Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Infrastructures

CAN 2019 : Lueur d’espoir pour le début des chantiers

Le gouverneur de la région a indiqué ce jeudi avoir reçu les documents qui autorisent les différents prestataires à commencer les travaux.

Quelques jours après le passage des experts de la Confédération africaine de football (CAF) dans la région de l’Ouest, les autorités semblent avoir pris conscience de ce que le site de Bafoussam accuse un énorme retard dans la réalisation des infrastructures faisant partie du cahier de charges de la CAF pour l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations (Cameroun 2019).

Le 26 janvier 2018
commentaires

Elles viennent en effet de délivrer aux entreprises retenues pour réaliser certains marchés les documents qui leur permettent de se déployer enfin sans crainte. Au cours d’une rencontre avec le gouverneur de la région et autres préfets dont les départements sont concernés ce jeudi 25 janvier 2018, ils ont promis de se mettre illico presto au travail afin de livrer les différents marchés dans les délais. « Nous sommes déjà installés dans la ville de Bafoussam, toute les études sur les tronçons routiers que notre entreprise va réaliser ont déjà été faites. Donc les populations vont voir effectivement les engins sur le terrain dans trois semaines », assuré André Siaka, patron de l’entreprise Route d’Afrique. Celui-ci promet d’ailleurs de saisir l’opportunité de ce marché pour montrer la force de frappe de sa jeune entreprise. Le gouverneur de la région a invité les préfets à travailler avec les populations afin d’éviter toute incompréhension de nuire à l’évolution harmonieuse des travaux.

Nonobstant ces assurances, le scepticisme des populations reste intact. «  Ce n’est pas la première fois qu’on nous parle du début des chantiers et qu’on ne voit rien », confie un habitant.

En plus de ces marchés routiers financés par l’Etat du Cameroun à travers "le fonds spécial CAN", dont le lancement est effectif (du moins dans les documents), d’autres devraient suivre dans les prochains mois.

Selon un expert de l’Agence française de développement (AFD) déployé à Bafoussam pour le suivi des projets des financés par cette structure de la coopération française, le démarrage des projets C2d est prévu pour début-mai 2018.

Gaël Tadj


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 26 janvier à 17:03, par Patrick En réponse à : CAN 2019 : Lueur d’espoir pour le début des chantiers

    Hahahahah vous vous croyez encore ???? Un pays bananière qui fait toujours des promesses qu’il ne peut tenir. Maintenant, vous êtes encore allé de l’avant et ouvert la bouche et dit que les choses vont commencer dans trois semaines. Continuez à rêver pour votre CAN 2019. PAYS Bananiere.(Nous sommes déjà installés dans la ville de Bafoussam, toute les études sur les tronçons routiers que notre entreprise va réaliser ont déjà été faites. Donc les populations vont voir effectivement les engins sur le terrain dans trois semaines », assuré André Siaka, patron de l’entreprise Route d’Afrique). . Qui trompes-tu  Ce n’est pas la première fois qu’on nous parle du début des chantiers et qu’on ne voit rien », confie un habitant. hahahaa Chaque fois que les gens continuent à dire que ce pays sera prêt je continue à rire. Le pays ne sera jamais prêt. Suprise moi Bafoussam village des sorcierre.

    Répondre à ce message

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches