Prépa Ligue 1 : Eding sport ratisse large pour le maintien

Camfoot

Un « bleu » dans la cour des grands. Un jeune loup aux dents plutôt longues. Eding Sport de la Lekié ne sera pas un foudre de guerre en Ligue 1 la saison prochaine mais, l’équipe créée en 2011 pourrait bien faire parler la poudre en division d’élite. Son ascension très fulgurante ressemble, à un détail près, à celle de Cosmos de Bafia, qui en l’espace de trois saisons est parti de la Ligue régionale du Centre pour participer à la CAF champions league alors que le club du Mbam et Inoubou était arrivé en Ligue 1 avec le statut de jeune apprenant.

Le 8 janvier 2016
commentaires

Eding sport qui est parti pour sa part de la ligue départementale en 2011 pour la Ligue 1 en 2016 pourrait bien marcher sur les traces de son ainé dans le Centre, même si les dirigeants du club nourrissent encore des ambitions modestes à quelques jours du coup d’envoi de la saison. « Être en Ligue 1, c’est un prestige. Nous allons tout faire pour y rester. Notre objectif, c’est le maintien », confie modestement Lauren Djam, le nouvel entraineur du club.

Le technicien camerounais est le premier architecte qu’a engagé Saint-Fabien Mvogo le président d’Eding sport pour bâtir un groupe à même de rivaliser avec les grands de Ligue 1. Et son recrutement n’est pas fortuit car, Lauren Djam connait bien le terrain de la première division pour avoir dirigé Botafogo de Douala la saison dernière alors que le club du Littoral venait tout droit de la Ligue 2. Botafogo s’est mué en terreur des « grands » du championnat, et a terminé quatrième devant les fidèles tels que la Panthère, Unisport et Yong sport. Djam est parti pour un bail de quatre saisons sur le banc de touche de sa nouvelle trouvaille, s’est aussitôt mis à l’œuvre et a engagé d’importants recrutements pour compléter quelques uns des rescapés du groupe qui a évolué en Ligue 2 l’année dernière.

Du renfort à 40%

Il a davantage misé sur des joueurs déjà compétitifs en Ligue 1, à l’instar d’Ulrich Siewe, transfuge de la Panthère du Ndé, de Theo Fodjo (Panthère), de Bihiya Mapan (New Stars), Hebert Djomaha (Bamboutos), Mbarga Abega (Canon), Bertrand Mani (Fortuna), mais aussi et surtout de l’ancien défenseur central des Astres de Douala et de l’US Bitam (Gabon), Jérémie Sangong, de retour d’une aventure au Congo. Un patchwork de onze nouveaux joueurs a rejoint dix-sept anciens pour former le groupe qui relèvera le défi. Cette trentaine de joueurs est mise ensemble depuis le début de la préparation le 30 novembre 2015.

L’équipe aura effectué avant le démarrage de la saison trois phases de préparation, ponctuées par un stage bloqué dans la localité d’Akono entre le 10 et le 24 décembre 2015. Il s’est davantage agi pour Lauren Djam et ses joueurs durant ce stage, de la mise en place tactique, et de « faire connaitre le nouveau projet de jeu aux joueurs », renseigne l’entraineur en chef. La formation de la Lekié est depuis lors revenue dans la capitale où elle s’entraine tous les jours au stade du Mateco de l’Université de Yaoundé I en attendant le début des hostilités.

Armel Kenné


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches