Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

France : Clinton Njié trouve le chemin des buts, trois mois après

L’international camerounais a marqué son septième but de la saison, Et pourtant, c’est bien lui qui avait donné de l’impulsion à Marseille dans les premières semaines du championnat. À la mi-septembre, il était pourtant déjà à cinq buts au marquoir. Entre septembre et janvier, son efficacité a plombé puisqu’il n’enfile son avant-dernier but que le 16 janvier contre Strasbourg. Marseille a donc accueilli sa réalisation de ce dimanche avec soulagement.

Le 15 avril 2018
commentaires

C’était un match piège à Troyes. L’Olympique de Marseille qui sortait d’une victoire tonitruante jeudi contre le RB Leipzig dans l’une des demi-finales de l’Europa League devait garder une concentration certaine pour cette rencontre face à l’avant-dernier de Ligue 1.

Absent à l’entame du match de mercredi, Clinton Njié et André Frank Zambo Anguissa étaient alignés d’entrée. Henri Bedimo est resté scotché sur le banc comme d’habitude.

Le reportage de LaProvence.com

Trois jours seulement après la nuit magique de Leipzig en Ligue Europa, les Olympiens retrouvaient ce dimanche après-midi le quotidien du championnat sur la pelouse de Troyes lors de la 33e journée de Ligue 1. Rami et Luiz Gustavo étaient alignés en charnière centrale alors que Clinton Njie était titularisé au poste de milieu offensif gauche. Mais comme face aux Allemands au Vélodrome, les joueurs de Rudi Garcia ont été surpris dès l’entame de match.

Sur un centre parfait et puissant de Stéphane Darbion, Grandsir catapultait le ballon dans les filets de Yohann Pelé d’une tête imparable au deuxième poteau (1-0, 1e). Après seulement 39 secondes de jeu, l’OM était mené 1-0. Dix minutes plus tard, les partenaires de Dimitri Payet ont alors réagi grâce à Clinton Njie. Une combinaison sur coup franc avec le capitaine olympien et l’attaquant camerounais en profitait pour égaliser d’une frappe croisée avec l’aide du montant droit de Zelazny (1-1, 11e). Dominateurs mais imprécis en phase offensive, les Marseillais rentraient alors aux vestiaires sur un score nul.

Dès le retour des vestiaires, le scénario du début de rencontre s’est reproduit. Les Troyens étaient plus incisifs et c’est sur une approximation défensive du duo Luiz Gustavo-Amavi que Grandsir en a profité pour se présenter devant Yohann Pelé. L’Albatros ne pouvait alors que détourner la tentative du milieu aubois et Benjamin Nivet redonnait l’avantage à son équipe à bout portant dans le but vide (2-1, 48e). C’est alors du banc de touche que la délivrance est arrivée. À peine entré en jeu, Kostas Mitroglou, servi par Dimitri Payet, contrôlait et trouvait le chemin des filets d’une frappe du pied gauche (2-2, 75e). Cette fois, l’OM décidait de se montrer enfin efficace. Et, le joueur le plus décisif de l’institution OM cette saison endossait le costume du héros. Sur un centre de Jordan Amavi, Florian Thauvin a placé une magnifique reprise du pied gauche dont il a le secret (2-3, 85e). Son 17e but de la saison en Ligue 1, synonyme de succès pour l’OM. Ouf !


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches