Bandja-Lion Blessé : les réactions

Publié le 27 juin 2011
commentaires

Elie Mbouba, président Bandja Fc : « Les moyens seront mis en jeu »

Je ne peux pas dire que cette victoire nous a surpris. Vous avez vu que les enfants se sont donnés à fond et il a fallu une équipe un peu majeure pour arriver à cette victoire. Mes joueurs ont respecté les consignes de l’entraîneur et la victoire est là. Au football il n’y a pas de famille. Même quand on joue l’inter quartiers on a besoin d’un vainqueur. Ça reste bien sûr en famille parce qu’une équipe est sortie et l’autre reste pour valablement représenter la région de l’Ouest. Cette fois ci je crois que nous allons mettre tous les moyens en jeu pour une meilleure prestation à ce tournoi d’accession. Notre détermination est d’avoir une autre équipe en Elite Two dans la région de l’Ouest.

JPEG - 80.7 ko
Gabriel Mbomgnin, président d’honneur des clubs finalistes

Gabriel Mbomgnin, président d’honneur de Bandja et Lion Blessé : « Les joueurs ont joué franc jeu »

Vous avez vu comme moi que ça s’est bien joué. Mais le niveau a été un peu moyen parce que les deux équipes se connaissent bien. Les joueurs ont joué franc jeu. Ce qu’il faut déplorer c’est le niveau bas par rapport aux autres rencontres. La décision de la ligue de football de l’Ouest de faire rejouer le match contre Feutcheu Fc n’a pas perturbé les entraînements parce que tout le monde s’entraînait. Les joueurs ont juste mal joué, c’est tout. C’est n’est pas la première fois que nous victimes de ce genre de coup. L’année dernière ça a été pareil. Quand il était dix sept heure on a dit qu’il faisait nuit et vous aviez aussi vu. Ce n’est que justice faite. Pour l’accession en Mtn Elite Two, ce n’est pas maintenant que les préparatifs vont commencer. Ils le font depuis le début du championnat. C’est la deuxième fois qu’ils vont représenter la région de l’Ouest et nous pensons que ça va bien se passer.

Sodea Hamadjida, préfet Bamboutos : « Beaucoup de travail avant la compétition »

Nous avons assisté à une finale moyenne, mais elle a été animée de fair-play, et c’est une très bonne chose. Je souhaiterai que Bandja travaille davantage. Vous savez, le tournoi d’accession va regrouper des équipes qui ont beaucoup travaillé, qui sont soudées et ont le gabarit et un esprit de vainqueur. Lion Blessé aujourd’hui a perdu le match et Bandja a eu un peu de chance et a gagné. Beaucoup de travail avant la compétition.

JPEG - 114.4 ko
Charles Emedec et Le prefet

Charles Emedec : « Bandja est capable de mieux représenter l’Ouest »

C’est une mission terminée parce que je peux dire que tout est bien qui fini bien. Les barrages ont bien commencé à l’Ouest mais il y a en cours un petit couac qu’il fallait rectifier. Aujourd’hui nous sommes à l’apothéose. L’équipe qui a eu le mérite est passée, il s’agit de Bandja Fc qui mérite sa victoire et doit représenter la ligue de l’Ouest. Beaucoup de choses ont été dites avant ces barrages et les organisateurs ont été dessaisis de la gestion. Aujourd’hui je suis là pour la continuité et pour la suite ce n’est pas à moi de décider. Bandja est capable de mieux représenter l’Ouest mais il faut encore beaucoup de préparer au sortir de ces barrages.

JPEG - 74 ko
Hangoua, buteur de Bandja

Paulin Hangoua, buteur Bandja : « Accéder en Mtn Elite Two cette saison »

C’est un sentiment de satisfaction, ce d’autant que c’est tout Bandja qui sera en fête. L’adversaire n’a pas été très coriace parce que le plus difficile était au niveau des demi-finales. Au niveau des demi-finales, Lion Blessé nous avait déjà causé d’énormes difficultés en nous éliminant. L’essentiel pour nous maintenant est de travailler et faire en sorte qu’une équipe de l’Ouest accède en Mtn Elite Two cette saison.

Laurent Ebendeng, entraîneur Lion Blessé : « Mes enfants ont été méconnaissables »

Le match s’est joué dans de très bonnes conditions, sauf que mes enfants ont été méconnaissables. Je dirai que c’st aussi ça le football. Il ne faut pas chercher la petite bête parce que quand ça ne tourne pas ça ne tourne pas. Avant cette finale je ne savais plus à quel saint se vouer parce que tantôt je devais jouer mardi, plus tard on me dit tu joues dimanche. Regardez, avec un entraîneur qui fait une planification, ça perturbe, honnêtement. C’est vendredi qu’on est venu nous dire que nous jouons dimanche parce que la tête des enfants n’y était plus, et il fallait encore se mettre au travail. Bandja c’est une bonne équipe, ils ont eu une occasion de but et ont marqué.

Rassemblées par Blaise Nwafo à Mbouda


REAGIR

La Chronique de Léon
Les Depêches