Jean Paul Akono : « le peuple camerounais a trahi Eto’o »

Camfoot

Plusieurs mois après avoir été écarté de la sélection nationale de football fanion du Cameroun, Samuel Eto’o, 33 ans, continue de diviser l’opinion. Certains estimant que le quadruple ballon d’or africain devrait être rappelé en sélection pour un dernier hommage avec les Lions Indomptables. Jean Paul Akono fait partie de ceux-là. Dans l’entretien qu’il nous a accordé en janvier 2015, l’ex entraîneur des Lions exprime sa déception vis-à-vis de cette mise à l’écart. L’essentiel de cette interview.

Le 5 mai 2016
commentaires

Samuel Eto’o mérite-t-il un dernier baroud d’honneur chez les Lions Indomptables ?

C’est une question quelque peu délicate. Quand on repense à tous les problèmes qu’il y a eu pendant la Coupe du monde (Brésil 2014, Ndlr.), et dont beaucoup imputent à Samuel Eto’o la responsabilité, ça devient un peu difficile de répondre à votre question. A ma connaissance, ce n’est pas Samuel (Eto’o) qui a sollicité son retrait de la sélection des Lions Indomptables. Cela a été décidé en hauts lieux. On nous aurait fait croire, ainsi qu’à l’entraîneur (Volker Finke, Ndlr.) que pour qu’il y ait une équipe sereine, il fallait former un groupe sans Samuel Eto’o. Mais moi, à mon avis, Samuel Eto’o ne mérite pas une petite sortie comme c’est le cas. Il mérite bien plus que cela, il fait une bonne saison. Je suis totalement d’accord avec ceux qui pensent qu’il mérite un dernier hommage. Cela lui permettra de sortir par la plus grande porte.

Doit-on blâmer le capitaine Samuel Eto’o, ou le joueur Samuel Eto’o ?

En tant que capitaine, Samuel a toujours défendu la cause de ses coéquipiers. Peut-être que la manière n’a pas plu à certains, mais il l’a toujours fait pour l’équipe. Et en tant que joueur, Samuel Eto’o a tout donné au Cameroun : son talent, son palmarès, ses titres, son nom. Ce n’est pas le genre de choses qu’on doit oublier, parce qu’on a fait une mauvaise Coupe du monde.

Vous estimez que les Camerounais ont la mémoire courte ?

Ce ne sont pas que les Camerounais. En Côte d’Ivoire, en Egypte et un peu partout, ce sont les mêmes situations. Je crois que les Africains ont presque toujours eu des difficultés à rendre hommage à leurs vedettes. Ce qui n’est pas le cas en Europe. Au Cameroun, c’est fait avec beaucoup plus d’acuité. On a l’impression que c’est de la jalousie, un règlement de compte envers un joueur qui a tout donné à son pays, au nom de l’honneur. Il fait partie de ceux qui ont écrit l’histoire du football camerounais comme Roger Milla, Théophile Abéga, Thomas Nkono, Joseph Antoine Bell et les autres. Nous ne devons pas avoir de tels comportements à leur égard. Ce serait de la trahison. J’ai l’impression que le peuple camerounais a trahi Samuel Eto’o. Un joueur qui a son palmarès, ne mérite pas d’être traité de la sorte. Samuel Eto’o mérite beaucoup plus de considération, comme il en a partout ailleurs.

Croyez-vous que Samuel Eto’o pourrait accepter de revenir jouer quelques minutes seulement avec les Lions, si jamais des mesures sont prises dans ce sens ?

Je connais bien Samuel Eto’o, l’amour qu’il a pour son pays. Je crois qu’il ne poserait pas tellement de conditions pour revenir. Il le ferait avec plaisir, j’en suis convaincu.

Le dossier Camfoot

Entretien avec Arthur Wandji


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 9 mai à 19:33, par Johnny En réponse à : Jean Paul Akono : « le peuple camerounais a trahi Eto’o »

    C’est toujours la même chose avec nous les Camerounais : ce sont toujours « les autres » qui ont tort, sauf que ce que nous oublions c’est que chacun dit la même chose de tout le monde et au final personne ne fait confiance à quelqu’un...

    Pour ma part, si jamais nous devrions rendre hommage à un joueur de la trempe d’Eto’o, ce n’est pas à l’occasion d’un match amical que nous n’avons pas organisé nous-mêmes (je parle du Cameroun), et dont le résultat sportif viendrait certainement ternir l’éclat de l’évènement (ne nous faisons pas d’illusions, cette France là ne va faire qu’une bouchée des Lions pour se rassurer et rassurer son public).

    Le peuple Camerounais aurait trahi Eto’o du n’importe quoi comme si le peuple Camerounais a déjà eu son mot à dire dans la gestion du Football de notre pays !!! Lorsque ça arrange certains d’être tout le temps cooptés par leurs appuis de la FECAFOOT et du MINSEP, ils ne se préoccupent pas de ce que le « Peuple » pense, dès qu’ils sont oubliés un petit moment et qu’ils recommencent à avoir faim ils redeviennent subitement les plus ardents défenseurs de la Veuve et de l’Orphelin.

    Répondre à ce message

  • Le 6 mai à 09:52, par Jeannot En réponse à : Jean Paul Akono : « le peuple camerounais a trahi Eto’o »

    Je dirais simplement CAMEROUN - ETO’O : Quel gachis !!!!!
    Je n’accuse pas les speudo dirigeants de notre foot qui ont tout fait pour le torpillé, mais j’accuse le peuple camerounais qui n’a pas su comprendre la manipulation.

    QUEL GACHIS !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 6 mai à 06:19, par memente12 En réponse à : Jean Paul Akono : « le peuple camerounais a trahi Eto’o »

    Samuel ne reviendra pas jouer dans cette équipe Avec nos dirigeants actuels. Ce sont les gars comme ceux qui dirigent notre FECAFOOT qui tuent notre foot depuis qu’il existe. Mais ils sont lá toujours. Si la fameuse expression « le Cameroon c’est le Cameroon » ne tient plus, pourquoi ne pas tenter autre chose.avant on faisait des prestations dans la mediocritê mais les choses ont changé.

    On a blamé tous les joueurs apres la coupe du monde, on est meme allé jusquà exclure un gars comme nyom à cause du coup d’épaule qu’il a fait á Neymar. Mais jamais on a sanctionné un dirigeant. Au contraire on les a felecitê. Pour preuve Tombi est president aujourd’hui. Et pourtant ce sont eux qui ont pourri l’ambiance de l’avant coupe du monde en octroyant les tickets aux gens autres que ceux qui devaient faire partie de la delegation et en exigant que ces gens voyagent dans les meme avion et bus que joueurs. ON ACCUSE ETO’O D’AVOIR DENONÇÉ cela.
    Maintenant qu’il nest plus pourquoi ça coince encore ? Qui est maintenant le coupable. Mais s’ IL revient, tous les journalistes auront maintenant encore trop de choses à dire, tous les journalistes redeviendront trop bons. Tous les les réseaux sociaux seront bien alimentés, les membres de la FECAFOOT auront un bouc emmissaire.
    Non Samy, si Tu devais encore porter le maillot des lions, attend seulement le jour de ton jubilé. Les Camerounais sont trop bons en tout. Ils n’ont pas besoin de toi...

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches