Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

RDC - Cameroun : Enganche note les Lions

Camfoot

Samedi, les lions ’new look’ ont brillamment passé la classe de SIL et peuvent sereinement se préparer pour le cours préparatoire avec la réception de la Côte d’Ivoire mercredi prochain à Yaoundé. Comme le cycle primaire camerounais, ces éliminatoires de la CAN 2015 nous offrent six matches (de la SIL au Cours Moyen II) de poule afin de déterminer les deux pays qui iront au Maroc en janvier prochain.

Le 7 septembre 2014
commentaires

Aujourd’hui pour nos impressions (notes) du match, il faut commencer par tirer notre chapeau à notre coach Volke Finke. C’est que depuis plus de 24 ans que je suis l’évolution notre équipe fanion, je n’ai jamais vu un de nos coachs remplacer un joueur à vocation offensive par un autre du même registre alors que le Cameroun mène par un but à zéro à l’extérieur et ceci à pratiquement un quart d’heure de la fin du match.

Plus encore ce changement s’est avéré payant car quelques minutes après son entrée, Kweuke va servir Aboubacar sur le côté gauche de la surface de réparation congolaise avant que ce dernier ne fixe deux adversaires , remette sur son pied gauche (pourtant il est droitier), la suite vous la connaissez …

Du début à la fin du match l’équipe camerounaise a été offensive, avec un Choupo-Moting en rôle de Trequartista juste derrière (ou à côté selon les phases de jeux). Aboubacar, Njie et Moukandjo animant les côtés. Nous pouvons toutefois déploré ces mauvaises entames de période qui, face à un adversaire plus huppé, futé ou adroit nous les aurait fait payer cash. Il reste donc beaucoup à faire, mais au moins saluons le fait que ces lions aient joué avec beaucoup de volonté et peuvent être fiers de leur belle victoire.

Ondoa : 7.0

Il a raté un dégagement qui aurait pu nous coûter cher, sinon, son baptême de feu a été réussi. Très efficace sur sa ligne il a fait montre de ses réflexes impressionnants sur deux frappes congolaises très dangereuses. Il a bouclé son match sur une merveilleuse claquette qui lui a permis de garder sa cage vierge et inviolée.

Oyongo : 6.5

Son placement n’a pas été très bon en première mi-temps, ce qui a obligé Mbia à le couvrir plus d’une fois. Il a su corriger le tir en deuxième période. Il faut aussi ajouter que devant lui évoluait un autre débutant des lions seniors, ce qui ne lui a pas du tout facilité la tâche. Il a cependant assuré dans l’ensemble et son aisance technique a été d’un bon apport à l’équipe lors de la relance.

Mbia : 7.5

Premier match en Capi, première victoire. C’est de bonne augure pour lui, qui, après s’être finalement trouvé un club (le Fc Séville) a pu se concentrer sur l’équipe nationale. Il a très bien couvert le jeune Oyongo, Il a été présent dans les duels et très généreux dans l’effort. Il a aussi très bien géré son carton jaune reçu tôt dans la partie.

Nkoulou : 7.5

Il a eu plus de fautes commises sur lui que sur Aboubacar par exemple, C’est dire qu’il a non seulement très bien anticipé le jeu congolais mais s’est attelé à faire ressortir proprement le ballon. Ses gestes étaient sûrs et précis même dans des endroits dangereux, On dirait qu’on retrouve le très bon Nkoulou de 2012-2013.

Guihota : 7.5

Sobriété, efficacité et rigueur caractérisent très bien le match de ce nouveau venu dans la tanière, Il a su trouver un bon équilibre entre le jeu offensif et le repli défensif : explosif lors des dédoublements et imperméable derrière. Il lui a cependant manqué de jus en fin de match et à du céder sa place à Djeugoué.

Enow : 7.0
Avec Mandjeck, Il a constitué un double pivot devant la défense camerounaise et a rempli sa tâche avec hargne et courage. Il lui a manqué un peu de rythme dans la relance, mais il a bien su gêner l’élaboration du jeu congolais.

Mandjeck : 7.0

Son Meilleur match avec les lions seniors, point final. Il a fermé les brèches au milieu de terrain et a été au côté d’Enow une vraie teigne pour les congolais. Il fut de temps en temps un peu lent balle au pied et ses choix de jeu n’ont pas toujours été judicieux. Il est néanmoins auteur d’un match plein.

Choupo-Moting : 7.5

Notre Fantasista/Trequartista a fait étalage de son arsenal de vision, invention et de contrôle technique. Il est celui qui a délivré la cruciale avant dernière passe sur les deux buts camerounais. Le public congolais connaisseur à su apprécié son jeu, il a été le dépositaire du jeu offensif des lions. Quand il fera de meilleurs choix dans les moments cruciaux, il aura encore plus d’impact.

Moukandjo : 6.5

Il peut sûrement faire mieux, et a déjà mieux fait. Mais il faut dire que pour un match de début de saison ce n’est pas mal. Il a comme à son habitude été très présent sur tout le couloir droit camerounais, il a quelques fois permuté avec Njie et a su se porter vers l’avant et avec les matchs à venir il retrouvera surement son tonus et son flair offensifs.

Njie : 7.5

Il a été un peu transparent en deuxième période, peut-être encore euphorique après son premier but sous les couleurs camerounaise pour sa toute première sélection. Il a beaucoup percuté et a bien combiné avec le reste de l’attaque camerounaise ; il a fait preuve de beaucoup de sang froid pour glisser le ballon en dessous du portier congolais pour l’ouverture du score. Il lui a cependant manqué de la discipline en phase défensive.

Aboubacar : 8.0

Un but et une passe décisive, il est peu difficile de demander plus à un attaquant, mais vu son potentiel et son nouveau statut de vice capitaine, je ne me gênerais pas... Il a été remuant tout le match, servant très souvent d’appui et facilitateur de l’attaque camerounaise avant de se transformer en finisseur en fin de match pour inscrire un but de toute beauté qui vient couronner une partie très réussie de sa part.

Loe : 6.5

A continuer où Mandjeck s’est arrêté. Plein d’énergie, il a su faire parler sa puissance athlétique et physique dans l’entre jeu camerounais, à ceci il faut rajouter une utilisation judicieuse du ballon.

Kweuke : 7.0

Son entrée en jeu symbolise la volonté de notre coach de continuer à aller vers l’avant et il lui a donné raison en délivrant un excellent ballon à Aboubacar pour le deuxième but des siens.

Djeugoué : 6.5

Un peu brouillon à son entrée, peut-être pas assez chaud, il a dû être rappelé à l’ordre par Nkoulou. Il a néanmoins bien tenu pour le peu de temps passé sur la pelouse.

Enganche


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon