Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Lions Indomptables : ambiance des vestiaires

Les révélations d’Achille Emana à RMC Sports lundi expliquent à souhait l’étendue des problèmes de la sélection nationale encore aujourd’hui. Alors qu’en club, les entraîneurs ont la latitude et l’autorité de composer leur groupe à leur guise, du moins dans la plupart des équipes véritablement professionnelles, au sein de la sélection nationale du Cameroun, ce sont souvent les crises et les grèves multiples et la prééminence des états de service qui dictent les titularisations.

Le 28 janvier 2020
commentaires

En 2010, en acceptant le poste de sélectionneur de l’équipe du Cameroun, Paul Le Guen avait étalé son plan de travail, qui avait été accepté par les autorités. Ayant fait le constat que l’équipe nationale était vieillissante, il souhaitait mettre en place une équipe jeune, dynamique et leur donner de l’expérience pour les prochaines échéances. Il avait décelé en Nicolas Nkoulou et Joel Matip, la jeune brigade qui pourrait tenir le for de la sélection pendant les dix années à venir.

Au milieu de terrain, Alexandre Song était déjà une valeur sûre à qui il voulait donner les clés de la sélection.

En attaque, Aboubakar Vincent et Choupo-Moting devait être associé à Samuel Eto’o.

Le Guen voulait laisser à quai des joueurs sur qui il ne comptait plus à l’image de Rigobert Song, qui avait déjà perdu de son lustre. Cette conception de l’équipe nationale a été totalement contestée par certains cadres qui ont caché leur jeu jusqu’après le dévoilement de la liste des 23.

Si certains contestaient ouvertement la mise à l’écart de Rigobert Song, d’aitres, à l’instar de Samuel Eto’o ne voulaient voir personne du clan Song sur le terrain. La guerre fut ouverte et le politique a été aussi fortement impliqué. Et plusieurs autres problèmes son venus s’y ajouter. On se souvient des réunions nocturnes interminables pour débattre des montants des primes...

Comment vouloir qu’un jeune et talentueux binational comme Matip vive des phases grossières d’égoïsme à ciel ouvert ?

Extrait du passage de Achille Emana à l’émission Vestiaire de RMC Sports


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches