Ligue1 : nul entre les Astres et Botafogo

Camfoot

Présentée comme une rencontre fratricide entre deux équipes de la capitale économique du Cameroun le match Astres contre Botafogo de Douala qui ouvrait le bal de la 8e journée de la Ligue1 s’est achevé sur un score nul de zéro but partout.

Le 21 mars 2016
commentaires

Le maigre public qui a fait le déplacement du stade de la Réunification de Bépanda cet après midi est rentré fâché. Tout en trainant les pas à la sortie du stade, ces derniers rouspétaient de colère. Car, déçus par la rencontre Astres de Douala contre Botafoga à laquelle ils viennent d’assister. En lieu et place d’une réelle rencontre avec des actions et des buts, c’est un spectacle terne, sans de véritables occasions nettes de but, sans des actions dangereuses et surtout sans but que les deux équipes ont servi au public. Une chose qui a laissé pantois certains supporters. « C’était tout sauf un match de ligue1. C’était des entrainements et non un vrai match. Les deux équipes sont venues s’amuser », déclare avec beaucoup de colère un supporter.

Présenté comme un match couperet entre deux équipes rivales de la même ville, le public qui attendait du spectacle n’a presque rien vu dans l’ensemble. En dehors de cette déviation de la tête de Yanick Tankou de Botafogo de Douala qui trouve le montant gauche des buts de Ashu kerrido (90+2) et de cette frappe puissante de Pierre Francis Baliang qui oblige Ashu Kerrido à se détendre pour mettre le cuir en corner(62e), il n’ ya presque pas eu de véritable occasion de but dans cette rencontre. Les joueurs ont passé le temps à se faire des passes dans l’entre jeu sans véritablement inquiéter les portiers bien en place.

Le match

Dès le coup d’envoie, les deux équipes se jettent dans la partie. Du coté des Astres comme de Botafogo, on veut inscrire le premier but pour se mettre à l’abri. Mais, c’est sans compter avec la ligne défensive bien en place dans les deux camps. A force d’échouer sur la défense, les attaquants procèdent par des frappes à distance pour surprendre le portier. Mais hélas. Ils ne trouveront pas la faille. Astres de Douala qui s’illustre le premier dans cette technique trouve sur sa trajectoire le portier Abogo Sylvain de Botafogo qui stoppe toutes les velléités offensive. Sur un une-deux avec son coéquipier Patrick Anaba qui croyait ouvrir le score voit sa frappe détournée en corner par Sylvain Abogo (38e).

La réaction est immédiate sur une phase offensive menée par Rodrigue Tchatchoua, Francis Baliang bien placé à l’entrée de la surface de réparation ouvre une frappe captée en deux temps par le portier des Astres (40e). Deux minutes plus tard (42e ) il adresse une nouvelle frappe en direction des buts que Ashu kerrido dévie en corner.

C’est sur ce score que les deux équipes vont la mi-temps.

A la reprise, la rencontre garde le même tempo. Le spectacle se faisant rare, les supporters s’ennuient. Certains somnolent. Il a failli attendre les arrêts de jeu pour voir cette véritable occasion de but de Botafogo. Sur une remise en touche non loin du point corner, Yanick Tankou dévie le cuir sur le montant gauche des buts de Astres de Douala. La frayeur n’est que de courte durée puisque cette occasion sera la toute dernière de cette rencontre. Astres de Douala et Botafogo se séparent ainsi sur le score nul et vierge (0-0).

HVN


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches