Turquie

Avec un doublé et une passe, Eto’o corrige Galatasaray

Camfoot

Samuel Eto’o a mis les coéquipiers d’Aurélien Chedjou à terre. Epaulé par un Jean II Makoun auteur de deux passes décisives lors de la réception de Galatasaray ce samedi à l’occasion de la 29e journée de Süper Lig, l’attaquant camerounais a brillé d’un doublé et d’une passe décisive dans la victoire d’Antalyaspor 4-2.

Le 17 avril 2016
commentaires

Les joueurs de Galatasaray ne sont pas prêts d’oublier Samuel Eto’o. En déplacement ce samedi sur la pelouse du club d’Antalya, les coéquipiers d’Aurélien Chedjou, indisponible pour blessure, ont goûté à la fureur de l’ancien Lion Indomptable. Comme s’il avait un problème particulier avec eux. C’est que, le buteur vedette de l’histoire de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) a vite sorti les griffes au cours de cette rencontre qui avait bien démarré pour les deux équipes. Au bon endroit pour recevoir un caviar de Jean II Makoun, Samuel Eto’o faisait d’abord sauter le verrou dès le premier quart d’heure de jeu (1-0, 15e). Mais malgré l’avantage, la pression que les coéquipiers du quadruple ballon d’or africain subissent ensuite en défense est trop grande. Ils craquent. Les visiteurs égalisent, grâce notamment à Diego Ângelo qui marquait contre son camp (1-139e).

Revoilà Eto’o et Makoun

Avec Eto’o, Makoun, Etame Mbilla (sorti à la 72e) et Zacharie Enguéné (sorti à la 66e), tous titulaires, le club d’Antalya repart à l’assaut, mais les efforts des Camerounais ne donnent rien. Il aura fallu attendre le début de la seconde mi-temps pour que le capitaine du club inscrive son 19e but de la saison (2-1, 53e). Désormais, deux réalisations le séparent de Mario Gomez (21 buts), le leader au classement des meilleurs scoreurs du championnat. Rapide, technique et influant balle aux pieds, Samuel Eto’o s’illustre encore alors que le score avait été porté à 2-2 grâce à Bulut (64e), mais cette fois en passeur décisif. Son envoi est net. Bassan n’a rien d’autre à faire que de marquer (3-2, 72e). Pour la troisième fois dans ce match, Antalyaspor mène, mais le score ne semble pas assez important pour Eto’o et les siens. Et alors qu’on joue les derniers instants de la partie, Jean II Makoun surgit avec une balle à destination de Şimşek qui mettait fin aux espoirs du club stambouliote (4-2, 90e+1). Un match solide de la part de Makoun et Eto’o qui ont régalé.

Arthur Wandji


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches