Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

  • Accueil
  • Championnat
  • Roger Armistice Ngouowenou : « Tous nos matchs seront des petites finales  (...)

Mtn élite one

Roger Armistice Ngouowenou : « Tous nos matchs seront des petites finales »

Camfoot

Dimanche dernier, Eding sport de la Lékié a remporté le titre honorifique du champion de la phase aller de Ligue 1. Crée en 2012, c’est avec beaucoup d’efforts que cette jeune formation s’est maintenue en championnat d’élite à sa première participation la saison précédente (9e au classement général). Pour sortir de ce cauchemar, l’administration du club n’a pas lésiné sur les moyens au tant financiers et qu’humains avant d’entamer la saison en cours.

Le 7 juin 2017
commentaires

De l’encadrement techniquement aux joueurs, le nouveau directeur sportif a sélectionné parmi les meilleurs pour atteindre les objectifs fixés, dont le principal reste le maintien en Ligue 1. Dans cet échange, Roger Armistice Ngouowenou, évalue les résultats obtenus en cette mi- saison et se projette sur la vision de son groupe pour la phase retour.

Au terme de la phase aller, est-ce que le résultat obtenu à combler vos attentes ?

Je crois que d’une manière générale, on peut dire que l’objectif a été atteint parce que nous avons battu les records. Depuis près de dix ans, aucun club n’a achevé la phase aller de Ligue 1 avec 34 points, mais Eding Sport a pu le réaliser. Malgré quelques manquements, comme ce but encaissé contre YOSA à la 16e seconde du jeu (le but le plus rapide du championnat) à cause de la déconcentration du gardien de but, des matchs qu’on aurait pu gagner, mais qu’on a malheureusement perdu, nous sommes satisfaits.

Ce résultat découle probablement du travail qui a été fait avant le lancement du championnat. Sur quelle base avez-vous travaillé ?

Avant les cinq dernières journées de la saison passée, le président m’a confié un certain nombre de responsabilité avec tout le projet du club pour cette saison. Il été question pour nous de renforcer le staff technique en trouvant des personnes fiables qui peuvent travailler avec Nicolas Tonye Tonye, qui est passé d’entraîneur principal à directeur technique, dans sa lourde mission. Notre choix s’est porté sur Anicet Mbarga comme entraîneur, Inoussa, entraîneur des gardiens. Avec ce staff, il fallait penser à avoir des joueurs qui peuvent nous aider à atteindre nos objectifs. C’est ainsi que nous avons recruté des footballeurs que nous avons jugé capables de nous accompagner dans notre vision. Et je pense que c’est ce travail qui porte ses fruits.

Vous avez relevé certains manquements à cette première étape, est-ce qu’il y a des points précis sur lesquels vous allez travailler avant la reprise ?

Absolument. Il y a des postes sur lesquels nous n’étions pas totalement satisfaits. C’est d’ailleurs pour cette raison que nous avons libéré certains joueurs. Nous avons un problème de meneur de jeu, de récupérateur et nous sommes en train de nous y atteler. Nous sommes en train de recruter cette semaine un certain nombre de joueur, notamment le capitaine de Renaissance de Ngoumou qui est international cadet. Nous allons chercher plus bas pour voir dans quelle mesure nous allons le façonner pour que d’ici trois ans, il soit véritablement prêt pour les grandes équipes. Il y a également un certain nombre de joueurs, dont je préfère taire les noms, qui sont un peu mûrs, que nous devons enrôler pour renforcer le milieu de terrain et le compartiment offensif.

Les clubs rencontrent pour la plupart des difficultés financières, est-ce qu’Eding sport connait les mêmes difficultés ?

Les difficultés financières sont l’apanage de tous les clubs au Cameroun. Et Eding sport n’est pas en marge de ces fléaux. Mais nous sommes en train de nous organiser pour voir dans quelle mesure nous allons respecter ou être régulier au niveau du salaire. Mais en ce qui concerne les primes de matchs, nous sommes l’un des rares clubs qui respectent les délais. Les joueurs n’ont aucun problème de prime. Les joueurs ont aussi une autre motivation au niveau des primes d’entrainement. C’est le seul club qui donne deux mille F Cfa de prime d’entrainement.

Comment vous envisagez la phase retour qui sera très difficile avec tous les clubs qui convoitent votre place et surtout un rival comme Ums de Loum, champion du Cameroun en titre, qui n’a perdu aucun match à cette étape la saison précédente ?

Eding est conscient que la place qu’il occupe est convoitée par tout le monde. Cependant, nous allons bagarrer pour prouver que nous n’y sommes pas par hasard. Tous nos matchs seront des petites finales et nous sommes en train de nous préparer pour affronter nos adversaires. Une chose est certaine, nous ne sommes pas surpris de notre position en championnat, nous allons travailler pour mériter cette place, au tant que Dieu nous donne la force. Ums a remporté la Coupe du Cameroun et le Championnat. En deux saisons, cette formation s’est véritablement affirmée dans notre championnat, mais aujourd’hui c’est le tour d’Eding sport. Notre objectif s’est toujours de nous maintenir le plutôt possible et de conserver notre place.

Réalisé par Louisa Mang


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches