Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

CAN 2016 : Le triomphe de ferveur populaire

Camfoot

Le stade omnisport qui gronde ! Plus de 40 000 supporters en liesse ; tout un peuple au bord de l’hystérie lorsque l’équipe nationale descend dans l’arène. La cuvette de Mfandena fait le plein d’œuf régulièrement avec le 12e joueur qui a unit ses forces pour porter les Lionnes au firmament.

Le 7 décembre 2016
commentaires

Fait rare mais suffisamment saisissant ! La défaite du Cameroun en finale face au Nigeria (0-1) et le sort qui s’en suit, n’est pas de nature à révolter les nombreux fans du pays hôte. Que non ! Tous célèbrent une équipe au potentiel énorme et doté d’un patriotisme inébranlable. A un niveau de compétition, où personne ne vendait cher leur peau, elles ont réussi l’exploit, redonnant la joie de vivre à un peuple que le sport roi commençait à dégoûter. Le Nigeria a vaincu certes, mais, Christine Manie et ses camarades n’ont pas démérité. L’expérience l’a juste emporté sur l’impétuosité et la fougue. Pour une première Can à domicile, les Lionnes indomptables sortent honorablement de la compétition, avec six buts marqués et un seul encaissé.

Les vice-championnes d’Afrique ont montré qu’elles y croyaient, même si leur trop forte assurance les a trahis. Cette fois à la maison, les Lionnes ont été si près du but, mais ont échoué au pied du podium. Malgré la désillusion, le Cameroun a prouvé que l’Afrique pouvait s’emballer pour le football féminin. Mention bien à cet engouement et cette ferveur populaire jamais vus dans l’histoire du football féminin en Afrique. L’équipe masculine affiche de bien piètres performances depuis quelques années au point où beaucoup de supporters potentiels ne se rendent plus au stade ou renoncent à s’installer devant la télévision. Mais les Lionnes ont ravivé cette flamme.

C.D.


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches