Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Divers

Des révélations surprenantes sur Benoit Assou-Ekotto

Camfoot

Vous pensez que vous savez tout de l’ancien international camerounais ? Son ancien manager à Tottenham, on ne sait dans quel but, a dévoilé les rêves secrets du latéral gauche. C’est qu’en fait il aimerait le faire signer à Birmingham pour au moins une saison, mais l’ex Lion Indomptable préférerait se lancer plutôt dans une carrière d’acteur du porno plutôt que de jouer dans ce club de D2 anglaise.

Le 27 mai 2017
commentaires

A 33 ans, Benoît Assou-Ekotto est libre de tout contrat après une saison à Metz (18 matchs en Ligue 1 cette saison). Le défenseur-latéral gauche camerounais intéresse à présent Harry Redknapp, son ancien entraîneur à Tottenham, aujourd’hui patron de l’encadrement technique de Birmingham City, club de deuxième division d’Angleterre. Croyant pouvoir faire peser leur vielle relation, l’entraîneur anglais n’est pas certain d’y parvenir, pour une raison assez originale.

« Le seul souci c’est qu’il (Benoît Assou-Ekotto, Ndlr.) dit qu’il voulait être une star du porno, a déclaré Redknapp au sujet de son ancien joueur, dans des propos rapportés par The Independent. Peut-être que je peux le dissuader à jouer un an de plus avec moi, avant qu’il ne fasse ça ».

Si Harry Redknapp ne veut pas comprendre le sens véritable des propos du philosophe Assou-Ekotto, on va se charger de le lui expliquer. C’est que, l’ancien Lion Indomptable préférerait une carrière d’acteur du porno, plutôt que de rejoindre Birmingham City, classé 19e au terme de la saison écoulée. Est-ce clair now, Mister Manager ?

Arthur Wandji


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches