Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

  • Accueil
  • Actualités
  • L’École des Brasseries du Cameroun déboutée par la FIFA au sujet des indemnités (...)

L’École des Brasseries du Cameroun déboutée par la FIFA au sujet des indemnités de formation de Aloys Fouda

L’affaire a fait grand bruit en septembre dernier et la carrière professionnelle de Aloys Fouda a failli en pâtir. L’École des Brasseries du Cameroun avait envoyé une facture colossale au club de football de Ligue 2 de France, Caen, pour réclamer des indemnités de formation relative au jeune camerounais. En dépit des preuves de falsification flagrante sur la licence FIFA du joueur, cette académie a porté plainte contre le club français à la sous-commission de la Chambre de Résolution des Litiges. Le juge a décidé de simplement rejeter cette demande.

Le 27 juillet 2020
commentaires

Les Brasseries sont aussi condamnées à payer tous les frais de procédures, soit 12 000 francs Suisse.

Cette décision présuppose aussi que Caen ne doit aucun copeck à l’école des Brasseries du Cameroun même si le jeune y a suivi une formation à une période bien déterminée. Une des règles dondamentales de la formation est qu’après les U12, un centre de formation ne peut toucher aucune indemnité si on estime que la formation a été payée en tout ou en partie par les parents ou proches des joueurs.


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches