Quand une Bentley se barre à l’est

Publié le 26 juillet 2010
commentaires

Une Bentley volée a été retrouvée, presque par hasard, à la frontière entre la Hongrie et la Serbie. Mais elle n’appartient pas à n’importe quel individu. C’est celle du buteur camerounais de l’Inter Milan, Samuel Eto’o. Le véhicule, d’une valeur de 150 000 €, avait été volé le 19 mars de cette année en plein coeur de Milan. Mais Eto’o n’était pas la victime directe car il avait prêté son bolide à son coéquipier interiste, Marko Arnautovic. Finalement, ce sont les policiers hongrois qui l’ont découvert après avoir soupçonné le conducteur d’avoir de faux documents pour la voiture. Le conducteur, d’origine ukrainienne, devait apparemment emmener la Bentley en Grèce. Comme quoi la Grèce n’est pas seulement à la mode pour les transferts de joueurs...

footmercato


La Chronique de Léon
Les Depêches