Ndjie Biba : « Astres est notre petit frère »

Publié le 29 octobre 2010
commentaires

L’entraineur de Fovu Club de Baham qui représentait son club à la cérémonie de remise des équipements sportifs aux finalistes a bien voulu répondre à nos questions. Le technicien parle de l’ambiance dans le groupe avant le match et surtout des ambitions de l’équipe de la grotte sacrée.

A quelques jours de cette finale de la coupe du Cameroun, à quel niveau est le moral de vos troupes ?

Le moral de mes joueurs est au beau fixe, tout le monde est prêt pour jouer cette finale, ce n’est pas donné à n’importe quel footballeur de disputer une finale, la majorité de nos joueurs n’ont pas encore disputé une finale de coupe du Cameroun, ce qui explique leur détermination à jouer ce match devant le chef de l’état, nous comptons jouer cette finale avec beaucoup d’engagement.

Est-ce que le fait que les dirigeants aient hésités à engager l’équipe pour cette finale n’a pas perturbé l’harmonie du groupe ?

C’était un problème administratif, l’encadrement technique et les joueurs ont laissé les dirigeants se battent comme ils pouvaient pour réclamer nos points, le travail technique a continué.

Que répondez vous a ceux qui disent que Fovu vient en finale juste pour participer compte tenu de tous les problèmes, est ce que vous avez des ambitions dans cette finale ?

Nous voulons à tout prix gagner cette finale, parce que nous avons eu beaucoup de problème pour jouer cette finale, tel que les gars sont déterminés, ils vont tout donner pour que le trophée de la coupe du Cameroun prenne le chemin de Baham.

La force de votre équipe réside à quel niveau, l’attaque ou la défense ?

Notre force c’est la volonté, nous avons les gars très volontaires, très engagés, très athlétiques, nous savons que nous avons en face une équipe de Astres qui manipule bien le ballon, mais nous saurons comment contourner tout çà.

Astres FC de Douala est une équipe que vous connaissez bien, selon vous la différence se fera à quel niveau dimanche ?

Astres c’est une très bonne équipe, qui a joué les premiers rôles cette année, mais Astres reste notre petit frère, et vous savez comment çà se passe dans les familles polygamiques, tout le monde veut être vu devant le père, c’est difficile que le grand accepte que le petit lui dame le pion.

Et si jamais le père demande de laisser le petit gagner quel sera votre attitude ?

Vous parlez d’un monsieur très sportif, Kamdem Dieudonné, c’est des choses qu’il n’a jamais fait, il a toujours dit au début de la saison que tout le monde a un budget qu’il gère et à la fin de saison chacun rend compte.

Propos recueillis par Guy Nsigué à Yaoundé


REAGIR

La Chronique de Léon
Les Depêches