Lions Indomptables : Les confessions d’Anatole Abang

Camfoot

C’est un Anatole Abang respectueux et très circonspect dans le ton qui décroche au téléphone du reporter de Camfoot ce mardi 14 mars 2016. De retour de la séance d’entraînement de l’après-midi, avec les New York Red Bulls tel qu’il nous le confie, le jeune prodige de 19 ans a décidé de piquer un bon sommeil.

Le 16 mars 2016
commentaires

Lequel a été interrompu par cet appel qui lui demande poliment s’il peut se prêter au jeu des questions-réponses pour permettre au public camerounais qui ne le connaît que sur les pelouses, de mieux cerner le footballeur qu’il est.

Convoqué au sein de la sélection nationale fanion jeudi dernier pour la double confrontation des 26 et 29 mars prochains à Limbé au Cameroun et à Durban en Afrique du Sud, il n’entend pas débarquer au sein de la tanière dans son maillot de superstar. Humble et conscient qu’il est tout jeune, il préfère se mettre à l’école de ses illustres aînés. « J’ai beaucoup à apprendre pour grandir. J’arrive dans un groupe où il y a des grands frères dont le palmarès inspire le respect et je dois prendre de la graine pour franchir les paliers et défendre le pays avec autant de bravoure et de patriotisme », confesse-t-il.

En effet, il a fallu de peu pour que le Cameroun perde son feu follet, courtisé par la Mayor Soccer League (Mls) qui lui proposaient de signer la nationalité américaine et le faire intégrer dans un premier temps la sélection des moins de 20 ans des Etats-Unis d’Amérique. En guise de réponse, le jeune international camerounais a décliné l’offre de la Fédération américaine qui continuerait cependant à lui mettre la pression, au point de lui proposer d’améliorer ses conditions de vie. Mais, au final, Anatole Abang a choisi la voie de ses racines, de son pays natal quoique son séjour chez les "buffles rouges" se déroule bien.

La saison passée, il a disputé 21 matchs et inscrit 6 buts toute compétition confondue. Pour mémoire, Anatole Abang est né le 6 juillet 1996 à Yaoundé. Formé au sein du Centre de l’As Fortuna de Yaoundé, il intègre l’équipe première des New York Red Bulls le 5 mars 2015, après un test concluant effectué un mois plus tôt. Joueur talentueux aux qualités techniques impressionnantes auxquelles il ajoute un sens du but non négligeable, il sait qu’il doit cependant travailler davantage pour devenir l’un des leaders d’attaque des Red Bulls cette année. Camfoot vous l’offre… à cœur ouvert. Exclusif.

Christou DOUBENA


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches