JSK, Espérance, TP Mazembe, Al Ahly en demi-finales

Publié le 13 septembre 2010
commentaires

L’équation à quatre inconnues est résolue. Au soir de la cinquième et avant-dernière journée de la phase de poules de la Ligue des champions Orange, on connaît le nom des quatre qualifiés pour les demi-finales. Dans le groupe A sont sortis du rang l’Espérance de Tunis (Guy Roger Toindouba, Yaya Bana) et le TP Mazembe, tenant du titre ; dans le groupe B, la Jeunesse Sportive de Kabylie et Al Ahly. Il faudra toutefois attendre les dernières rencontres, dans une semaine, pour connaître l’ordre des demi-finales quand on saura qui, dans la poule A termine en tête et qui est deuxième car dans le groupe B, c’est fait. La JSK est assurée de la première place.

Dans le groupe A, l’Espérance avait pris les devants tard samedi soir en se satisfaisant du point du match nul avec l’Entente de Sétif. Les Sang et Or avaient mal débuté la rencontre encaissant dès la 5e minute un but de Youcef Ghazali et n’égalisant que trois minutes avant la mi-temps par Oussama Darragi. Les Espérantistes prenaient ensuite l’avantage à l’heure de jeu grâce à Mejdi Traoui avant que les Sétifiens n’arrachent le nul à cinq minutes du coup de sifflet final. Les Tunisiens ont été rejoints dimanche après-midi par le TP Mazembe, vainqueur de son duel avec Dynamos FC d’Harare. Les Congolais ont mis une heure avant d’ouvrir le score par leur buteur Alain Kaluyitukadioko et de doubler la marque grâce à leur attaquant Given Singuluma. Les Zimbabwéens ont inscrit un but en fin de partie par Thabani Kasumoko mais il était trop tard pour remette en question la victoire et la qualification des Corbeaux.

La Jeunesse Sportive de Kabylie avait devancé tous les autres candidats dès vendredi soir en s’imposant devant Ismaïly d’extrême justesse et en toute fin de rencontre sur une action de l’attaquant nigérian Izu Azuka. La JSK confirmait son invincibilité depuis le début du mini-championnat en signant sa quatrième victoire pour un nul. Pour l’autre place du groupe B, tout s’est joué dimanche en fin de journée au Caire où Al Ahly, le sextuple champion d’Afrique, jouait sa tête ou presque face aux Nigérians d’Heartland. Les Egyptiens dont le parcours est loin d’avoir été parfait depuis le coup d’envoi s’est imposé de justesse par 2 buts à 1. Il a mené 2-0, grâce à Ahmed Fathi (20e) et Mohammed Fadl (49e), mais il a été jusqu’au bout sous la menace des « Naz Millionnaires » qui avaient refait la moitié de leur retard par Emmanuel Nwachi à la 56e minute.

Les quatre candidats au titre sont tous d’anciens lauréats. Trois sont issus d’un pays du Nord (Algérie, Egypte, Tunisie) et le quatrième, tenant du titre, d’Afrique Centrale (RD Congo°. Pour le moment la JSK est celle qui a le plus impressionné avec un parcours presque sans faute même si elle n’a pas marqué beaucoup de buts. En demi-finale elle croisera soit l’Espérance de Tunis, soit le TP Mazembe.

© 2010 Cafonline.com


La Chronique de Léon
Les Depêches