Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

  • Accueil
  • Interview
  • Thierry Gathuessi : « Tant que j’arborerai le vert-rouge-jaune, je le (...)

Interview

Thierry Gathuessi : « Tant que j’arborerai le vert-rouge-jaune, je le mouillerai à fond. »

L’arrière gauche de Montpellier et jeune promu au sein des Lions Indomptables parle de sa carrière, des Lions indomptables et de Winfried Schäfer...

Camfoot.com

Son équipe et lui ont connu des moments difficiles cette saison. Montpellier dont il constitue l’une des forces défensives, a été rétrogradé en L2 française. D’après son talent et de sa jeunesse, il pourrait décrocher un mirobolant contrat dans les semaines qui viennent. Mais pour l’instant, l’ex joueur de Sable de Batié ne veut penser qu’à l’équipe nationale, dans laquelle il fait ses tous premiers pas. Il ne manque pas de séduire par son jeu mesuré et efficace, plein d’avenir pour le pays de Roger Milla, son parrain. Le temps d’une pause à l’hôtel Mont Fébé à Yaoundé, pendant ce stage des Lions indomptables auquel il prend part, Thierry Gathuessi s’est accordé, librement et tout souriant, à notre jeu de questions-réponses. Lisez plutôt...

Le 4 juin 2004
commentaires

Camfoot.com : Thierry bonjour. Comment s’est effectué ton arrivée à Montpellier ?

Thierry Gathuessi : Merci. Quand j’étais au Cameroun, j’ai évolué en D2 dans Sable de Batié. Je suis allé plus tard au centre de formation des Brasseries du Cameroun. Là, j’ai fait mes premières compétitions de Montaigu en 1996. En 1997, j’ai refait ce même tournoi. C’est là que j’ai rencontré Roger Milla qui m’a amené à Montpellier. C’est comme ça que j’ai commencé par le centre de formation de Montpellier. Plus tard, j’ai pu obtenir un contrat professionnel.

Camfoot.com : Quel est le bilan que tu peux faire sur le plan personnel ?

Thierry Gathuessi : Je crois que sur le plan personnel, j’ai été vraiment satisfait. Je n’ai pas été épargné de quelques blessures qui m’ont coûtées de longues périodes de soin. Mais, revenu six mois après sur le terrain, c’est-à-dire en début de saison, mon entraîneur m’a fait confiance. J’ai vite fait de retrouver mon poste et jusqu’à maintenant, je suis satisfait de la saison que j’ai faite.

Camfoot.com : Ton équipe est tout de même descendu en L2.

Thierry Gathuessi : Malheureusement. On n’a pas pu se maintenir cette saison.

Camfoot.com : Comptes-tu alors y rester ? Ou alors, as-tu des sollicitations autres ?

Thierry Gathuessi : C’est vrai que j’ai eu des petites touches durant cette saison. Là actuellement, je ne peux pas trop savoir, puisque j’ai mon agent qui est en train de discuter. Donc, tout cela va se clarifier d’ici la fin de la semaine.

Camfoot.com : Quelles sont les équipes qui t’ont contacté ? Quelques noms...

Thierry Gathuessi : (Sourire) Je préfère ne pas en parler. Chez nous, on dit que ça porte malheur de parler avant, alors qu’on n’est pas encore sûr. Je préfère pour l’instant le garder pour moi. Je saurai d’ici la fin de la semaine si je partirai de Montpellier ou pas.

Thierry Gathuessi et Dr. Assamba
Le jeune défenseur en compagnie du médecin des Lions Indomptables dans le hall du Mont Febé hôtel de Yaoundé.

Camfoot.com : Comment s’est passé ton premier contact avec l’équipe nationale ?

Thierry Gathuessi : C’était lors de la préparation pour la coupe d’Afrique des nations 2004. J’avais été sélectionné pour l’équipe nationale « A ». J’étais vraiment impressionné, parce que rencontrer tous ces joueurs étaient vraiment un rêve pour moi. Maintenant j’y suis et je suis content.

Camfoot.com : Est-ce à dire que ton intégration au sein des Lions indomptables a été facile ?

Thierry Gathuessi : En réalité, ça n’a pas été compliqué comme je croyais ; vu que la majorité des joueurs de l’équipe nationale, je les avais déjà croisés dans les différents championnats. Ce qui fait qu’on se connaissait déjà. Une fois arrivé à l’équipe nationale, je crois que cela été plus que facile.

Camfoot.com : Quelles sont tes relations avec les anciens ?

Thierry Gathuessi : Ils savent s’occuper des nouveaux venus. Les anciens nous donnent des conseils, que ce soit sur le terrain ou en dehors. Et, je crois que, grâce à ça, il y a une bonne ambiance. Tout se passe bien jusqu’à maintenant.

« Je veux imprégner mes marques au sein des Lions indomptables »

Camfoot.com : Tu es donc parmi les joueurs convoqués pour ce stage préparatoire du match Cameroun # Bénin comptant pour les éliminatoires de la Can/World cup 2006.

Thierry Gathuessi : Je crois que être parmi les 24, c’est déjà un très grand honneur pour moi. Comme tout jouer, son rêve c’est de jouer en équipe nationale de son pays. Jouer à l’équipe nationale du Cameroun n’est pas donné à n’importe qui. Être sélectionné par l’entraîneur, c’est quelque chose de vraiment très important pour moi. J’aimerais bien jouer, être dans la liste qui va faire partie du match de dimanche contre le Bénin. Mais, si, jamais je n’y suis pas, ce ne serait pas grave. Je vais continuer à bosser. Et plus tard, j’espère être l’un des titulaires.

Camfoot.com : Comment trouves-tu cette défense des Lions indomptables où tu es considéré comme une future pièce maîtresse ?

Thierry Gathuessi : Vu les équipes africaines et les défenses qu’elles ont, je crois que le Cameroun a une très bonne défense. Il suffit seulement d’être concentré lors des matches, et je crois que tout ira bien. On a de bons joueurs, que ce soit individuellement que collectivement. En défense, je crois que tous sont meilleurs.

Camfoot.com : Qu’est-ce que ça représente pour toi quand tu arbores le vert-rouge-jaune des Lions indomptables du Cameroun ?

Thierry Gathuessi : C’est vraiment impressionnant de mettre le vert-rouge-jaune sur soi et jouer pour l’équipe nationale du Cameroun. Si je précise bien le Cameroun, c’est parce que c’est un pays de football vraiment formidable. Pour le moment, je ne me rends pas encore vraiment compte c’est sûr, mais, tant que je mettrai ce maillot sur moi, je le mouillerai à fond.

Camfoot.com : Quelles sont tes relations avec le sélectionneur national ?

Thierry Gathuessi : Winfried Schäfer est un entraîneur que j’adore. Pour le moment, on discute bien ensemble. Il n’y a pas de souci. On se comprend bien. Ça va quoi ! Pour moi, je pense que c’est un bon entraîneur.

« Tant que je mettrai le maillot vert-rouge-jaune, je le mouillerai à fond »

Camfoot.com : Et tes relations avec ton coéquipier et compatriote de Montpellier, Valery Mezague ?

Thierry Gathuessi : Avec Valery, on est souvent ensemble. On sort ensemble, on joue ensemble, on mange ensemble. C’est un très bon ami à moi. Pour le moment, on s’entend très bien. On rigole. Donc, tout se passe bien entre lui et moi.

Thierry Gathuessi

Camfoot.com : Il était attendu à ce stage, l’as-tu rencontré avant ? Qu’est-ce qui se passe ?

Thierry Gathuessi : Avant que je parte de Montpellier pour Yaoundé, il est venu me dire quelques petits trucs. Il m’a dit qu’il ne se sentait pas bien. Qu’il préférait prendre ses vacances pour bien se reposer. Vous savez, après être sorti de son opération, je crois qu’il a anticipé les choses, il a vite repris. Je ne sais pas si c’est son Docteur qui, lui a demandé de prendre quelques jours de repos. Ça, je n’en sais rien. Mais, je pense que ça pourrait être cela.

Camfoot.com : As-tu gardé des contacts avec tes anciens clubs au pays notamment Sable de Batié ?

Thierry Gathuessi : En réalité, j’ai beaucoup plus grandi et vécu à Bafoussam. Et, jusqu’à maintenant, je n’ai pas encore eu l’occasion de descendre dans mon fief. Il n’y a pas de problème. Je partirai à Bafoussam d’ici quelques semaines ; je verrai comment ça va se passer. Sinon tout va bien. Je crois qu’ils pensent toujours à moi là-bas.

Camfoot.com : Compte tenu du fait qu’il y a des joueurs qui viennent et disparaissent aussi vite de l’équipe national, quelles sont tes ambitions avec les Lons indomptables ?

Thierry Gathuessi : Moi, en tant que jeune joueur, nouvel entrant dans cette équipe, j’aimerais vraiment me faire une place. J’aimerais y rester. Ne pas venir à un ou deux stages et disparaître plus tard. Je veux y imprégner mes marques. Je veux vraiment m’y faire une place et continuer à jouer et gagner pour cette équipe.

Entretien mené par Kisito NGALAMOU

ngalamou@camfoot.com


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches