Mangane : Eto’o facile à tenir

Publié le 24 mars 2011
commentaires

KADER MANGANE, DÉFENSEUR CENTRAL DES « LIONS » : « On ne peut pas concevoir qu’Eto’o nous cause des problèmes »

En club, vous avez un coéquipier camerounais. Est-ce qu’il vous arrive de parler de ce match ?

Avec Mandié, on parle souvent de ce match. Et il me dit qu’ils viendront pour gagner. Moi je lui rétorque que nous avons confiance en notre équipe et qu’à Dakar, ils nous trouveront sur leur chemin.

On a constaté que vous étiez dur sur l’homme et que le Cameroun était une équipe compacte et physique. Pensez-vous que ce sont les duels qui vont permettre au Sénégal de s’imposer ?

Ce match exige qu’on gagne les duels. Il y a des joueurs athlétiques qui ont besoin de gagner le combat. Sur ce plan, je ne pense pas qu’on puisse rencontrer des difficultés. On prépare ce match mentalement, car on est conscients qu’il ne sera pas facile.

Est-ce que vous les hommes de l’axe central, Kader, Diawara et Malickou, vous échangez sur la stratégie à mettre en place pour neutraliser Samuel Eto’o ?

Non, on ne sait pas pour le moment qui va démarrer la rencontre. Mais ceux qui seront alignés en défense vont se concerter pour savoir faire face à ce grand attaquant. Mais, il faut dire qu’Eto’o n’est pas le seul joueur camerounais sur le terrain. Et le Sénégal aura aussi besoin de tous ses joueurs pour contrer l’équipe du Cameroun. S’il (Eto’o) n’a pas le ballon, il ne peut pas faire la différence. On va discuter à l’interne pour savoir comment gérer ce match.

Avec votre expérience, Eto’o est-il dangereux avec un dispositif pour le neutraliser ou lorsqu’il est libre de tout marquage ?

Je vais le marquer comme je le fais pour n’importe quel attaquant. Le plus important, c’est de l’empêcher de marquer des buts. Que ce soit Samuel Eto’o ou un autre attaquant, ça ne changera rien pour moi.

On dit que les défenseurs sénégalais sont durs sur l’homme. Cela ne nous vous inquiète-t-il pas face à la vivacité des attaquants camerounais ?

Ce sont des paroles, il n’y a pas d’inquiétude. Ceux qui seront en défense ont l’habitude de jouer en club et savent qu’ils vont toujours avoir des attaquants véloces et rapides. ça ne peut pas poser de problème. Et l’on ne peut pas concevoir qu’Eto’o nous cause des problèmes.

Propos recueillis par Y. BADJI, Le Populaire


La Chronique de Léon
Les Depêches