bien vu l’impact de l’organisation de la Can sur le rayonnement du football des fédérations comme celles du Mali, Ghana, Angola, Gabon et Guinée Équatoriale plus près de nous.

Mais malgré ces handicapes évidents, les responsables de la tour de Tsinga ont eu les moyens nécessaires pour implémenter des réformes structurelles et fonctionnelles du football au Cameroun : la construction des sièges devant abriter les ligues régionales, les centres techniques et de formation dans les chefs lieux de régions et/ou de départements… Et sur le plan fonctionnel, l’épineux problème de double identité avait trouvé une solution avec l’initiative d’enregistrement électronique mis sur pied par la fédération tunisienne de football et adopté par la FIFA. Les Camerounais ont trouvé le moyen de détourner cette méthode avec une marge d’erreur négligeable, au profit de la très contestée radiographie du poignet gauche servant à déterminer l’âge osseux. Ladite radio peu fiable et rejetée par plusieurs fédérations coûte près de 15 milles francs Cfa aux parents des joueurs... Difficilement déboursable au bout du compte, quand on sait qu’au Cameroun plus de la moitié de la population croupie dans la misère, le football étant par excellence le sport pratiqué par des enfants issus des familles aux revenus très réduits. L’octroie du marché de la radiographie du poignet dans tout le Cameroun qui s’élève à 60 millions est confié à un seul individu qui est par ailleurs membre de la fécafoot : Choix objectif ou arnaque, à chacun de donner son élément de réponse.

De la cooptation au suffrage

Porté par la FIFA à la tête de l’instance fédérale en charge de la gestion du football au Cameroun de 1998 – 2000 pour assurer les commandes du comité de gestion provisoire mis en place, quelques temps après le scandale orchestré par Vincent Onona, suite à la vente illicite des billets du mondial 1998 aux hooligans anglais, Iya Mohammed réussit à se faire élire au suffrage de 2000 comme président de la fécafoot et se maintient après les élections de 2005 et 2009. Le « roi » de l’immeuble de Tsinga tentera-t-il de briguer un quatrième mandat en 2013 ? Just wait and see !

James Kapnang

Caratéristiques du nouveau siège

Selon la Fecafoot, le coût total du projet est d’environ deux milliards de francs CFA et les travaux de construction s’étaleront sur près de 09 mois.

Le bâtiment selon le règlement d’urbanisme doit avoir au moins quatre (04) niveaux. Le site se trouvant sur deux artères en même temps oblige les concepteurs à développer un système de façade continue.

Le Maître d’Ouvrage vu le potentiel du site et les besoins de la FECAFOOT a sollicité une exploitation optimale du terrain et un cloisonnement du bâtiment en deux systèmes indépendants :

- FECAFOOT ;
- ESPACE LOCATIF.

Le bâtiment est constitué de :
- REZ DE JARDIN ;
- REZ DE CHAUSSEE ;
- ETAGE I ;
- ETAGE II ;
- ETAGE III ;
- ETAGE IV.

ACCES ET CHEMINEMENTS PIETONNIERS
DISTRIBUTION INTERNE

A l’intérieur : Le système distributif de l’immeuble a son point de départ à l’entrée principale sous la grande boule de Crystal (PLEXI GLASS).

Le passage de l’extérieur vers l’intérieur est filtré par une zone intermédiaire (le portique) et la transition est garantie par le grand hall de l’entrée au rez-de-chaussée. La distribution des couloirs autour des blocs de service (escaliers, ascenseurs, toilettes) permet en outre une disposition périphérique des bureaux minimisant ainsi l’utilisation de la lumière artificielle en journée.

A l’extérieur : la circulation sous le portique assure l’essentiel du cheminement piétonnier à l’extérieur.

A l’arrière du bâtiment, un système de passage piétonnier côtoie le parcours pour voitures.

ACCES ET PARCOURS POUR VOITURES
PARKING

L’accès par véhicules est situé à l’extrémité gauche du bâtiment (point le plus bas) et garanti un parking d’une capacité de vingt et huit (28) véhicules dont deux (02) places couvertes.
A l’avant, en plus des éléments d’embellissement de l’espace publique, huit (08) autres parkings ouverts sont prévus.

QUELQUES ELEMENTS

- Bureau du Président

  • Situé au 4e Etage, il occupe une bonne moitié de l’aile réservée à la FECAFOOT. Le choix du dernier Etage est dicté par le besoin d’offrir au Président un cadre serein et loin des interférences liées aux activités des Etages Sous-jacents (salle de conférence, restaurant, etc.).

- Salle de Conférence (Environ 200 places)

  • La salle de Conférence constitue un volume autonome qui se lie par des contractions successives au volume de l’immeuble. On y accède par le portique au travers des deux (02) grandes portes ou par un couloir intérieur.

- Le Restaurant (52 places assises)

  • Situé au 1er Etage, on y accède par ascenseurs ou par escalier.

- Installations Techniques

  • Les locaux destinés aux installations techniques sont prévus au RDJ (Rez-De-Jardin). Dans cette optique, il est prévu une isolation acoustique adéquate du plancher qui sépare ce niveau de celui situé au-dessus et les salles voisines.

Ce projet architectural qui a été réalisé par le cabinet Fobi Nchinda and Associates allie esthétique et fonctionnalité.


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 10 novembre 2012 à 07:37, par Barbe dure En réponse à : Nouveau siège de la Fécafoot : la pelletée pour la campagne ?

    M. Iya et Co,
    De grâce, arrêtez avec vos dépenses pharaoniques et de prestigeSVP !!! L’urgence de la construction d’un tel édifice ne s’impose pas actuellement Monsieur... Une fois de plus, vous voulez profiter d’une situation pour détourner davantage de fonds vous et vos compères. Commencez déjà par nous construire des infrastructures sportives (stades, etc.)dans au moins 7 des dix provinces du pays si vous êtes soucieux du développement de votre institution et du pays en particulier. Le Cameroun ne saurait davantage esquiver l’organisation des tournois de grandes envergures, alors que des pays comme la Guinée Equatoriale ntienne le pavé haut... Pardon, arrêtez de nous humilier davantage. Au lieu de venir livrer des matches amicaux à Genève et partout ailleurs sur le vieux continent, le Cameroun pourrait abriter des matches à Yaoundé, Douala, Nkongsamba ou ailleurs... Donc, annuler ce projet qui ne se justifie pas à mon avis....N’êtes-vous pas d’accord avec moi ?

    Répondre à ce message

    • Le 10 novembre 2012 à 08:16, par stella En réponse à : Nouveau siège de la Fécafoot : la pelletée pour la campagne ?

      tres daccord avec toi , l heure nest pas a la construction dun grand siege mais des stade de Football et le developpemnt du football. pouvoir egalemnt gagner et prganiser plus de match amicaux

      Répondre à ce message

      • Le 10 novembre 2012 à 17:29, par petit tchio En réponse à : Nouveau siège de la Fécafoot : la pelletée pour la campagne ?

        non les gar, on ne doit pas y revenir sur ce sujet il a ete depuis voter malgres que tt les dirigeant n etaient pas d accord mais la voie de la majorite avait trionphe ce jour la.
        - ne reversons pas toujours le tord a la fecafoot, si l etat a ete incapable de debourser le 1/10 de ce que notre frere gabonais a debourser pour sa professionalisation, peut etre kil pourrons au moins nous contruire les edifices ?
        - les recettes des stades de mbouda a travers la fecafoot devait aider a la contruction selon le contract avec mtn

        Répondre à ce message

  • Le 10 novembre 2012 à 08:17, par desos En réponse à : Nouveau siège de la Fécafoot : la pelletée pour la campagne ?

    Vive le BOUVIER IYA MOHAMED, Vive TOMBI A ROKO le Specia liste de la viande de VIPERE et Vive Mveng, Docteur des PUTES

    Répondre à ce message

  • Le 10 novembre 2012 à 09:02, par Tedh En réponse à : Nouveau siège de la Fécafoot : la pelletée pour la campagne ?

    D’accord avec ceux qui trouvent cet edifice inutile dans un pays sans stade de foot.
    Je reste cnvaincu que les mauvaises prestations des Lions au Cameroun sont dues à l’état de la pelouse de Mfandena : impossible de controler un ballon ou de faire une serie de 3 passes sans que la balle ne rebondisse dans un creux,...
    Bel immeuble tout de même !

    Répondre à ce message

  • Le 10 novembre 2012 à 10:07, par zibi En réponse à : Nouveau siège de la Fécafoot : la pelletée pour la campagne ?

    Sachons situer les responsabilités.

    L’État est responsable des infrastructures. Pas la fédé.

    Quand Kadji Sport Academy évoluait en première division, l’État a refusé que ses matchs se joue sur leur stade gazonné et bien entretenu, de standard européen. Plusieurs des équipes africaines avant la CAN en Guinée Équatoriale et au Gabon sont venus y faire leur mise au vert.

    Fotso Victor a obtenu un niet quand il a proposé de terminer l’ancien stade omnisports de Bafoussam.

    De grâce, la discussion pour la discussion c’est bien, mais sachons rester constructif.

    Tout le monde sait que la fédé détourne les ronds. Il y règne le népotisme certes. Mais on a aussi besoin de belles choses au pays. Alors, si ce bâtiment sort de terre tel quel , et j’en doute, alors chapeau.

    Au moins on a la maquette. On pourra comparer le produit final à ce que nous voyons.

    C’est même quoi.

    Répondre à ce message

  • Le 10 novembre 2012 à 15:37, par Franck En réponse à : Nouveau siège de la Fécafoot : la pelletée pour la campagne ?

    Vous n’avez toujours rien compris dans ce pays là. Construisez nous de vrais stades

    Répondre à ce message

  • Le 10 novembre 2012 à 17:05, par deos En réponse à : Nouveau siège de la Fécafoot : la pelletée pour la campagne ?

    haaaaa mof mi dé, les gars veulent maintenant se loger dans les jolis bureaux après avoir amassé les sous dans leur compte en suisse et autres.noooon vous êtes forts gars fécafouteux ; et les stades on fait comment ?

    Répondre à ce message

  • Le 10 novembre 2012 à 18:10, par LE.NDAMBA En réponse à : Nouveau siège de la Fécafoot : la pelletée pour la campagne ?

    Avoir des bâtiments confortables c’est vraiment beau, mais je pense que IYA veux vider tout simplement les derniers sous des caisses avec ce projet, on nous dit que les travaux dureront 9 mois pour 2 milliards de FCA, ce que je trouve impossible vu le standing de l’immeuble ; alors s’ils le font construire dans ces délais,ce sera du bricolage et donc le détournements de fonds pour en conclusion avoir quelque chose qui n’a rien à voir avec cette maquette.
    Je crois également que les différentes ligues de foot ont vraiment besoin de cet argent là, que d’avoir des bureaux dorés à la fédération remplis de gens qui ne font pas leur boulot pour le développement du foot dans un Cameroun qui n’arrive plus à jouer une CAN ; franchement ces bureaux ne nous feront pas gagner des trophées, encore moins nous relever du classement honteux de la FIFA.

    Répondre à ce message

  • Le 11 novembre 2012 à 03:00, par jaguar En réponse à : Nouveau siège de la Fécafoot : la pelletée pour la campagne ?

    Très d’accord avec toi Barbe dure et tu as tout dit. C’est trop avec ce foutu Iya Moha-merde. Ils cherchent maintenant un moyen de détourner des millions à la FECAFOOD

    Répondre à ce message

  • Le 11 novembre 2012 à 09:21, par yasser En réponse à : Nouveau siège de la Fécafoot : la pelletée pour la campagne ?

    est ce dans les immeubles qu on jouent les match ?? avc cet argent on se construisait un stade et on metait du syntetique sur tout les terrains du pays vu quon a un champonat professionnel..quel gachi

    Répondre à ce message

  • Le 11 novembre 2012 à 09:54, par kondretok En réponse à : Nouveau siège de la Fécafoot : la pelletée pour la campagne ?

    UN PALACE DANS LE DESERT
    Franchement,de qui se moquent Iya et sa bande de mafieux de la Fecafood ???? Les footballeurs, les clubs manquent de moyens, il n’y a pas de terrains, je ne parle pas de stades comprenons-nous bien, le professionnalisme est à la peine, et ils viennent se moquer du peuple avec un tel projet pharaonique, un incroyable gâchis d’argent sans lien avec le développement du football, un palace dans le désert, au milieu des dunes et de nulle part...

    Répondre à ce message

  • Le 12 novembre 2012 à 04:19, par le sage En réponse à : Nouveau siège de la Fécafoot : la pelletée pour la campagne ?

    LE GROS ELEPHANT BLANC

    L’idée de construire un siège pour la FECAFOOD n’est pas mauvaise en soi, mais le hic se situe au niveau de l’opportunité et de la définition des priorités. Le commun des camerounais aurait sans doute aimé qu’on se penche d’abord sur les espaces de jeu, quelqu’un me dirait que cela relève des obligations de l’Etat, mais la FECAFOOD a reçu mandat d’organiser le service public du foot et par extension, il lui est également reconnu l’obligation de construire des stades de foot.
    Un siège VIP pour quoi faire ? Si les principales salles de théâtre que sont les stades tombent en décrépitude alors de quelle utilité sera ce siège ? Une autre opportunité de se faire les poches.

    Répondre à ce message

  • Le 12 novembre 2012 à 10:02, par chezblase En réponse à : Nouveau siège de la Fécafoot : la pelletée pour la campagne ?

    Je ne sais pas ce ke les grandes ambitions ou réalisations utopiques ont fait dans ce pays !!!!
    De PB à IM c’est toujours la navigation à vue.

    Bande de FOU au FOOT

    Répondre à ce message

  • Le 12 novembre 2012 à 11:56, par sarkozy En réponse à : Nouveau siège de la Fécafoot : la pelletée pour la campagne ?

    Mes chèrs compatriotes ne nous trompons pas de cible, si Iya mohamed decide de construire cette infrastiture nous nous devons d’ètre que fièr, il n’appartient pas à la federation de construire les stades au cameroun ou nul par ailleur d’ailleur, ici en France même le stade de france n’appartien pas à l’etat français mais à un group d’investisseur en partenariat avec l’etat, les collectivités locales(Mairies) egalement ont la responsabilité de construire eux même ou avec des partenaires des stades dans leurs localités.

    Ceci dit il appartient donc à l’etat de permettre aux investisseurs de contruire et gerer des infrastitures au cameroun. alors soyons fièrs que ce monsieur decide de construire un siège digne de ce nom pour la fecafoot.

    Arrètons de tout critiquer, le football professionel à été decidé ailleur qu’à la fecafoot, sans vouloir ètre avocat de ces gens là je pense qu’il faut leur accorder du credit quand même.

    Merci

    Répondre à ce message

  • Le 31 octobre 2013 à 18:07, par juge En réponse à : Nouveau siège de la Fécafoot : la pelletée pour la campagne ?

    Apres tous . ce siege peut nous aider a organiser des mariages, des concerts des eglises etc......comme on le fait au palais des sports

    Répondre à ce message

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches