Can 2019 : Le stade de Bafoussam presque terminé

Camfoot

Les quelques ouvriers chinois encore présents sur le site de construction du stade omnisports de Bafoussam Kouékong s’ennuient quelque peu. C’est que l’essentiel des travaux à effectuer ici, est arrivé à son terme. Et depuis, ils n’ont plus grand-chose à faire. « Les plus gros travaux étaient achevés depuis plusieurs mois. Ce qui restait, c’était la pose du bitume synthétique sur la piste d’athlétisme, ainsi que la matérialisation de cette piste. Ces travaux ont été achevés avant le début de la saison des pluies », renseigne un contrôleur du chantier.

Le 30 mars 2016
commentaires

Toutefois, les employés de l’entreprise adjudicataire du marché s’attèlent aux essais des équipements installés pour s’assurer qu’aucun détail n’a été oublié, notamment les projecteurs, les panneaux électroniques et les écrans géants. Si l’ensemble des travaux assignés à la partie chinoise au moment de la signature du contrat, est terminé, une source apprend cependant que le ravitaillement du stade en eau qui devait être assuré par la partie camerounaise, constitue le principal problème à résoudre pour le stade soit complètement achevé.

Mais, après la fin des travaux liés à la première phase du chantier, d’autres de grandes envergures doivent encore être réalisés pour que l’infrastructure soit opérationnelle. Notamment la construction de la clôture du stade, des parkings et des voies de contournements. L’on apprend également que le toit de de la tribune présidentielle pourrait être retouchée. «  Nous nous sommes rendus compte à partir du stade de Limbé, que lorsqu’il pleut, même les personnalités assises à la tribune présidentielle, ne sont pas épargnées. C’est pourquoi nous pourrons voir comment prolonger la toiture », nous renseigne notre source qui ne se montre pas optimiste quant à l’engouement du gouvernement à faire accélérer le chantier. « Ce serait prendre un gros risque de vouloir dire exactement quand est-ce que tout sera achevé. Puisque nous avons constaté à Limbé que les travaux du stade proprement dit était fini depuis. Mais on a dû attendre deux années, pour commencer les autres phases du chantier, surtout avec la pression du match contre l’Afrique du Sud (le 26 mars 2016). Plusieurs ouvriers ont même été affectés du stade de Bafoussam pour celui Limbé, en renfort. Si le gouvernement ne prend pas conscience, il est fort possible que l’on vive le même scénario », confesse-t-elle.

Notons que le stade de Bafoussam-Kouékong a une capacité de 20 000 places. Jumeau à celui de Limbé, il est situé près du pont sur le Noun, sur une l’axe Bafoussam-Foumban. Une route régulièrement engorgée, mais aussi sauvagement dégradée.

Gaël Tadj


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 31 mars à 09:31, par bentidemanjo En réponse à : Can 2019 : Le stade de Bafoussam presque terminé

    On ne fait jamais les choses convenablement et définitivement dans notre pays. Un stade dit moderne qu’on construit au 21ème siècle et dont la pluie tombe pour que les techniciens réalisent qu’il pleut sur les officiels parce que le toit de la tribune a été mal pensé ! Il faut le faire. Franchement. Si on peut déjà construire le stade, pourquoi ne pas le revêtir totalement d’une toiture ? Combien coûte une toiture ? Quand on ne pense qu’à doter la tribune officielle d’une toiture, que feraient les autres spectateurs en temps de canicule et/ou de pluie ?

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Répondre à cet article

La Chronique de Léon
Les Depêches