Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Mbombo Njoya, le président de la Fécafoot, veut gagner du temps

Le président de la Fécafoot est clair. Il ne demandera pas la démission du sélectionneur Clarence Seedorf. À quelques deux ans de la prochaine Coupe d’Afrique des Nations qui aura lieu au Cameroun, l’équipe championne d’Afrique 2017, telle que laissée par Hugo Broos, n’avait que quelques ajustements à faire pour garder son trophée. Seedorf et Kluivert ont décidé de recommencer une refondation qui n’avait pas lieu d’être. En quatre rencontres, quatre différentes équipes avaient été proposées, sans aucune vision de jeu, avec des remplacements inouïs.

Le 12 juillet 2019

Interrogé sur cet échec retentissant, Mbombo Njoya, l e président de la fédération, refuse de faire porter le chapeau à son sélectionneur.

Il n’y aura pas donc de conséquences tels que c’est souvent le cas.

Morceaux choisis...

« J’ai participé à ma première CAN en 1984. J’étais tout jeune et je n’ai pas raté une seule CAN depuis. Comme vous pouvez l’imaginer, il y a eu des hauts et des bas. On a été champions dans certaines compétitions, on a été sortis dans d’autres. Mais nous sommes quintuple champions. C’est ce qu’il faut retenir. Aujourd’hui, en Egypte, à l’édition Total 2019, nous venions pour conserver ce titre mais malheureusement, ça n’a pas été le cas. C’est les choses qui arrivent. Le vice-champion est sorti, le Maroc favori est sorti, la RDC outsider est sorti. Ce sont des choses qui arrivent dans le football. J’ai suffisamment d’expériences pour savoir que le football reste un jeu, il faut un gagnant, il faut un perdant. Je vous l’accorde sortir prématurément c’est toujours difficile pour une équipe qui avait pour objectif d’atteindre au moins les demi-finales. Bien sûr, je suis déçu, on est tous déçus pour nos joueurs. Je suis déçu pour les camerounais à qui ils ont donné beaucoup de joie. Je voudrais d’abord avant toute chose réitérer le réconfort que je leur ai déjà adressé après cette sortie prématurée. Ils ont donné une belle image quand même parce qu’il faut reconnaître qu’ils avaient un jeu séduisant. Tout le monde s’accorde à dire que Cameroun-Nigeria restera l’un des meilleurs matchs de cette compétition. Il y a un phénomène que personne n’a observé. Nous marquons trois buts en deux minutes, c’est Dieu qui a voulu. En deuxième mi-temps, on encaisse deux buts en trois minutes. C’est comme ça, c’est le destin. Je viens d’échanger avec mon collègue du Nigeria là-dessus, il me dit que ça c’est le grand Dieu parce que ce sont les choses qui arrivent. C’est pour ça qu’on aime ce sport, le football. Un sport magnifique qui vous donne des sensations exceptionnelles. Je l’aime pour les sensations qu’il procure : les joies, les déceptions. Il faut faire avec. Mais en tant que responsable, je ne peux pas m’en tenir là comme vous pouvez l’imaginer. Après une compétition, toutes les nations qui sont ici vont faire le bilan comme nous allons le faire. Il s’impose, il est important de faire un bilan. Ce bilan va être fait sur la base des rapports que nous allons avoir des techniciens, des rapports sur le plan administratif pour tirer les leçons et préparer les prochaines échéances. Et quand je parle d’échéances, vous comprenez que celle qui vient nous concerne personnellement. Le pays tout entier, la Fécafoot, le ministère des sports et l’Etat préparent ces deux grands événements que sont le CHAN et la CAN Total 2021. Par conséquent, il est important au sortir d’une compétition comme celle-ci de se projeter sur l’avenir et penser à corriger tous les manquements et voir quelles ont été les erreurs pour qu’elles ne reproduisent plus dans l’avenir. Donc, aujourd’hui, l’heure est au bilan. Un bilan ne se fait pas comme ça, il faut réunir toutes les données, s’asseoir. Moi je parle au nom du comité exécutif, nous allons nous concerter dans les prochains jours pour tirer les leçons de cette double aventure parce que nous sortons d’une coupe du monde et d’une coupe d’Afrique des nations. »


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 12 juillet à 14:08, par Patriote En réponse à : Mbombo Njoya, le président de la Fécafoot, veut gagner du temps

    Un pays pauvre dont la misère est en train de ronger la population. Ce qui suscite des guerres civiles et mésentente électorale mais ils ne peuvent pas faire tourner leurs propres argent dans leur pays en remettant cette fortune par mois à leur compatriotes . Ils partent chercher des incompétents dans les pays riches et leurs versent des fortunes par mois pour contribuer au développement des pays riches et réduire de plus en plus la pauvreté dans ces pays riches.

    Dieu a créé l’Homme mais je ne crois pas qu’il pourra s’en sortir s’il descend pour résoudre le problème du camerounais

    • Le 12 juillet à 17:26, par jean mark En réponse à : Mbombo Njoya, le président de la Fécafoot, veut gagner du temps

      Vous faites trop de confusion dans vos propos désolé vous pensez que l’état peut verser autant d’argent dans un secteur d’activité sans aucun retour l’argent que perçoit l’état Camerounais provenant du football n’a rien à voir avec ce qu’il remet aux joueurs comme salaire la fédération Camerounaise à gagné énormément d’argent avec la participation et les victoires du Cameroun dans des compétitions internationaux je dis bien énormément et cet argent va où selon vous donc arrêter d’être naïf et penser que les problème des Cameroun c’est l’argent des footballeurs qui va régler çà s’ils ont joué la Can BEH c’est parcequ’ils ont gagné leur ticket sur le terrain même chose pour les confédération et autres alors si vous êtes trop gentil aller vous occupé de leurs familles quand ils meurs sur le terrain (Foé)

    • Le 12 juillet à 23:04, par Patriote En réponse à : Mbombo Njoya, le président de la Fécafoot, veut gagner du temps

      Tu n’as rien compris sur ce que j’ai écrit. L’idée de t’opposer d’aveugle dans la lecture.

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet à 08:39, par Patriote En réponse à : Mbombo Njoya, le président de la Fécafoot, veut gagner du temps

    En 2021 ils vont dire que l’Égypte aussi était vite sorti en 2019.et c’c’est en ce temps qu’ils vont limogé ce seedorf. Ils ont déjà fait leur bilan et calculer la fortune qu’ils vont se partager avec seedorf après 2021.
    L’Égypte n’était pas pays organisateurs. La caf les a accordé l’organisation en moins d’un an. Le Cameroun était pays organisateurs et n’a même pu être premier de sa poule pour les éliminatoires. Si le match ne se jouait pas à Yaoundé il devrait être éliminer par Comore. Quel boulot seedorf avait donc produit ? A la can ils sont encore incapable d’être premier dans leur poule. Ce qui a causé leur échec. Seedorf à produit quoi ? L’entraîneur Ghanéen lu à battu en match de poule et Hervé renard lui a battu en éliminatoires. Ces gens gênent de loin moins que seedorf.
    Les entreneurs qui gagne moins de la moitié du salaire de seedorf sont en demi finale. Bande de corrompu

    • Le 12 juillet à 09:17, par Brown Killa En réponse à : Mbombo Njoya, le président de la Fécafoot, veut gagner du temps

      C’est quel argumentation ca ? Pep guardiola doit donc rembourser son salaire car les entraineurs de totenham liverpool ajax juventus... gagnent beaucoup moins que lui et on reussi une bien meilleur champions que lui. Vous bavardez comme si c’est les 80000€ que Seedorf gagnent qui remplissent son compte en banque et surtout qu’on a eu des entraineurs qui gagnaient bcp plus auparavant.

      neanmoins je confirme que les choix de Seedorf n’ont pas payés mais laissons lui le temps. Et n’oublons pas que la plupart de nos joueurs n’ont plus le niveau des anciennes génération. Nous avons des joueurs de seconde zones et des remplaçants pour la plusieurs. Rare sont ceux qui vraiment au Niveau comme Onana même s’il a fait une Can sans plus.

    • Le 12 juillet à 13:45, par Patriote En réponse à : Mbombo Njoya, le président de la Fécafoot, veut gagner du temps

      Toi laisse les pays riches en dehors de ça. Pep guarduola était élu meilleur entraîneur d’Europe et a des trophées remporté dans son actif pour mériter un tel salaire. Seedorf à quoi dans son actif pour mériter cette fortune par mois par rapport à Hervé renard par exemple qui a 2 can en Afrique ? Je m’intéresse à la pauvreté qui ronge l’Afrique en occurrence le Cameroun et qu’on laisse les camerounais pour verser une fortune par mois aux ressortissants des pays plus aisé.

    • Le 12 juillet à 15:16, par Brown Killa En réponse à : Mbombo Njoya, le président de la Fécafoot, veut gagner du temps

      Argumentaire de primaire si tu t’inquiètes pour ton pays c’est pas le salaire de seedorf qui devrait te pousser à bavarder. Si tu veux que ton pays avance demande a ce que cessent les intrigues, la jalousie, la paresse, la moquerie, la corruption, la courte vision, les divisions, le refus de s’ameliorer ou d’aller plus loin.........les fausses palabres sans fondements, les rumeurs...
      Bref le salaire que seedorf a actuellement il le gagnait largement par semaine quand il jouait et vu son palmarès et le joueur qu’il etait ce n’est pas volé. Cordialement

    • Le 12 juillet à 22:56, par Patriote En réponse à : Mbombo Njoya, le président de la Fécafoot, veut gagner du temps

      Ce serait louable pour moi si un Camerounais ramasse cela au Cameroun

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet à 10:48, par Patriote En réponse à : Mbombo Njoya, le président de la Fécafoot, veut gagner du temps

    Non non ce n’est pas tout les can les camerounais qualifient de chance. Il y a 4 can dont les joueurs étaient des expérimentés et titulaires dans des grands clubs. Tandis que 2017 était bourré des joueurs sans expériences et ne valaient rien en clubs. Même chose en 2019 où on a laissé ceux qui étaient au moins titulaires dans un club pour ramasser des gens qui chauffent au banc en clubs à cause de leurs incompétence. Pire encore la magouilles concernant les fils d’eto’o domine le football camerounais depuis qu’il a ouvert cette fondation. Si le Camerounais critique c’est pour le bien de son pays. C’est normal que les fans d’eto’o, fans des entraîneurs étrangers et fans des magouilles ne digêrent pas ces critiques.

    • Le 12 juillet à 11:22, par Brown Killa En réponse à : Mbombo Njoya, le président de la Fécafoot, veut gagner du temps

      Incroyable de betises ! Quand Ondoa et Bassogog les enfants d’eto’o nous faisaient gagner la Can ou etaient les ragots ? Ce qui les ont sélectionnés sont de grand ennemis d’eto’o pourtant (lavagne, broos...) alors comment expliquer que c’est Eto’o qui les a imposés ? C’est aussi lui qui impose Onana a l’ajax ? Un joueur inconnu mais avec la mal bouche des camer a dit dans son audio que Kaptoum ne jouai pas au betis mm en L2 mais que eto’o l’a imposé... alors que Kaptoum a fait les 9 derniers matches titulaire au betis devant des internationaux portugais et autres c’est eto’o qui a forcé son entraineur ?

      Soyez coherent messieurs

    • Le 12 juillet à 13:33, par Patriote En réponse à : Mbombo Njoya, le président de la Fécafoot, veut gagner du temps

      Voilà pourquoi on parle de chance pour cette can car leurs incompétence étaient mis à nu en coupe confédération et éliminatoires mondiale.

    • Le 12 juillet à 17:13, par jean mark En réponse à : Mbombo Njoya, le président de la Fécafoot, veut gagner du temps

      @patriote et les autres pays qui ont représenté l’Afrique au mondial ont fait mieux selon toi ou ils ont été qualifié par pure Hasard lol soyons un peu logique dans nos critiques.

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet à 11:46, par Patriote En réponse à : Mbombo Njoya, le président de la Fécafoot, veut gagner du temps

    En dehors de claude le roi qui fait venir des entraîneurs français sur le continent, connaissez vous un entraîneur qui après être enrichi au Cameroun est aller entraîner un autre pays Africains ? Le Camerounais laisse les entraîneurs Camerounais et part chercher un incompétent en Europe pour négocier avec lui un contrat salariale exagéré. Après le Cameroun, ils ne peuvent plus trouver ce genre de salaire sur le continent Africain. Ils sont obligés de repartir.Si Ce seedorf est limogé aujourd’hui aucun pays Africain ne peut lui donner encore ce salaire. Il va repartir étant donné que personne ne va approuver sa compétence. Il n’y a que le Camerounais pour appouver cela.

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet à 09:45, par Patriote En réponse à : Mbombo Njoya, le président de la Fécafoot, veut gagner du temps

    Beaucoup disent qu’ils ne veulent plus bassogog.ils ignorent que c’est un fils d’eto’o ? Les fils d’eto’o comme bassogog, ondoa et bien d’autres seront toujours sélectionnés même s’ils n’ont pas de clubs.ils étaient sélectionnés en 2017,2019 et c’est en 2021 que vous croyez les voir absent ? Mes frères c’est un circuit où on s’enrichit. Prend seulement un exemple du jeune ondoa et disons 15 millions sans compter les primes en 2017 et 25 millions en 2019. C’est au minimum 40 millions en 2 ans.Didons c’est jouiteux d’être sélectionné même si on doit être éliminer très tôt. Le reste c’est d’espérer le hazard en tatonnant pour essayer de justifier la fortune encaissé. Donc si quelqu’un a une fondation il se bat pour enrichir ceux qui sortent de sa fondation qu’ils soient compétent ou pas c’est l’argent d’abord.

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet à 10:14, par magnan007 En réponse à : Mbombo Njoya, le président de la Fécafoot, veut gagner du temps

    Le père de coq sportif...si le logo de coq était jaune sur les maillots,il était bien évidemment français sur les autres accessoires. ce sera le pire des présidents de la fecafoot ce mbombo,wait and see...

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet à 10:37, par magnan007 En réponse à : Mbombo Njoya, le président de la Fécafoot, veut gagner du temps

    Mbombo se console de ce ke les favoris soient sortis de la compèt prématurément...et donc on peut comprendre ke cela nous arrive aussi.mi bat bé mè !!!dc on est allé jouer la famille là bas ? pourquoi il ne prend pas exemple des autres grandes équipes qui ont été sortis honorablement en gardant leur réputation ?un seul match de référence sur quatre... et encore kel match ? Celui ki vous elimine ? piètre consolation !!! maintenant kil prenne aussi exemple sur la réaction de ses homologues après échec s’il en les couilles : démission du président de la fédération égyptienne, après limogeage d’un l’entraîneur plus qualifié que seedorf.et ce serait presque pareil au maroc et en RDC.renard plus qualifié que seedorf prendra la porte pendant que ibenge beaucoup moins rémunéré que seedorf sera lui aussi laissé au banc.dc monsieur le Président poursuivez les actions de vos homologues déçus.

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet à 10:20, par predator drone En réponse à : Mbombo Njoya, le président de la Fécafoot, veut gagner du temps

    c’est aux camerounais de faire leur propre auto critique, mentalité de HAINE et de MERDE ! ceux ci dans tous les domaines !! les lions gagne une CAN le camerounais est le premier a dire que c’était de la chance il critique, ont perd ou on gagne il critique, ont appel les joueurs qui joue dans des championnat de seconde zone il critique, ont ne les appel pas il critique !! quand SEEDORF gagne IL est bon c’est l’homme qui fallait, les lions perdent il faut virer SEEDORF !c’est quand que cette mentalité de BORDELLE et de MENDICITER va finir ? vu les problème interne de se pays comme dans pas mal de pays dans le globe ! que je n’ai besoin de citer, les camerounais et les apprentis camerounais ont produit beaucoup de ondes négatives autour des lions ! sur 10 camerounais les 10 supportais les lions de BOUCHE , si ont vérifie bien la plus part était pour une élimination des lions ! pas besoin d’aller loin rien que certain titre de camfoot souvent source de polémique et incitation a la haine et aux tribalisme ,en passant par les BABOUIN aux CUL ROUGE qui se disent camerounais et qui insulter a longueur de temps se pays, comme ils le disent souvent pays de merde AMBAZONIA oyé oyé et personne ne branche !! un site camerounais ou une poignée de BABOUIN aux CUL ROUGE viennent ’insulter les camerounais ! et se pays tout entier comme du poisson pourris, personne ne dit rien bouche cousus, mais vont faire semblant de dire qu’il supporte le Cameroun, MINALMI !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet à 10:04, par magnan007 En réponse à : Mbombo Njoya, le président de la Fécafoot, veut gagner du temps

    « @patriote » je suis tout autant dépité que toi mon frère.ce pays est une vraie honte.etre né camerounais est une vraie poisse !!!je pense ke la vraie solution serait kil y est absolument plus rien pour personne 😂😂😂 pour ke tt le monde reste en paix.et c’est malheureusement là où ces incompétents tendent:tuer le football camerounais et tuer tous les talents kon peut encore trouver.a ce rythme, notre prochain trophée,il va falloir le chercher ds les 15-20 prochaines années.

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet à 10:03, par Patriote En réponse à : Mbombo Njoya, le président de la Fécafoot, veut gagner du temps

    Les entraîneurs qui gagnent moins de la moitié du salaire de seedorf sont en demi finale. Deux iront en finale et il y a un qui va remporter la can avec moins de la moitié du salaire de seedorf comme salaire. C’est quoi camerounais classé parmi les 25 pays les plus pauvres du monde. Mais la fortune que vous sortez pour des entraîneurs issus des pays riches est regrettable pour le développement de votre pays. Qu’est-ce qui se cache derrière ce bombardement des salaires des entraîneurs toujours incompétent qu’ils amènent de l’extérieur ? Et qu’est-ce qui se cache derrière le refus catégorique de laisser un Camerounais entraîner les lions indomptable pour une can seniors et mondial ?

    Camerounais @wanda.com

    Répondre à ce message

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches