Bundesliga : Choupo passeur décisif, Marvin Matip calle

Camfoot

Grâce à une passe qui permet à Nabil de marquer l’unique but de Schalke 04 samedi à Augsburg (1-1), Eric-Maxim Choupo-Moting a été l’un des meilleurs atouts offensifs de son équipe. Même si celle-ci ne gagne pas comme Ingolstadt et Marvin Matip, battus par le FC Köln (2-1), lors de la septième journée de Bundesliga.

Le 17 octobre 2016
commentaires

Auteur de son premier but de la saison avec Schalke 04 le 02 octobre dernier, lors de l’unique succès de son équipe (4-0) sur le Borussia Monchengladbach en Bundesliga, Eric-Maxim Choupo-Moting est resté plus ou moins constant ce samedi, à l’occasion de la septième journée du championnat. En déplacement à Augsburg, l’attaquant international camerounais a été l’un des meilleurs atouts des Royal Blues, tenus en échec au terme d’une rencontre qu’ils ont bien dominé.

A l’aise balle au pied et intéressant dans les duels où il a su s’appuyer sur ses qualités physiques et techniques pour s’en sortir, le Lion Indomptable a fait beaucoup de mal à la défense adverse. S’il a manqué cependant de chance devant la cage de Hitz, c’est en passeur décisif que l’ex joueur de Mayence s’est illustré, permettant à Nabil Bentaleb de donner l’avantage à Schalke 04, peu après l’heure de jeu (0-1, 65e). Le jeu baissait en intensité après ce but, et le temps de relancer le moteur, Choupo-Moting et ses partenaires se faisaient surprendre par un Daniel Baier opportuniste, qui, en égalisant (1-1, 77e) obligeait Schalke 04 a concédé son sixième match de la saison sans victoire. Soit un nul et cinq défaites en sept matchs.

Matip demeure lanterne rouge

Les statistiques sont encore plus alarmantes pour Marvin Matip et Ingolstadt. Le défenseur international camerounais et son équipe totalisent sept matchs sans victoire, dont un nul et une sixième défaite concédée samedi sur la pelouse du FC Köln (2-1). Dépassés par les évènements, le Camerounais et ses partenaires ont beaucoup hésité, se montrant parfois plus dangereux pour leur équipe que pour celle en face. Ils sont menés dès la 28e sur une frappe de Modeste, qui ne s’est pas du tout montré modeste avec eux ; puisque, 10 minutes plus tard, le même joueur aggravait le score en transformant un penalty (2-0, 38e). Hinterseer réduit la marque sur penalty également (2-1, 90e), mais le temps qui reste est trop juste pour espérer faire nul. Avec un point à son actif, le résultat du nul (1-1) concédé à Hambourg lors de la première journée du championnat le 27 août, Ingolstadt demeure lanterne rouge.

Arthur Wandji


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches