Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Ils sont très nombreux ! Ils sont camerounais. A un moment ou à un autre, ils ont connu le banc de touche des Lions Indomptables, comme entraîneur principal, adjoint ou entraîneur des gardiens. Leur séjour aura été bref ou long. Comme à Sydney en 2000, certains ont écrit les lettres de noblesse du football africain. Comme dénominateur commun, aucun d’entre n’a reçu le respect ni de la Fédération camerounaise de football, ni du Ministère des sports.

Le tombeur de Tombi A Roko ne tarit pas d’éloges sur l’apport de Samuel Eto’o dans le retour Sans minimiser le rôle de la diplomatie camerounaise dans (...)
Je crois fermement, contrairement à Salluste, qu’il faut toujours parler de la vertu, même dans notre pays où le sens du devoir, l’avatar ultime de (...)
Est-ce de cette petite vilaine maladie dont souffre Joël Embiid ? Un camerounais, de père de mère, de grand-parents, d’arrières grands parents, (...)
Le dévoilement des trois nominés pour le titre de meilleur joueur africain de l’année, loin d’être une surprise à mes yeux, tellement on semble habitué, (...)
Avec le match nul arraché à l’extérieur face à la Zambie (2-2) les Lions indomptables ont terminé sur une bonne note le dernier round qualificatif pour (...)
L’occasion est là, le temps est là et, avec un peu de bonne volonté et d’engagement citoyen, il est enfin possible de donner au football la place (...)
Au sujet de la nomination du président et des membres du Comité de normalisation de la FECAFOOT, les spéculations sont allés dans tous les sens (...)
La Fifa vient une fois de plus d’imposer un Comité de normalisation à la Fecafoot. Cette déconvenue fait du Cameroun une curiosité planétaire dans le (...)
C’est vous, Monsieur le Ministre des Sports, qui avez décidé de faire litière, publiquement, d’une ordonnance émise par une institution camerounaise (...)

0 | 9 | 18 | 27 | 36 | 45 | 54 | 63 | 72 | ... | 90

La Chronique de Léon