Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

CAN 2016

Cameroun - Nigeria (0-1) : les milieux de terrain

Les Lionnes indomptables si près du but

Camfoot

Le 4 décembre 2016
commentaires

- Raïssa Feudjio (8) : El maestro !

La voir jouer c’est un peu comme déguster une glace à la vanille ou des boules de chocolat blanc venu de Suisse et prier que jamais ce pur délice ne vous quitte. Un régal assuré ! C’est le peintre de cette équipe nationale. La tour de contrôle pour être plus complet. En plus de sa disponibilité qu’elle apporte en défense, au milieu de terrain et même en attaque, elle est dotée d’une qualité technique toujours supérieure à la moyenne. Ses dribbles déroutants, ses contrôles orientées de la poitrine et sa puissance ont beaucoup aidé. Face au Nigeria, elle a nettoyé, récupéré, et bonifié 90% de ses ballons. Généreuse dans l’effort, elle a également annihilé quelques possibilités de contres des Super Falcons avec son abattage et sa justesse de placement. Mieux, son impressionnant volume de jeu et sa capacité à retrouver en toute finesse ses partenaires sur l’aire de jeu, font d’elle, une grosse pointure.

- Nchout Njoya (7) : petite Lionne, grand appétit

Son jeu ressemble un peu à celui de Feudjio avec des similitudes dans le déplacement, les dribbles et l’endurance. Nchout Njoya est une perle au milieu de terrain. Sa vitesse, ses passes à l’aveugle et son aptitude à pénétrer les défenses balle au pied font d’elle une joueuse au bagage technique des plus impressionnant. Son petit mais piquant gabarit, son enthousiasme, sa fraîcheur physique et son engagement ont beaucoup apporté dans l’entrejeu des Lionnes en première période en dépit de quelques déchets qui ont plombé son rendement. Pris en tenaille au milieu des imposants gabarits des Nigérianes, elle a opposé de la résistance. Débordant d’énergie, elle a fait l’essuie-glace devant l’arrière-garde, interceptant de nombreuses tentatives, étant présentes sur presque tous les ballons.

- Ngog Yango (7,5) : le milieu, mon empire

A un moment on la croyait partout sur le stade. Là au duel aérien avec Okobi ; en opposition de force face à Chikwelu ou entrain d’engager des chevauchées pour arracher le ballon des pieds d’Oparanozie qui tente de s’échapper. En somme, un bon match pour le milieu de terrain des Lionnes ; la fille aux cheveux en bataille. Disponible, elle n’a jamais hésité à dézoner pour toucher le cuir, s’étant ainsi montré dangereuse sur les phases de contres de par sa vitesse et ses accélérations. Très mobile également en attaque, elle a parfois créé des espaces. Sûr de son placement, elle a réalisé des interventions de sauvetage à la pelle. On a senti dans la vivacité de la joueuse, une envie de prouver qu’au milieu de terrain, il n’ya que des talents.

- Ngo Beleck : (6) fou fou foot

Entrée en lieu et place de Ngono Mani à la 55e minute, elle a voulu mettre sa vitesse et sa technique de dribble au service de l’équipe. Sans succès. Dans un match où la puissance physique et la technique s’entrechoquaient, elle se sentait dans son registre mais visiblement sous pression, la buteuse face à l’Afrique du Sud a manqué de lucidité dans ses transmissions, et lors de ses quelques rares incursions stoppées net la surface albanaise. Un jeu fait d’engagement, de détermination et de vitesse qui n’a pas autant ébloui que lors des précédentes rencontres.

Christou DOUBENA


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches