Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Niger 2015

CAN U17 2015 : Quatre billets africains pour le rêve chilien

FIFA

Le Nigeria est le pays le plus titré de l’histoire de la Coupe du Monde U-17 de la FIFA, dont il a remporté la dernière édition. Il sera logiquement le grand favori du Championnat d’Afrique U-17, dont le coup d’envoi sera donné dimanche à Niamey, capitale du Niger.

Le 16 février 2015
commentaires

Les Golden Eaglets ont même été champions du monde plus souvent qu’ils n’ont remporté le trophée continental... Il serait donc étonnant que le Nigeria ne décroche pas l’un des quatre billets africains disponibles pour la Coupe du Monde U-17, qui aura lieu en octobre et novembre prochains au Chili.

Tirage clément pour le champion

Quadruple champion du monde U-17 et deux fois titré dans cette classe d’âge sur la scène continentale, le Nigeria a bénéficié d’un tirage plutôt favorable. Il a été versé dans le Groupe A, au même titre que le Niger, la Zambie et la Guinée. De façon surprenante cependant, les Golden Eaglets s’étaient inclinés au Gabon (1:2) dans le match aller des qualifications africaines, avant de largement renverser la vapeur au bénéfice d’une victoire 5:0, devant leur public à Calabar.

Le sélectionneur des jeunes Nigérians n’est autre qu’Emmanuel Amunike, qui avait pris part avec les Super Eagles à la Coupe du Monde de la FIFA, États-Unis 1994™ et à la Coupe des Confédérations de la FIFA, et avait décroché la médaille d’or aux Jeux Olympiques d’Atlanta en 1996. « Nous sommes venus au Niger pour gagner et avec l’aide de Dieu, tout se passera bien pour nous, ici à Niamey », a déclaré Amunike peu de temps après avoir posé pied sur le sol nigérien.

Dans les qualifications africaines, les Eaglets ont marqué 11 buts en quatre matches, par le biais notamment des attaquants Ebere Osinachi et Ndu Iheakam. La star de l’équipe est sans conteste le capitaine Kelechi Nwakali, qui est suivi de près par Manchester City et s’impose comme l’un des candidats au titre de meilleur joueur de ce Championnat d’Afrique.

Dimanche en match d’ouverture, les Golden Eaglets affronteront le Niger au Stade Général Seyni Kountché. Lors de sa précédente participation - la première - au tournoi, le pays hôte s’était qualifié pour les demi-finales, avant d’être exclu de l’épreuve pour avoir aligné un joueur inéligible.

La Zambie fera quant à elle ses grands débuts dans cette catégorie d’âge sur la scène continentale, ce qui n’empêche pas son sélectionneur Chris Kaunda d’afficher des ambitions élevées : « Je peux vous assurer que nous avons les moyens de gagner ce tournoi. Nous sommes prêts », prévient-il. La quatrième équipe du groupe, la Guinée, a déjà participé à trois reprises à la Coupe du Monde U-17, terminant même à la quatrième place de l’édition inaugurale en 1985. Son meilleur classement au Championnat d’Afrique est la troisième marche du podium, sur laquelle elle est montée en 1995.

La Côte d’Ivoire, deuxième grand favori

Les rencontres du Groupe B se dérouleront elles aussi à Niamey, au Stade Municipal. Dans cette poule, l’équipe à battre sera sans aucun doute la Côte d’Ivoire, vainqueur du dernier Championnat d’Afrique U-17 et quart de finaliste de la Coupe du Monde U-17 de la FIFA 2013 aux Émirats Arabes Unis. Les Éléphanteaux se sont facilement ouverts les portes du tournoi qualificatif africain en battant d’abord la Libye 4:0, sans avoir à disputer le match retour, les Nord-Africains ayant décidé de déclarer forfait. Au troisième tour, qualificatif pour la phase finale, la jeune sélection ivoirienne a facilement écarté l’Angola, s’imposant 4:1 sur l’ensemble des deux matches.

L’Afrique du Sud essaiera de son côté d’accéder pour la première fois à la Coupe du Monde U-17. Les Amajimbos ont déjà participé deux fois à la phase finale du Championnat d’Afrique U-17, terminant quatrièmes en 2005, avant de subir une élimination dès le premier tour deux ans plus tard. Contre l’Égypte au Caire, l’Afrique du Sud a souffert pour arracher un nul (2:2) néanmoins qualificatif. Le sélectionneur Molefi Ntseki a alors concocté un programme étoffé de rencontres amicales afin d’améliorer les mécanismes au sein de son équipe.

Au cours de ces matches de préparation, le joueur le plus impressionnant côté sud-africain a été Luvuyo Mkatshana. Le jeune attaquant des Wits trouve régulièrement le chemin des filets, comme il l’a fait encore cette semaine lors de la victoire 1:0 de l’Afrique du Sud sur le Niger. « Nous avons une bonne équipe, qui peut aller loin dans ce tournoi. Ce match amical contre le Niger nous a permis de savoir où nous en étions. Je suis convaincu que nous avons les moyens de nous qualifier pour le Chili », affirme Ntseki.

Les deux autres équipes du groupe, le Cameroun et le Mali, ne seront pas à prendre à la légère. Les Lionceaux ont été champions d’Afrique U-17 en 2003. Le Mali, pour sa part, a atteint le dernier carré de l’épreuve continentale à quatre reprises et a été deux fois quart de finaliste de la Coupe du Monde.

LES GROUPES

  • Groupe A : Niger, Nigeria, Guinée, Zambie
  • Groupe B : Afrique du Sud, Côte d’Ivoire, Mali, Cameroun

REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 17 février 2015 à 10:58, par Johnny En réponse à : CAN U17 2015 : Quatre billets africains pour le rêve chilien

    « les lionceaux ont été Champions d’Afrique U17 en 2003... », ça remonte quand même à beaucoup de temps pour être pris au sérieux !!! Surtout que depuis 2003 le Cameroun a loupé quatre phases finales sur cinq (2005, 2007, 2011 et 2013) !!!

    Nous avons de la matière première, mais mal exploitée elle ne peut produire aucun résultat. Nos rares véritables jeunes se retrouvent dans les Championnats de 3è, 2è ou 1re Division (très rares) où le résultat prime sur le beau jeu, l’efficacité passe avant la créativité, et à la longue leur talent et leur génie s’estompe avant même d’avoir atteint l’âge Junior (U20). Par contre s’ils étaient regroupés au sein d’un Championnat uniquement réservé aux jeunes de moins de 17 ans, ils laisseraient libre cours à leur génie de s’exprimer.

    Il ne faut pas rêver, la seule chance du Cameroun d’accéder à la Coupe du Monde de cette catégorie serait que les joueurs de toutes les autres équipes soient atteints de paludisme et ne puissent pas jouer.

    Répondre à ce message

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches