Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

CAN 2015 : La Côte d’Ivoire, enfin !

23 ans après.

Cameroon-Tribune

Les Eléphants ont remporté la finale hier à Bata face au Ghana (0-0, 9-8, t.a.b.). Deuxième titre de champion d’Afrique pour la Côte d’Ivoire. Après la première journée de la CAN, on ne l’imaginait pas championne d’Afrique, 23 ans après le titre de 1992.

Le 10 février 2015
commentaires

Au stade de Bata, les Ivoiriens se sont imposés face au Ghana après les tirs au but (0-0, 9-8, t.a.b.) La rencontre était un remake de celle de 1992. Comme cette année là, Eléphants et Black Stars sont allés aux prolongations. Dans un duel de gardiens de but, lorsque Razak Braimah voyait son tir arrêté, Boubacar Barry, qui disputait son premier match de la compétition, lui se montrait déterminant, et donnait le titre aux Ivoiriens.

Malgré une entame ratée, les Ivoiriens ont remporté la 30e CAN. Alors que personne ne les voyait aller jusqu’au bout. Et dans ce collectif, ce sont les joueurs de la génération dorée qui exultent. Dans un duel de fratrie en finale, face aux Ayew, ce sont les Touré les plus forts. Habituée à évoluer dans le dernier carré, la Côte d’Ivoire a saisi cette ultime occasion de remporter le titre. Les Eléphants disputaient leur troisième finale en six éditions, les deux précédentes ont été perdues aux tirs au but (2006 et 2012). Après deux matchs nuls (1-1) contre la Guinée et le Mali, Yaya Touré et ses coéquipiers se sont hissés en tête du groupe D après une victoire face au Cameroun (1-0). Les Eléphants ont ensuite battu l’Algérie et la RDC (3-1) respectivement en quart de finale et en demi-finale. Expérience, jeu basé sur le contre, réalisme sont quelques ingrédients qui ont conduit les Eléphants en finale.
S’il était peu visible lors des matchs de poule, Yaya Touré s’est réveillé durant les matchs décisifs. Face à la RDC, il a inscrit l’un des plus beaux buts de la compétition. Il était là en 2006 et en 2012 lorsque son équipe perdait aux tirs au but. Décrit comme un « genre de joueurs fantastiques » par son sélectionneur, Yaya Touré s’est montré important en galvanisant ses coéquipiers. Hervé Renard lui remporte une deuxième CAN en trois éditions, avec deux pays différents après le titre obtenu en 2012 avec la Zambie, contre une certaine ...Côte d’Ivoire.

Angèle BEPEDE, envoyée spéciale à Bata

Les champions d’Afrique

Côte d’Ivoire

Gardien : Boubacar Barry, Défenseurs : Kolo Touré, Wilfried Kanon, Serge Aurier, Eric Bailly. Milieux : Yaya Touré (capitaine), Serey Die, Siaka Tiene, Max Gradel, Attaquants : Gervinho, Wilfried Bony. Remplaçants : Ousmane Viera, Roger Claver, Cheik Doukouré, Doumbia Seydou, Salomon Kalou, Junior Tallo Gadji, Jean Daniel Akpa, Tiemoko Ismael, Lacina Traoré, Sayouba Mande. Coach : Hervé Renard


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon