Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

En refusant d’appliquer à la lettre la sentence du Tribunal Arbitral du Sport (TAS) et les prescriptions gouvernementales, le président de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot) qui a connu peu de réussites tout au long de sa carrière, a entamé une bataille aux conséquences insoupçonnables. De Seidou Mbombo Njoya (59 ans), le président de la Fecafoot, l’on sait surtout qu’il est un homme du sérail. Homme au pedigree académique discutable, il aurait eu plusieurs opportunités que lui a offert sa naissance, en tant que fils d’un ancien ministre très influent de la République, puis Sultan du Royaume des Bamoun.

Monsieur le Président, je vous ai vu balbutier à plusieurs reprises devant le monde entier. Cela me navre énormément. Je vous rappelle que votre (...)
J’en conviens volontiers : c’est avec une légère mauvaise foi que je comparerais la victoire du roi Pyrrhus à la bataille d’Italie en 280 av. J.-C. à (...)
Après plusieurs mois d’un combat âprement mené contre l’un des plus terrifiants des cancers (pancréas), Dieudonné Dackam, ancien sociétaire de l’Union (...)
Sipandang, 26 mai. - Le cynisme de l’immense Staline, dans l’affreuse situation où se trouve le monde entier, est une consolation. Ou une béquille (...)
From my vintage point right here on this side of the Sanaga, if I were allowed to use a military simile, I would readily say, as concerns the (...)
Sipandang, 21 février 2020. - La crisette qui secoue les deux institutions depuis quelques mois déjà est banale. Ce n’est pas la première fois que la (...)
Partant du principe que l’Euro rapporte vingt fois plus que la CAN, le président de la Fifa, Gianni Infantino estime que la compétition n’est pas (...)
Et si loin d’être un phénomène isolé, la situation que décrit Achille Emana était simplement une réaction au bon vieil Appoleh , qui consiste à faire (...)
Monsieur Ahmad Ahmad, je le crois, ne nous aime pas beaucoup. À sa décharge, toutefois, il faut reconnaître que nous ne sommes pas particulièrement (...)

0 | 9 | 18 | 27 | 36 | 45 | 54 | 63 | 72 | ... | 90

La Chronique de Léon