Bruno Kamwa : « Cette fois sera la bonne »

Publié le 29 octobre 2010
commentaires

Après deux défaites en finale de coupe du Cameroun contre Coton Sport de Garoua et Panthère du Ndé, le président actif d’Astres FC de Douala a la ferme conviction que les brésiliens de Bepanda pour la première fois caresseront le trophée de Dame coupe du Cameroun ce dimanche.

Pour une troisième fois Astres FC de Douala va disputer la finale de la coupe du Cameroun pensez vous que cette fois sera la bonne ?

Il faut dire qu’il n’y a jamais trois sans un parce qu’on commence par là, cette année on s’est engagé à ne plus décevoir nos supporters.

Après deux défaites en finale contre Coton Sport et Panthère, vous pensez que cette année qu’est ce qui fera la force d’Astres pour remporter ce trophée ?

La force d’Astres est d’abord morale, avec la performance que nous avons réalisée cette année, je pense que cette fois sera la bonne, nos joueurs sont prêts, nous n’attendons que le jour j.

Est-ce que le fait de renvoyer plusieurs fois cette finale ne vous a pas perturbé dans la préparation ?

C’est une situation qui nous a sérieusement perturbé sur le plan financier et sur le plan technique, depuis le 6 juin que nous avons fini avec la Mtn Elite One, nous attendons cette finale, nous travaillons depuis ce moment, il faut évaluer les bobos chez les joueurs, les primes d’entrainement, sur le plan technique c’est difficile pour les entraineurs parce que tant que les dates ne sont pas connues, c’est difficile pour les entraineurs de programmer quoi que se soit, c’est la navigation à vue.

Est-ce que le fait de jouer contre Fovu qui est perturbé par sa descente en deuxième division ne place pas Astres en position de favori pour cette finale ?

Les perturbations étaient d’ordre administratif et pas technique, l’équipe a continué à s’entrainer, d’après nos informations l’équipe est prête, elle a disputé plusieurs matches amicaux contre Panthère, contre Aigle de Dschang, çà veut dire que Fovu n’a pas cessé de se préparer.

Astres et Fovu appartiennent au même individu, comment on aborde ce genre de match, on choisi le gagnant au départ ou alors c’est chacun pour soit ?

C’est l’équipe d’une même personne, mais les joueurs sortent de différentes famille, chaque joueur joue sa carrière et surtout joue pour gagner sa vie, personne de l’administration ne demanderai aux joueurs de laisser le match, celui qui sponsorise les deux équipes ne l’a jamais fait et ce n’est pas aujourd’hui qu’il le fera.

Propos recueillis par Guy Nsigué à Yaoundé


REAGIR

La Chronique de Léon
Les Depêches