Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

  • Accueil
  • A la Une
  • Aigle de la Menoua : Opération 150 000 supporters pour vaincre Ashanti (...)

Champions League Africaine

Aigle de la Menoua : Opération 150 000 supporters pour vaincre Ashanti Kotoko

Le projet a été lancé mardi dernier lors d’un point de presse à Douala.

Camfoot.com

L’ambition semble démesurée. Mais Hugues Tsobgni, le président délégué de l’oiseau de la province de l’Ouest est serein : « nous compter mobiliser 150 000 supporters pour apporter leur soutien au club lors du match de dimanche contre Ashanti Kotoko » souffle le président actif, l’air très sérieux.

Le 15 février 2006
commentaires

Selon Mr Tsobgni, « l’Aigle compte dans tout le Cameroun plus de 400 000 supporters. Cette première réunion vise à lancer d’abord l’opération 150 000 supporters. Ensuite, nous déploierons progressivement notre programme d’action pour l’année 2006. Nous sommes prêts pour affronter les Ghanéens ce dimanche ». En effet, l’Aigle Royal de la Menoua affronte Ashanti Kotoko ce week-end au tour préliminaire, en 1/16è de finale de la ligue des champions Caf. Alors que l’un des ambassadeurs camerounais à cette prestigieuse compétition se prépare pour ce choc frontal, une rumeur persistante faisait état d’une grave crise financière qui secoue les ‘’jaunes et noirs’’. Les joueurs seraient en grève alors que le président directeur général, Pierre Nguefack se trouve en Europe, malade, affirment certaines sources. C’est donc pour dissiper ces ‘’rumeurs’’ que l’équipe dirigeante de l’Aigle a organisé ce point de presse. Devant les journalistes ce 14 février 2005, Hugues Tsobgni a tenu à lever toutes les zones d’ombres qui planent au dessus du rapace de la Menoua.

Hugues Tsobgni, Président Délégué de l’Aigle de la Menoua
« Nous sommes prêts pour affronter les Ghanéens ce dimanche. »

À propos de la supposée crise financière qui plane au dessus de l’Aigle de la Menoua, le principal orateur de la conférence est péremptoire : « l’Aigle n’a aucun problème financier [sic]. Tous les joueurs sont sereins. Certains dirigeants du club devraient assister à cette conférence de presse, mais ils sont en ce moment allés à Dschang [ville qui abrite le siège du club, ndlr] pour désintéresser les joueurs. Pour le moment, le moral des joueurs est au beau fixe, et on attend plus que dimanche pour descendre dans l’arène. Notre dernier résultat (4 buts à 0 face à Sahel) est une preuve de santé sportive du club ». Concernant le problème de certains joueurs du club partis à l’inter saison alors qu’ils seraient encore sous contrat avec l’Aigle de la Menoua, Hugues Tsobgni estime « C’est un droit élémentaire pour tous les joueurs de jouer dans le club de leur choix. C’est ainsi que notre fils Andrew Ngome a signé dans l’Union de Douala. Des joueurs comme Boudga et Dongmo évoluent cette année sous d’autres cieux. Tous ces joueurs ont été libérés ».

L’Aigle qui commence difficilement la saison (une victoire pour deux défaites et un nul) est-il prêt pour affronter Ashanti Kotoko, un géant sur le continent avec ses titres éloquents, 7 fois finaliste de la Coupe des clubs champions (1967, 1970, 1971, 1973, 1982, 1983 et 1993), double vainqueur de la compétition et 19 fois champion du Ghana ? M. Tsobgni est plus qu’optimiste : « nous respectons Ashanti Kotoko qui est un géant sur le continent africain. Mais n’oublier pas aussi que l’Aigle royal de la Menoua existe depuis 1932 et qu’il a écrit les belles lettres de l’histoire du football camerounais. Même si cette compétition est notre première expérience africaine, nous nous battrons pour mériter le statut des ambassadeurs du Cameroun. Nous comptons beaucoup sur les supporters pour nous porter à la victoire dimanche. »
Sur un plan pratique, Aigle peut se targuer d’avoir recruté de nouveaux joueurs tels que Wamba, Essomba, Ayafor, Bayiha, Otobong et l’expérimenté gardien Mbarga Ndoe, venu de l’Union de Douala. Ce dernier est un maillon essentiel et son recrutement est judicieux du fait de sa grande expérience de la compétition africaine avec le Canon de Yaoundé pour ne citer que ce club.

Un des Clubs d’animation de l’Aigle Royal de la Menoua
Le 12e homme jouera un rôle très important ce dimanahe à Douala.

Malheureusement, Ndoe Mbarga n’est pas qualifié pour cette première phase de la compétition. Ce n’est qu’aux ¼ de finales qu’il sera qualifié par la Caf si l’Aigle est encore en compétition. Pour cela, il est donc important de prendre un sérieux avantage sur Ashanti Kotoko ce dimanche avant le match retour dans deux semaines. La balle est maintenant dans le camp de l’Aigle de la Menoua ...et du 12e joueur.

Eric Roland Kongou à Douala


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches