Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

  • Accueil
  • Actualités
  • Limbe 2014 : les Brasseries, l’Académie Binya et Best Star honorés

Tournoi International de Limbe

Limbe 2014 : les Brasseries, l’Académie Binya et Best Star honorés

Camfoot

Les rideaux sont tombés, samedi dernier, sur le tournoi international de Limbe. Si les Brasseries et Best Star, deux grosses écuries, étaient attendus pour le bouquet final, personne n’avait par contre parié sur l’académie Gilles Augustin Binya, la guest star de cette 11e édition.

Le 21 décembre 2014
commentaires

Comme chaque année, il y avait du bon et du moins bon. Organisé pour ajouter du peps au foot jeune, le tournoi de Limbe est devenu une tradition qu’il ne faut surtout pas manquer. Une compétition qui est sur sa courbe ascendante malgré les moyens limités. Jean Flaubert Nono résume très bien la situation : "on s’améliore chaque année. On tire des leçons et on se corrige. Il s’agit simplement d’évoluer afin que ce tournoi devienne important."

Sans la DTN ?

Ce tournoi, comme d’autres organisés au Cameroun, peut-il devenir important sans l’implication de la direction technique nationale ? Le responsable de l’école des brasseries ajoute : "Il ne faut pas rêver, tant que le football des jeunes ne fera pas l’objet d’une attention particulière et on continuera à faire le saupoudrage, le football camerounais ne se développera pas. Le football se développe à la base. Tous les joueurs de l’équipe nationale de football du Cameroun depuis des années sont issus des centres de formation privés. Tout le monde le sait. On se contente toujours d’attendre que les privés fassent leur travail. Ça doit finir par donner une impulsion au niveau fédéral. Ce tournoi ne doit venir qu’en appoint du championnat. La compétition s’est toute l’année. Les tournois de ce genre doivent venir lors des périodes creuses ou des congés de noël, Pâques, le départ en vacances."
Aucun membre de la Dtn, aucun entraîneur national n’était présent pendant le tournoi.

<span class="caps">JPEG</span> - 41.2 ko
<span class="caps">JPEG</span> - 62.1 ko

Une note d’espoir

Motanga Andrew Monjimba, le délégué du gouvernement auprès de la communauté urbaine de Limbe promet : « Le tournoi international de Limbe est une bonne chose pour notre ville. Nous allons désormais l’accompagner. » avant de renchérir, « l’année prochaine nous allons jouer ce tournoi dans le stade de Nguémé (stade de 20.000 places, ndlr) »

Les Brasseries, l’Académie Binya et Best Star honorés

Si les Brasseries et Best Star, deux grosses écuries, étaient attendus pour le bouquet final, personne n’avait par contre parié sur l’académie Gilles Augustin Binya, la guest star de cette 11e édition.

Par James Kapnang

Le tableau des récompenses

  • Vainqueur gala dames : Best Star de Limbe
  • Gala Monsieur : Socamit Douala
  • Meilleur arbitre : Taniy Shadrack
  • Trophée spécial : Académie Eforca Douala

U14

  • Meilleur buteur : Eyike Guy Claude (EFBC, 5 buts)
  • Meilleur joueur : Njigi II Robert (EFBC)
  • Equipe Fair Play : Best Star de Limbe
  • Malheureux finaliste : Léopard de Bertoua
  • Vainqueur : Ecole de football Brasseries

U16

  • Meilleur buteur : Kombang (Usd, 4 buts)
  • Meilleur joueur : Sandjon (Réal foot)
  • Equipe Fair Play : CP Foot Douala
  • Malheureux finaliste : USD
  • Vainqueur : Académie Binya (Yaoundé)

U18

  • Meilleur buteur : Njih Kelvin (Best Star, 6 buts)
  • Meilleur joueur : Mbarga Nkene (EFBC)
  • Equipe Fair play : Alliance de Bertoua
  • Malheureux finaliste : EFBC
  • Vainqueur : Best Star

REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 22 décembre 2014 à 07:47, par Johnny En réponse à : Limbe 2014 : les Brasseries, l’Académie Binya et Best Star honorés

    Première remarque, en cette période où les championnats sont arrêtés nos chaînes de télévision auraient quand même pu diffuser ce tournoi pour aider le grand public à découvrir les futures stars locales.

    Autre fait qui n’est pas des moindres, l’absence d’implication de la FECAFOOT et de tout le gotha du Football Camerounais !!! Après nos chers « coaches » vont venir devant les micros et caméras vous dire comment ils font un travail « énorme » pour la détection des talents...

    Ce tournoi est une tradition vieille de plus de dix ans déjà, mais nos instances dirigeantes ne font pas grand chose pour qu’il aie le rayonnement national et même International qu’il mérite. Montaigu et Toulon n’ont pas démarré différemment, mais à ce jour ce sont des références mondiales en termes de tournois de jeunes !!!

    Répondre à ce message

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches