CAN féminine 2016 : Retard énorme dans la préparation des Lionnes

Camfoot

Il y a un mois que les Lionnes indomptables du Cameroun auraient dû démarrer leur préparation pour la Coupe d’Afrique des nations féminine de football, « Cameroun 2016 ». Elles n’ont toujours pas entamé leur mise au vert à quelques huit mois de cette grand’messe du ballon-rond prévue du 19 novembre au 3 décembre prochain à Yaoundé et à Limbé.

Le 29 février 2016
commentaires

L’actualité prégnante est dominée par la construction des installations sportives, à l’aménagement des infrastructures connexes –qui accusent également un grand retard- et pourtant, les autorités n’ont toujours pas pris la mesure de la préparation des principales actrices.

Enow Ngachu et ses filles étaient censées débuter leur préparation le 2 février dernier par un stage dédié à la préparation et à la détection physique à l’attention de 28 joueuses amateurs à Buea ou à Limbé dans la région du Sud-ouest. Ce regroupement aurait constitué la première phase du programme de préparation des Lionnes indomptables qui s’échelonne sur douze phases jusqu’au coup d’envoi de la CAN en novembre prochain.

En outre, la deuxième phase était prévue du 18 février au 1er mars, avec quasiment les mêmes articulations que la première, sanctionnée par deux matchs amicaux avec des équipes locales. Le deuxième volet de cette préparation se serait donc achevé mardi 1er mars prochain pour donner lieu dès le 7 mars à la suite du programme qui aurait vu l’entrée en jeu de quelques joueuses professionnelles. Un match amical international est même prévu lors de cette troisième phase, face à un adversaire à déterminer.

La Fécafoot prolonge l’expectative

Les vices championnes d’Afrique ont déjà laissé deux étapes de leur préparation sur le carreau, ce qui déjoue à ne pas douter les plans de l’encadrement technique. Joint au téléphone à l’idée de savoir pourquoi ce retard se prolongeait, Enow Ngachu, le patron des Lionnes croit savoir que « la fédération est en train de tout faire pour nous mettre bientôt en stage », lance-t-il succinctement.

Ses collaborateurs et lui ont cependant l’attention tournée vers leur hiérarchie, la Fédération camerounaise de football (Fécafoot), qui avoue un atermoiement du démarrage de la préparation de la sélection nationale féminine, sans pour autant en donner les véritables raisons. « Le programme et la formule de préparation ont été modifiés. Les communications sur ce sujet se feront en temps opportun », a réagi la responsable du département marketing et communication, Laurence Fotso, contactée la semaine dernière par téléphone.

Malgré ce décollage tardif dans la préparation des Lionnes, l’équipe technique ne croise pas les bras. Enow Ngachu et ses pairs travaillent sous cape à détecter de nouveaux talents susceptibles intégrer la sélection A au Tournoi de la Femme qui a cours à Yaoundé.

Armel Kenné


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Répondre à cet article

La Chronique de Léon
Les Depêches