Cameroun - Gabon : 2 - 1

Camfoot

Ce n’est pas croyable. Salli Edgar vient d’offrir la victoire au Cameroun. Bien servi en profondeur, par Ndip També, il lève la tête et aperçoit le gardien gabonais totalement avancé. Il ajuste sa course, se positionne tout en mouvement et lobe Ovono d’une balle enroulée. C’est son quatrième but en sélection. Un but dans le "money time" et les gabonais savent qu’il n’y a plus rien à faire. Clameurs dans le stade qui réverbèrent tout à côté dans l’océan Atlantique.

Le 6 septembre 2016
commentaires

Ce sont les gabonais qui ont lancé le match et qui contrôle la partie. L’hymne national gabonais a été chanté sans que la régie ne lance la musique. C’était donc assez morne comme chanson patriotique. Les populations n’ont pas envahi le stade comme on se serait attendu. C’est donc dans un stade pratiquement vide que les équipes performent ce soir.

Boya est finalement sur le banc des remplaçants malgré sa présence sur la feuille de match qu’on a remis à la presse avant la rencontre.

Djoum est donc titulaire.

Début de match assez poussif entre des Camerounais qui n’arrivent pas à aligner 5 passes et des Gabonais qui observent tranquillement

Côté offensif, on voit quelques bonnes choses au milieu d’un tas de déchets. Tchani a pris un tir des 18 mètres cinq minutes après le début de la rencontre qui a effleuré le poteau droit de Ovono. En 10 minutes, deux corners pour les Lions. Cependant, le jeu est extrêmement haché et l’engagement physique a le dessus sur le jeu tactique et technique.

Les passes des camerounais ne trouvent pas preneur. elles sont soit imprécises, soit mal dosées.

17e minute : grosse frayeur dans la surface camerounaise. Oyongo envoie une passe à Onana, alors qu’un attquant gabonais le pressait. Heureusement, le gardien titulaire de de l’Ajax d’Amsterdam se dégage.

21ème minute : Ngadeu abat un attaquant gabonais en plein axe à 25 mètres des but de Onana. Des fautes autres grossières ne devraient plus se voir dans le football. Le tir ne donne rien.

23ème minute : Super mouvement des Lions. Tout part du coup franc de Oyongo excentré su la ligne médiane, du côté droit. Il cherche Abang à l’entrée de la surface de réparation gabonaise. La déviation des gabonais donne l’opportunité à Djoum de remettre sur Tchani qui essaie son bon pied gauche. Le gardien Ovono profitera de sa taille, 1m93, pour bloquer la balle qui devait côtoyer l’intérieur de son filets droit. Beau mouvement.

24e : Franck Kom s’y met aussi. Mais sa grappe file dans les nuages

Il faut souligner le très mauvais travail de la réalisation télé. À deux mois d’une compétition majeure, il faut vraiment craindre.

33e : Abang est touché. Il reste au sol. L’arbitre siffle

40e : Moukandjo place un coup franc à l’angle 90. C’est repoussé par Ovono. Superbe action camerounaise

45e : il n’y aura qu’une minute de temps additionnel.

45 + 1 : mi-temps

46ème : C’est reparti au Stade de Limbé. Les lions doivent confirmer leur belle fin de mi-temps. Franck Boya, joueur d’Apejes de Mfou va finalement prendre la place de Djoum

46e : faute grossière de Moukandjo

50eme : Clameur dans le stade. Sans aucun mouvement sur le terrain, la foule clame et crie. C’est que le fils du terroir, Ndip Tambe s’appête à faire son entrée.

52e : une tentative gabonaise crée la panique dans la surface camerounaise. Onana et Djetei se bousculent et restent au sol

53e : Toni Tchani laisse sa place à Ndip Tambe. Grosse clameur au stade.

On se demande bien pourquoi Moukandjo et surtout Edgar Salli sont encore sur le terrain. Des incongruités camerounaises.

57e : Abang combine avec Ndip. La défense repousse la balle en direction de Moukandjo qui envoie une frappe à ras de terre dans le petit filet

58e : Ndip Tambe, excentré côté gauche cherche Abang dans les 5m, qui est couvert de 2 défenseurs. L’ouverture se ferme devant le gardien et la balle traverse directement en touche

64e : Coup franc des 25 mètres excentré côté gauche. Moukandjo s’exécute et place le cuir sur la tête de Abang qui donne l’avantage aux Lions Indomptables

65e : Bidoung sourit de la tribune VIP. Il est entouré de quelques autres ministres de la Republique

67e : Coup double. Sur la même action de balle, Kom et Abang sont fauchés. Les camerounais demandent la distribution des cartons jaunes aux Gabonais qui imposent leur physique

70e : Première sélection de Kombouss, qui prend la place de Abang. Pour la petite histoire, avant le but, Abang devait sortir et nguimbous était sur la table des officiels. Broos a rappelé le joueur pour laisser passer le corner. Cela s’appelle avoir du nez.

74e : Djetei fait une faute à l’entrée de la surface. Le coup franc tiré par Kanga Kaku est impeccable. Onana ne pouvait rien. Cameroun 1 Gabon 1

77e : Le rythme du jeu est retombé. Les Camerounais recommencent à donner des balles gratuites aux Gabonais qui n’hésitent pas à chauffer les gants de André Onana avec cette frappe puissante de Ndong Ibrahim

83e : Accélération de Salli qui tente de traspercer la défense gabonaise. Il est fauché. Coup franc. La frappe de Moukandjo passe au-dessus de la transversale.

86e : Les Gabonais réagissent ensuite et obtiennent aussi un coup franc

87e : le coup franc tiré par Mbingui est capté en deux temps par Onana

88e : Entrée de Aaron Mbimbé et Mbaizo qui fêtent aussi leur première sélection

90e : Il y aura 4 minutes de temps additionnel

90 + 2 : Ce n’est pas croyable. Salli Edgar vient d’offrir la victoire au Cameroun. Bien servi en profondeur, par Ndip També, il lève la tête et voit le gardien totalement avancé. Il lobe Ovono d’une balle enroulée. C’est son 4eme but en sélection.

90+5 : Fin du match. Victoire des Lions Indomptables sur les Panthères du Gabon.


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 7 septembre à 08:46, par bentidemanjo En réponse à : Cameroun - Gabon : 2 - 1

    Bonjour à tous,

    Pourquoi l’absence d’une fanfare au stade pour l’exécution des hymnes nationaux ? Pourquoi n’a-t-on pas observé une minute de silence à la mémoire des citoyens gabonais que le fils de l’autre est en train de massacrer parce qu’il veut continuer à diriger le pays ?

    Pour le reste, j’espère que nos frères gabonais ont pu apprécier les mets du pays et que leur séjour a été agréable chez nous.

    Félicitations aux enfants pour leur victoire. A un moment donné, surtout après l’égalisation gabonaise, j’ai eu très peur, non pas forcément de la défaite qui commençait à se dessiner mais de l’humiliation qu’elle puisse avoir lieu à la maison. Ce qui allait mettre fin à près d’une trentaine d’années sans match perdu à domicile par notre équipe nationale. Sauf erreur de ma part.

    Cela ayant été dit, je ne comprends pas pourquoi certains se plaignent des critiques, soit à l’encontre des joueurs, soit à l’encontre de M. Hugo Broos. Même s’il gagne la Coupe du monde avec notre pays, il n’aura aucune faveur des sentiments de beaucoup de camerounais, principalement pour la manière dont on l’a fait venir chez nous. J’en fais partie. C’est d’ailleurs le droit de chacun. Je ne partage pas la facilité qui fait dire à certains que ’’ c’est le résultat qui compte’’.

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre à 23:51, par small lion En réponse à : Cameroun - Gabon : 2 - 1

    Reponse typique d’un dirigeant bac + 10, professeur de tel ou tel : "vous plaignez des images de la CRTV... la Centrafrique tout prêt de nous a même quoi ? Nous sommes là locomotive de l’Afrique centrale...ça ne l’oubliez pas" !!

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre à 21:36, par BIFIAGA En réponse à : Cameroun - Gabon : 2 - 1

    Monsieur le reporter, nous avons vu un match assez différent. S’il est vrai que certains joueurs camerounais comme moukandjo, salli malgré son but et un autre dont le nom m’échappe ont été mauvais, les lions indomptable A’ ont joué un match impeccable ce soir. La circulation de balle, le positionnement, l’animation du jeu ont été bien meilleurs que tout ce qu’on a vu depuis 2 ans.

    La ou je suis entièrement d’accord avec vous est que la réalisation de la CRTV m’a complètement stupéfait au vu du battage médiatique sur l’aquisition d’un matériel de production soi disant unique en afrique et les hordes de techniciens formés en Chine spécialement pour cet événement.
    En 30 ans d’expérience la télévision du service public n’à jamais pu retransmettre de façon satisfaisante un match de foot au Cameroun. C’est quand même extraordinaire. On ne peut être payé pour faire un si gros n’importe quoi à 2 mois d’une échéance qui est sensée montrer a la face du monde le savoir-faire technique du cameroun.

    Il me manque les mots pour exprimer mon incrédulité

    • Le 6 septembre à 21:59, par Dollatier En réponse à : Cameroun - Gabon : 2 - 1

      Moi je sais que mes frères camerounais ont toujours à critiquer .meme si on gagnait le Gabon 20 buts à zéro on aurait toujours à revendiquer.vive les lions de demain

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Répondre à cet article

La Chronique de Léon
Les Depêches