Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Si en Afrique, on commence déjà à spéculer sur la capacité du Cameroun à pouvoir organiser la prochaine Coupe d’Afrique des Nations, sur place dans la capitale camerounaise, les autorités se satisfassent d’avoir pu bouger le dossier du Complexe Sportif Paul Biya. Le futur site de la compétition qui porte le nom du Chef de l’État est désormais le symbole de l’immobilisme personnifié. Magil Construction qui a accepté de relever le défi, personnifie l’efficacité canadienne. Reportage de la CRTV...

Le Cameroun, champion d’Afrique en titre, retrouve la compétition reine de la catégorie seize ans après sa dernière participation. La sélection (...)
La Fédération Internationale de Football Association a publié ce jeudi son classement des meilleures nations de football pour le compte du mois (...)
Des images ont récemment circulé sur la toile qui indique des difficultés de logistiques de plusieurs de nos sélections nationales de football. Lors (...)
Après avoir bien débuté la compétition avec une victoire convaincante contre la France, les Lionnes ont d’abord fait match nul vierge contre le Brésil (...)
Après avoir attendu en vain le feu vert de la Fecafoot sur ce qui est de la mise en application ou non du décret du Président Paul Biya prohibant la (...)
Alain Djeumfa conduit la sélection nationale militaire du Cameroun aux Jeux Mondiaux Militaires de football qui ont lieu en Chine. Pour son (...)
Après avoir récupérée l’organisation des championnats de football professionnel, la fédération camerounaise de football a forcé l’adhésion des (...)
Si l’on avait encore un doute que les décisions de Mbombo Njoya sont calquées sur les envies de Samuel Eto’o, l’épisode de la sélection des six jeunes (...)
Thomas Libiih, qui agit comme sélectionneur de la sélection des moins de 17 ans, a accordé une interview dévastatrice sur l’état des relations entre (...)

0 | ... | 9 | 18 | 27 | 36 | 45 | 54 | 63 | 72 | 81 | 90

La Chronique de Léon
Les Depêches