Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

  • Accueil
  • Actualités
  • Selon Joseph Antoine Bell : « Cet échange (avec Samuel Eto’o, NDLR) confirme ma (...)

Selon Joseph Antoine Bell : « Cet échange (avec Samuel Eto’o, NDLR) confirme ma version des faits présentée sur Canal 2 »

Après avoir jeté un pavé dans la marre lors de son interview télé de ce dimanche soir, et après avoir lu la réaction du principal concerné sur les réseaux sociaux et la mise à disposition du public d’un message personnel de Bell, l’ancien gardien, qui est candidat à la présidence de la Fécafoot, estime que le contenu de ce message lui donne totalement raison. Lors de cette émission au vitriol, le candidat JA Bell a clairement indiqué plus que la préoccupation, mais l’implication de Samuel Eto’o dans l’élection du président de la future fédération.

Le 10 décembre 2018
commentaires

« Samuel Eto’o m’a affirmé que Yaoundé ne souhaite pas me voir à la présidence de la FECAFOOT, mais plutôt à la tête de la direction technique [...] Il m’a dit que c’était si grave que même ma vie était menacée », a posément élaboré Bell.

Samuel Eto’o n’a pas attendu le conseil de ses communicateurs pour prendre ses aises à travers les médias sociaux. Il regrette ces geste de son "père", le traite de #etoobashing, parle de "déclaration infondée" qui le "désole", et a voulu "rétablir la vérité" en publiant un échange privé entre Bell et lui pour prouver sa bonne foi.

Mais Bell ne souhaitait pas laisser cette autre tentative de manipulation tenir lieu de mots de la fin. Il a lui aussi décidé de s’exprimer, lui aussi via Facebook.

"À la suite de l’échange publié sur les réseaux sociaux par Samuel Eto’o et relatif à ma candidature à la tête de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot), trois précisions s’imposent :

1- Cet échange confirme ma version des faits (présentée lors d’une émission de la chaîne de télévision Canal 2 ce dimanche 9 décembre) : en effet, prétendant parler au nom des autorités camerounaises, Samuel m’a suggéré récemment d’accepter une nomination au poste de Directeur technique national (DTN) et de mettre fin à ma campagne à la tête de la Fecafoot.

2- Convaincu de ce que Samuel n’avait reçu mandat d’aucune autorité camerounaise ainsi qu’il l’a clamé, j’ai fait mine d’accepter sa proposition — conscient de ce qu’elle ne serait pas suivie d’effet. De plus, j’ai conditionné la fin de ma campagne à cette improbable nomination.

3- L’embarras dans lequel Samuel s’est trouvé une fois que j’avais fait mine d’accepter sa proposition de nomination au poste de DTN contre l’abandon de ma campagne, mais en conditionnant cet arrêt à la nomination préalable (qui donc n’est jamais venue !), explique logiquement sa stratégie désespérée actuelle contre ma personne.

Samuel Eto’o devrait pourtant savoir, ainsi que je l’explique depuis plus de 20 ans, que mon ambition de diriger la Fecafoot est avant tout guidée par le souci de servir le football camerounais. Retour au football, mon fils !"


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 10 décembre 2018 à 18:42, par Rasta En réponse à : Selon Joseph Antoine Bell : « Cet échange (avec Samuel Eto’o, NDLR) confirme ma version des faits présentée sur Canal 2 »

    Je trouve quelque peu disproportionné et injuste l’attaque massive contre Etoo. Tout le monde critique Etoo d’avoir rendu public un échange privé, soit ! Mais personne ne fait la remarque que Etoo a reçu une attaque massive (et finalement peut-être mensongère) de la part de Bell. Question : A la place de Etoo qu’auriez-vous fait ? Vous vous seriez tus ? Un peu de bon sens svp. Bell non plus n’était pas obligé de rendre public cette histoire, sachant que ce post existe. Bell déclare qu’il voulait tourner Etoo en bourrique. Bell se défini tout le temps comme un homme d’honneur. Quand on est un homme d’honneur, on ne joue surtout pas avec son honneur. Moi quand je lis le contenu de ce post, et en m’en tenant en plus aux propos tenus par Bell lors de l’émission l’arène que j’ai suivi en direct, pour moi il est clair que Bell n’est pas un homme d’honneur. A partir du moment où on n’est pas un homme d’honneur, on peut se donner des libertés avec le mensonge. En clair pour moi, l’affirmation de Bell selon laquelle il a voulu jouer avec Etoo en sachant que leur deal n’allait pas aboutir est plus que discutable. Il a tenté un truc qui n’a pas marché, c’est tout. Bell et Etoo sont 2 frères qui nous ont donné le plus de fierté. Lorsqu’on parle des frères, il vaut mieux mettre ses susceptibilités, ses complexes de coté.

    Répondre à ce message

  • Le 10 décembre 2018 à 15:23, par bamyaben En réponse à : Selon Joseph Antoine Bell : « Cet échange (avec Samuel Eto’o, NDLR) confirme ma version des faits présentée sur Canal 2 »

    J’ai longtemps douté de l’hypothèse émise par certains selon laquelle Eto’o est le diabolus ex machina dans la descente aux enfers de la FECAFOOT et que s’était grâce à lui que Happi Dieudonné est provisoirement là !

    Cet échange avec JAB (l’interview de JAB sur Canal 2 et la réaction maladroite d’Eto’o qui reflète son niveau primaire du jugement en le confondant dans ses turpitudes) m’a permis de mieux comprendre les tenants et les aboutissants.

    Le rôle d’Eto’o est plus un rôle de facilitateur, de marionnette que celui de l’architecte, il y a derrière lui des personnes mieux armées intellectuellement que lui qui l’utilisent comme leur marionnette, qui utilisent sa notoriété, son aura et son magnétisme pour pouvoir contrôler la poule aux oeufs d’or qu’est la FECAFOOT, non pas pour le bien du Football camerounais, mais pour en faire leur fonds de commerce privé, pour placer les pieds carrés qui ont payé et leurs proches dans les équipes nationales et les championnats européens, asiatiques, américains de dernière zone, tout en détournant les primes des joueurs, les budgets et les subventions alloués au Football national, une grosse manne qui se chiffrerait en millions d’Euros (en milliards de FCFA) par an.

    Là où le bas blesse, c’est qu’Eto’o croit lui-même être le deus ex machina, mais il n’en rien, il n’est qu’une marionnette comme le prouve sa réaction, un zombi manipulé par un vrai gang qui serait le réel diabolus ex machina.

    Répondre à ce message

  • Le 10 décembre 2018 à 13:56, par Adama En réponse à : Selon Joseph Antoine Bell : « Cet échange (avec Samuel Eto’o, NDLR) confirme ma version des faits présentée sur Canal 2 »

    Mes compatriotes sont tellement naifs.

    Certains pensent qu’Abdouraman ira encore un jour au TAS....je ris seulement.

    Abdoutaman travaille pour Samuel Etoo et Samuel Etoo ne peut financer en même temps Abdouraman au TAS contre sa marionnette Happi à la normalisation.

    Abdouraman ira de nouveau au TAS si ce n’est pas le candidat de leur mafia qui gagne.

    J’espère que vous comprenez enfin aujourd’hui que ni Abdouraman, ni Etoo, ni Happi, ni JAB,..., aucune de ces personnes ne luttent pour le bien du football Camerounais. Chacun bataille pour son ventre et son clan. Etoo qui devient davantage pauvre lutte pour entrer à la Fecafoot. Il a d’abord placé sa marionnette Happi pour debleyer le chemin et faire le mauvais boulot.

    Répondre à ce message

  • Le 10 décembre 2018 à 10:24, par ROGERBIENVENU En réponse à : Selon Joseph Antoine Bell : « Cet échange (avec Samuel Eto’o, NDLR) confirme ma version des faits présentée sur Canal 2 »

    Eto’o tu risques de devenir la risée de tout le monde même avec tes milliards. On te retrouve partout …..
    On retrouve toujours Eto’o dans les coups bas. A vouloir se justifier il tombe dans le piège de Jojo il faut respecter les grands frères petit l’argent ne règle pas tout. De toute façon notre Abdouramane national veille au grain toute personne susceptible de ne pas travailler pour l’intérêt de la jeunesse camerounaise sera chassée par le sauveur Abdouramane via le TAS.

    Répondre à ce message

  • Le 10 décembre 2018 à 06:18, par Bercol En réponse à : Selon Joseph Antoine Bell : « Cet échange (avec Samuel Eto’o, NDLR) confirme ma version des faits présentée sur Canal 2 »

    Voila ce qu’est devenu le Cameroun : UNE PROIE A PARTAGER PAR UNE PETITE CASTE.
    Et le bas peuple dans tout ca !!!! Ou est l’interet du Football dans vos partages ?
    Chaque election qui s’y organise petite soit-elle a les resultats pre-etablis a l’avance.
    Voila pourquoi tous soutiennent le system en place car chacun d’eux y va de ses interets personnels.
    Et dire qu’un FRANCAIS de marseille et un ESPAGNOL de Majorque bagarrent pour une election au Cameroun.
    De toutes les facons mon ami Abdouraman vous attend a la garre du TAS pour annuler vos betises et nous repartirons a nouveau avec un commite de normalisation pour une autre CAN improbable en 2021.

    Vive la repuplique des VOLEURS.

    Répondre à ce message

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches