Fecafoot : Mot de Iya Mohammed

Publié le 6 janvier 2012
commentaires

Mot du président de la Fecafoot au cours de la réunion ordinaire du comité exécutif

En ce début d’année, recevez Madame, Messieurs, mes vœux les meilleurs pour la nouvelle année. Des vœux que j’étends à toute la grande famille du football camerounais. Que cette année vous apporte à vous et à ceux qui vous sont chers santé, bonheur et prospérité.

2012, inaugure une ère de grandes réalisations au Cameroun et la Fecafoot ne sera pas en marge du mouvement. Car, comme vous le savez tous, beaucoup des projets validés par le gouvernement au titre de notre plan d’investissement financés principalement par les retombés de la coupe du monde 2010, vont prendre corps. En bonne place l’édification d’un nouveau siège fédéral.

A travers cet édifice futuriste qui va pousser au cœur de Yaoundé, il faut voir notre ferme volonté de construire une institution pérenne sur des bases solides et dont les moindres ne sont pas le respect des textes et règlements qui régissent notre association.

Il est impératif que nous nous attachions, nous membres du comité exécutif en premier, à respecter les textes de la fédération et à nous imposer un minimum de rigueur dans notre conduite.

Notre responsabilité est importante et nous devons le garder présent à l’esprit. Le devoir d’exemplarité s’impose à nous à bien des égards.

C’est dans ce sillage qu’il faut placer les travaux de ce jour qui se situent à l’amorce d’une période charnière qui verra pour la première fois l’organisation des championnats d’élite par la ligue de football professionnel du Cameroun.

Je souhaite que nos travaux comme à l’accoutumée se déroulent dans une ambiance conviviale, courtoise et constructive.

Sur ce, je vous prierai, mesdames et messieurs des médias de nous permettre de poursuivre nos travaux à huis clos.

Iya Mohammed


La Chronique de Léon
Les Depêches