Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Fécafoot : Jules Dénis Onana dévoile son programme

Le Plan de développement du football proposé par l’anicien Lion indomptable vise à « redorer le blason du football camerounais par un retour à l’essentiel ». Notamment la mise en valeur des joueurs et leur accompagnement de la base à l’élite à travers des programmes de développement du football dans tous les secteurs et le fonctionnement optimal de toutes les structures d’encadrement.

Le 30 novembre 2021
commentaires

Candidat à l’élection du futur président de la Fécafoot, Jules Dénis Onana prône un « retour à l’essentiel  ». Le projet repose sur 10 axes d’actions prioritaires. Objectif : redorer le blason du football camerounais. Le premier point du programme de campagne de l’ancien Lion indomptable porte sur l’organisation administrative de la Fécafoot et de ses ligues. Il s’agit entre autres de : adapter les statuts de la Fécafoot et de ses ligues aux exigences d’administrations modernes ;la mise en œuvre effective d’organigrammes fonctionnels et de plans d’effectifs pour les postes de recrutement à la Fédération et dans ses ligues.

Jules Dénis Onana propose ensuite l’assainissement des relations entre la Fédération et les pouvoirs publics. Ici, la principale action attendue concerne la création d’un cadre favorable de collaboration entre avec le ministère des Sports par la signature et la mise en œuvre effective d’un contrat de collaboration. S’il est élu, il entend par exemple négocier un accord de financement du football d’1,5 milliard de F CFA par saison pour une période de 5 ans. Ou encore trouver avec le ministère de l’Enseignement Supérieur, un cadre d’échange avec pour objectif la mise sur pied des modules d’enseignement spécialisés dans les sciences de management du sport professionnel, au profit des acteurs du sport et les anciennes gloires du football.

Règlement intérieur des sélections

En concertation avec le ministère des Sports, Jules Dénis Onana ambitionne aussi de Fixer les règles de fonctionnement des sélections nationales par l’adoption et la mise en œuvre effective d’un règlement intérieur des sélections nationales. Et aussi, structurer et redéfinir les missions de la Direction Technique Nationale. Dans le même sillage, l’homme aux 56 sélections promet de structurer la Direction Nationale de l’arbitrage, et établir les règles de fonctionnement des personnels de la médecine du sport dans le domaine du football.

Sélections départementales et régionales

L’autre axe du programme de Jules Dénis Onana porte sur le développement du football jeune. Une mission pour laquelle la Direction Technique Nationale, en liaison avec les entraineurs techniques est appelée à jouer un grand rôle. Notamment l’enseignement du football aux jeunes joueurs et joueuses de 6 à 11 ans en milieu scolaire, dans les académies, les quartiers et villages par l’organisation des rassemblements. Jules Dénis Onana a même l’ambition de créer des sélections départementales et régionales masculines et féminines U15, U17 et U20.

Organisation et gestion des compétitions

L’ Organisation et la gestion des compétitions constituent l’axe N°8 de Jules Dénis Onana. Plusieurs actions envisagées. Notamment : moderniser l’administration des compétitions et améliorer leur visibilité par l’adoption des calendriers intégrant les dates des journées de matches et leur respect scrupuleux ; et moderniser l’organisation et les méthodes de gestion des clubs des différentes compétitions entre autres. L’ancien joueur du Canon Sportif de Yaoundé songe par ailleurs à développer la pratique du Développer la pratique du Futsal, du Beach Soccer, du football corporatif et du football vétéran.

Financement

Le dernier axe du projet de Jules Dénis Onana vise à permettre à la Fécafoot, à ses ligues et aux clubs d’accroître leurs ressources financières. Comment ? A travers : la signature de contrats d’objectifs avec l’Etat et les Collectivités Territoriales Décentralisées ; la recherche des sponsors et des diffuseurs y compris à l’étranger par le biais de cabinets spécialisés en la matière ; la commercialisation des équipements et des produits dérivés ; la création d’une structure d’accompagnement des clubs pour le recouvrement de leurs indemnités de transfert, de formation et de solidarité etc. Rappelons que Jules Dénis Onana est en compétition avec 5 autres candidats dans cette course pour la présidence de la Fécafoot. Parmi eux, deux principaux challengers sortent du lot : Samuel Eto’o et Seidou Mbombo Njoya. L’élection est prévue le 11 décembre.


ARTICLES LIÉS


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches