• Accueil
  • Actualités
  • Can 2019 : Une nouvelle dette de 24 milliards de Fcfa pour sauver (...)

Can 2019 : Une nouvelle dette de 24 milliards de Fcfa pour sauver Japoma

Camfoot

Pluie de dettes sur le toit du pays hôte ! Le gouvernement du Cameroun a signé un accord de prêt avec la Bgfi Bank Cameroun pour accélérer les travaux de construction de ce complexe multisports qui abritera les matches de la Coupe d’Afrique des nations masculines dans deux ans et demi.

Le 7 septembre 2016
commentaires

Le Complexe multisports de Japoma à Douala sortira définitivement de terre. Du moins, sommes-nous tentés de le croire. Car, le gouvernement a enfin signé sa contrepartie relative à la construction dudit complexe. En effet, le ministère des Finances du Cameroun et la Bgfi Bank Cameroun ont paraphé un accord de prêt de 24 milliards Fcfa, le 1er septembre 2016 dernier. Ce sont Alamine Ousmane Mey ministre des finances et Loukoumanou Waidi le Dg de Bgfi bank Cameroun qui ont apposé leurs signatures sur les documents y relatives. Les 24 milliards en question représentent 15% du projet global du projet. Tant entendu que 160 milliards de Fcfa représentant les autres 85% du financement global du projet seront fournis par Eximbank Turquie, avec qui le Gouvernement camerounais a déjà signé une convention de prêt. En signant cette convention jeudi dernier, Alamine Ousmane Mey a indiqué que les 24 milliards de Fcfa mis à la disposition du Cameroun par cette banque partenaire ont un taux d’intérêt de 6,5% avec « une maturité de 7 ans et 24 mois de différé ». Avec cette somme, espère-t-on, le stade devrait être livré en juin 2018. « Nous pouvons déjà nous projeter à Japoma », s’est réjouit le ministre des Finances ».

Aménagement des routes secondaires

La filiale camerounaise de la Bgfi Bank continue à travers ce geste, de soutenir l’Etat du Cameroun en route vers l’organisation de deux importants rendez-vous footballistiques continentaux. En l’occurrence, le Can 2016 dames et 2019 Messieurs. Car, jusqu’ici, Bgfi a soutenu le Cameroun à hauteur de 100 milliards Fcfa. Un pactole qui a contribué à l’aménagement des routes secondaires, des voiries et à l’éclairage public dans les villes de Yaoundé et Douala, dans le cadre du Plan triennal d’urgence. A en croire le Dg de Bgfi bank Cameroun, sa société n’est pas prête de s’arrêter en si bon chemin. « Bgfi se positionne comme un partenaire sûr de l’Etat qu’il accompagne. Nous voulons des Can 2016 et 2019 une réussite. Et pour cela, nous sommes disponibles à aider le Cameroun dans ce sens », a-t-il confié dans son toast de circonstance.
Le complexe multisports de Japoma, rappelons-le, fait parties des infrastructures créées pour abriter les matches de la Can 2019 que va abriter le Cameroun. Conçu par la compagnie américaine AECOM, il sera doté entre autres, d’un stade d’une capacité de 50 000 places, d’un complexe hôtelier et de deux bassins olympiques. Les travaux qui ont démarré le 27 juin sont menés par l’entreprise turque Yenigûn Construction industry. Bâti sur de 45 hectares, ledit complexe sera également doté de deux terrains d’entraînements avec gradins, d’un gymnase couvert de 2000 places assises, des terrains de Basketball, Volleyball, une piscine couverte de huit couloirs avec 1000 places assises, des courts de tennis, parkings et espaces paysagers, d’une annexe de l’Académie nationale de football.

Synthèse de Christou DOUBENA


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Répondre à cet article

La Chronique de Léon
Les Depêches