Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Espagne : Allan Nyom marque contre son ancien club et célèbre de manière hilarante son but

C’est un défenseur appliqué qui a inscrit son premier but de la saison ce vendredi alors que son club, Getafe, rendait visite à Leganes à l’Estadio Municipal de Butarque. C’était quand même une rencontre qui s’annonçait déséquilibrée puisque Getafe, cinquième du classement, ne voulait pas se laisser démonter par l’avant-dernier club de la Liga. Et c’est aussi l’ancien club de l’international camerounais. Il a été la cible de tout le stade qui s’est mis à le siffler chaque fois qu’il touchait au ballon.

Le 20 janvier 2020
commentaires

Si Cabrera a ouvert le score rapidement, 12e minute, Allan Nyom va enfoncer le clou à la 21e minute de la tête sur un centre de Cucurella.

Nyom a assommé son ancien club dans le derby du sud de Madrid. Vêtu de l’uniforme jaune qui est le cauchemar du stade du voisin, L’Estadio Municipal de Butarque, il est sorti de l’autobus avec sa musique à fond de train. L’histoire entre les deux clubs est lourd.

Dès le début du match, ça promettait. Mais le suspens n’a pas duré longtemps. ce qui est clair est qu’Allan Romeo Nyom était la star du match. Il a été sifflé. Il a marqué. Et il s’est trompé de coin pour aller fêter son but. Le Camerounais est devenu le seul joueur de l’histoire du derby à marquer un but dans les deux uniforme en Liga. Il n’y a eu que six matches entre les deux équipes à ce niveau, oui, mais il a déjà inscrit son nom dans l’histoire des matchs entre Getafe et Leganés.

Au bout d’une demi-heure de jeu, le coach Bordalás l’a sorti du terrain. Au vu de la tension palpable, il était un joueur marqué. Et il avait déjà pris un carton jaune. Le coach a rapidement décidé qu"il ne pouvait finir le match.

Interrogé sur la manière avec laquelle Nyom a fait la fête après son but, son coach, Bordalás, expliqué que son joueur « a seulement célébré. Il est allé faire la fête avec les fans. Il était contrarié parce qu’ils le chahutaient beaucoup alors qu’il a beaucoup apporté lorsqu’il était avec ce club. Il était bouleversé. On l’a fait sortir du match parce qu’il était très contrarié. C’était la meilleure chose à faire parce que dans n’importe quelle action, ils pouvaient obtenir un deuxième carton jaune ».


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches