Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

MTN Elite One / 13e journée

Fovu gagne enfin

Camfoot.com

L’équipe de Baham a enregistré sa première victoire cette saison, en battant Sable de Batié, 1-0, au stade municipal Fotso Victor de Bandjoun. Une rencontre au cours de laquelle on a frôlé le pire avec l’écroulement du gardien de buts, Eyili Ngosso.

Le 12 juin 2013
commentaires

Fovu de Baham achève la phase aller du championnat 2012-2013 en signant sa première victoire. Face à Sable de Batié, le but a été marqué par Armand Nana Njeukou, à la 14e minute. Il reçoit un ballon aérien en pleine course sur le flanc gauche, fait un contrôle de la poitrine et frappe du pied gauche. La balle croisée va à l’angle opposé des buts.

Le reste de la rencontre se résume à de nombreuses occasions de buts manquées. Fovu de Baham est le champion dans les loupés. Jean Simo manque un face à face à la 25e minute. À la 64e minute, suite à une transversale venue de la gauche, Willy Namedji sur le flanc droit, élimine le défenseur de Sable et place le ballon au dessus des buts. La 61e borne est celle du loupé de Cédric Kaham dont la balle de face-à-face est repoussée par le gardien de Sable. Sur une action similaire à la 71e minute, il s’effondre au moment du tir. L’arbitre ne siffle rien alors que l’attaquant réclame un pénalty. Namedji signe la dernière occasion manquée à la 96e minute. Suite à une sortie manquée du gardien de Sable, il récupère la balle, fonce vers les buts et tire à côté.

Sable de Batié a sa première occasion à la 5e minute. Dassi Tantan reprend un corner qui échoue sur le poteau. À la 60e minute, Samuel Nkoua est la réception d’un coup franc exécuté de la gauche vers la droite. La heurte la barre transversale. À la 95e minute, Sable de Batié réclame un pénalty non siflé. Son attaquant tombe dans la surface de réparation, alors qu’il avait éliminé le défenseur.

Frayeur après l’écroulement du gardien de buts, Eyili Ngosso

Jusqu’à ce que nous partions du stade municipal Fotso Victor de Bandjoun ce 09 juin 2013, le staff technique de Fovu de Baham était sans nouvelle de l’état de santé de son gardien de buts, Eyili Ngosso. Sorti du stade presque inconscient sur une civière, il a été conduit dans un hôpital de la ville de Bandjoun dès la 45e minute. Cela fait suite à un choc frontal avec son propre défenseur, Arno Ndzana, à la 35e minute. L’on entend à ce moment là, d’un joueur juste à côté : « Vite, il avale sa langue ». Tous accourent vers l’infortuné et lui ouvrent grandement la bouche jusqu’à ce qu’il revienne à lui, saignant du nez. Pour une première victoire de Fovu de Baham dans cette édition de la MTN Elite One, le prix a failli être lourd.

Hindrich ASSONGO

Réactions

Richard Towa, entraineur de Fovu de Baham

« Cette victoire fait du bien aux joueurs. Ils l’ont méritée. Ils ont très bien joué. C’est cela la récompense quand on travaille avec une certaine sérénité. L’on aurait pu gagner par 4-0 si les joueurs faisaient preuve de lucidité devant les buts. Ils n’ont pas pu concrétiser des occasions nettes. La victoire d’aujourd’hui doit les remettre au travail.

La direction administrative fait des efforts pour renforcer le secteur offensif pendant le mercato. Depuis quelques journées, l’équipe ne prend pas beaucoup de buts. Il faut maintenant en marquer. Les négociations sont achevées avec deux attaquants qui viennent de l’Union de Douala. Ils ont vraiment de la qualité. Ils auront la possibilité d’aider de ce groupe. Nous avons tenu une réunion samedi à Baham. Et on a vu des élites derrière leur équipe. J’appelle les supporters à revenir au stade soutenir ces enfants qui en ont besoin. S’ils le font, le championnat retour, les joueurs le disputeront d’une autre manière. »

Gabriel Zabo, entraineur de Sable de Batié

« On a eu un pénalty que l’arbitre a refusé de siffler. J’espère que vous aurez le courage de montrer cette image et d’en parler. On a pris un but sur une erreur d’inattention. Mais dans le jeu, on était à égalité avec eux. On aurait dû obtenir cette égalisation. Nous avons raté des occasions que nous ne devrions pas manquer. Le bilan de la phase aller est mauvais parce que nous sommes 13e au classement. Il faut qu’on rentre travailler afin de remonter la pente. »

Propos recueillis par H.A.

Fiche technique

Fovu - Sable : 1 - 0

- Buteurs : Armand Nana Ndjeukou

- Stade : Stade municipal Fotso Victor de Bandjoun

- Terrain : terre battue

- Public : environ 250

- Temps : ensoleillé, puis pluvieux

- Durée : 90 + 8

- Couleurs : Fovu : violet et blanc ; Sable : Jaune et bleu

- Date : 10 juin 2013

Equipes

- Fovu : 1- Eyili (22- Franck Zibi --- 35e minute) ; 4- Christian Ngono ; 21- Joel Arno Ndzana ; 19- Franklin Enobi ; 3- Aime Moifo ; 17- Standly Echabe ; 9- Stepane Douanla (cap) ; 12- Armand Nana Njeukou ( 10- Cedric Kaham----14e minute) ; 13- Jean Simo ; 11- Willy Namedji ; 20- Calvin Moulam (7- Armand Onuard ---- 80e minute) Remplaçants : 27- Christ de Dien Chague Kengne ; 10- Cedric Kaham ; 2- Bedime Dikombwe ; 22- Franck Zibi ; 30- Denis Fotie ; 7- Arnaud Onuard ; Oumarou Baba. Staff technique : Richard Towa ; Ebenezer Seukang ; Andre Kouam.

- Sable : 22- Lali Fodjo ; 5- Basile Baba (cap) ; 2- Mengaptche Ngansop ; 17- Samuel Nkoua ; 15- Tcheutchoua (11 Ouega Kamgang ----- 46e minute) ; 12- Ahanda Ayissi ; 6- Ngoupeyou ; 14- Mounang Oumarou (10- Egouli----80e minute) ; 13- Dassi Tatan ; 8- Seuguep Tchuisseu ; 9- Chanabo Gassissou (18- Mooh Djike---- 46e minute) Remplaçants : 18- Mooh Djike ; 11 Ouega Kamgang ; 10- Egouli ; 4- Etien Foumbob ; 3- Happy Kammoe ; 7- Takoutsing Fogang ; 16- Eric Sadjo Sodea. Staff technique : Gabriel Zabo ; Marcel Fezzeu.


La Chronique de Léon
Les Depêches