Nécrologie : Luc Mbassi est décédé

Camfoot

Ancien Lion indomptable et ex capitaine du Tonnerre Kalara club, celui qu’on surnommait affectueusement « le génie », a rendu l’âme samedi dernier à l’hôpital de la Caisse nationale de prévoyance sociale de Yaoundé, terrassé par un Accident vasculo-cérébral (Avc).

Le 11 octobre 2016
commentaires

Luc Mbassi Effengue a perdu son combat contre la maladie. L’intrépide défenseur latéral du Tkc n’a pas réussi à effectuer un dernier débordement sur le flanc de la mort. Surnommé « le génie », il a poussé son dernier soupir samedi dernier à l’hôpital de la Cnps du quartier d’Essos, entouré de sa famille qui l’a vu lutter contre ce qui n’était au départ qu’un vilain mal d’estomac. Il tire sa révérence à l’âge de 59 ans et ceux qui l’ont côtoyé garde de lui, le souvenir d’un des plus talentueux footballeurs de sa génération. Même si pour la jeune génération, il n’était pas aussi célèbre que Milla, Kunde et Cie, l’histoire nous renseigne que dans les années 80, il a fait les beaux jours du Tkc.

Lui qui savait manier la balle des deux pieds ; chose qui était rare pour un défenseur à cette époque. Héros de la Coupe d’Afrique des nations (Can) en 1984 en Côte d’Ivoire, il fait partie des Lions qui ont offert au Cameroun, son premier trophée continental. Puissant, teigneux, véloce et très à l’aise dans son couloir, l’ancien capitaine des Kalara boys a laissé dans la mémoire des camarades et coéquipiers, le souvenir d’un joueur qui a contribué à faire rayonner l’image de marque du Cameroun footballistique à travers l’Afrique.

Une veuve et des enfants inconsolables

Après ce sacre, « le génie » a troqué sa paire de godasse contre un jogging. La preuve, jusqu’à son décès, apprend-t-on, Luc Mbassi officiait comme professeur d’éducation physique et sportive au lycée bilingue d’Ekounou à Yaoundé. Malgré son départ à la retraite en 2012, le vieux Lion a poursuivi sa carrière comme enseignant vacataire. Hélas ! La maladie l’a éloigné de ce biotope pendant quelques temps, jusqu’à ce que mort s’en suive finalement. Au moment même où on pensait que son état de santé s’était nettement amélioré. Il laisse une veuve éplorée (Micheline Assoguena) et des enfants (Paulette Mbassi et Mbassi Ndongo) inconsolables. Luc Mbassi est le troisième joueur de ce groupe de 84 qui disparaît, après le défenseur Charles Toubé et le capitaine Théophile Abéga. Adieu l’artiste !

Christou DOUBENA


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 11 octobre à 20:08, par Kalkuta En réponse à : Nécrologie : Luc Mbassi est décédé

    Pourquoi il est resté à l’hôpital de la caisse popol n’a pas pensé l’évacuer aussi en France deux poids deux mesures, Rip le lion. Et ce n’est pas parce qu’il est décédé que vous allez l’appeler le génie c’était Luc Mbassi Le Fou quand il se dechenait sur un allier tu étais pas les zinzins comme Oyongo

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre à 17:38, par julien En réponse à : Nécrologie : Luc Mbassi est décédé

    Rip grand frère le nettoyeur du tkc .Homme très gentil ouvert qui nous a raconter plusieurs fois les histoires des lions en 1984 que le seigneur t accueille chez lui grand passioné

    Répondre à ce message

  • Le 11 octobre à 16:25, par Bobill En réponse à : Nécrologie : Luc Mbassi est décédé

    Eh mon pote... Fini les dribbles méchants que je t´infligeais, quand on avait du tonus avant nos coudées. Je lèverai une coudée à ta santé et que la terre de nos ancêtres te soit favorable. Condoléances à la famille éprouvée.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches