Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

CHAN 2018 : le Cameroun sauve son honneur

Camfoot

Pour sa dernière dans ce Championnat d’Afrique des nations, l’équipe qu’entraine Rigobert Song a décroché le point du nul 1-1, concédé ce mercredi face au Burkina Faso. Résultat acquis grâce à un but de Moukoko, le seul inscrit par le Cameroun dans ce tournoi.

Le 24 janvier 2018
commentaires

Les Lions amateurs du Cameroun ne retourneront pas bredouilles à Yaoundé. Battus par le Congo (1-0) et l’Angola (0-1) lors de leurs deux premières sorties au cours de ce Championnat d’Afrique des nations (CHAN) marocain, les hommes qu’entraine Rigobert Song ont décroché le point de l’honneur ce mercredi face au Burkina Faso (1-1), à l’occasion de la dernière journée dans le groupe D de la compétition. Beaucoup plus séduisants en deuxième mi-temps qu’en première, les Lions A’ se font surprendre peu avant la pause, après une bourde de leur gardien qui offrait un cadeau à Sylla (1-0). Mais les Camerounais égalisaient de retour des vestiaires, grâce à Moukoko, auteur du seul but de son équipe dans cette compétition. La soirée des Lions A’ aurait pu tourner au cauchemar si l’arbitre avait ensuite sifflé un penalty suite à une main d’Otia dans la surface. Heureusement pour eux !


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 26 janvier à 03:43, par Jacovalou En réponse à : CHAN 2018 : le Cameroun sauve son honneur

    Et dire que nous en sommes réduits à cela ! « Sauver » notre honneur...Avec un match nul !? Après deux défaites de rang !? C’est pitoyable ! Et Song veut entraîner l’équipe A ? Ah j’oubliais, tous les camerounais disent qu’ils sont capables d’être sélectionneur, à partir du moment où on sélectionne 23 joueurs professionnels et que l’on compte sur le facteur « au petit bonheur la chance ».

    Répondre à ce message

  • Le 25 janvier à 00:19, par Bobill En réponse à : CHAN 2018 : le Cameroun sauve son honneur

    Voilà le rendement d´un entraîneur Camerounais, vivant au Cameroun et ayant à tout bout de temps la possibilité d’organiser des entraînements pendant les périodes de Break FIFA. Son équipe composée de joueurs vivant au territoire Camerounais,

    - manque de condition physique. Pour des internationaux et même après une pause forcé du Championnat national, ce piteux état physique est impardonnable et est à imputer à son entraîneur.

    - Cette équipe manque cruellement de cohésion dans son jeu et en dehors des terribles lacunes individuelles des joueurs parsemée de multiples passes à l´adversaire,

    - Son positionnement tactique tant offensif que défensif est un aveux d´importance de coaching, car les joueurs de Rigobert Song courent sur le terrain sans concept offensif et les chemins de course de l´équipe ne sont pas définis, à telle enceinte que l’on croit avoir affaire à des poulets de ferme reconnaissant le bruit des graines de maïs et courant en désordre dans tous les sens.

    Si c´est ce coaching d´approximation, qui devient le baromètre de l´excellence de coaching pour être proposé en rêve aux Lions pro, alors ceux qui nous donnent ce genre de visions cauchemardesque n´ont jamais joué au football ordonné et discipliné. En ancien professionnel du haut niveau, Song devrait avoir honte de cette prestation, mais comme il ne démissionnera jamais de propre gré, laissons le boire la tasse jusqu’à la lie.

    Répondre à ce message

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches