Ligue 1 : Racing fouette Coton Sport (2-0)

Camfoot

Coton Sport de Garoua va devoir encore reporter son vœu de remporter un match hors de sa base cette saison. Ce dimanche 15 mai 2016, à l’occasion de la 17e journée du championnat national Ligue 1, le club du septentrion n’a pas pu résister à la fougue du Tout Puissant de l’Ouest (TPO). Les prémices d’un mauvais séjour des visiteurs dans l’antre de Bamendzi, se sont fait ressentir aussitôt le coup d’envoi donné. Bien démarqué dans la surface de Coton, Ngongang est bien servi par Yombi.

Le 15 mai 2016
commentaires

Après un contrôle, il ne parvient pas à cadrer sa frappe (2e). Après cette alerte, les hommes de Lionel Soccoia, se ressaisissent et se montrent deux fois d’affilée dangereux. D’abord, sur une contre-attaque menée par Atouba Yaziz. Après avoir supplanté les joueurs du Racing qui le marquaient, le milieu offensif de Coton se retrouve nez à nez avec Essambé, le portier du Tpo. Sur un contrôle de trop, il se fera devancer par son vis-à-vis (8e). Ensuite, sur une mauvaise lecture de la trajectoire du ballon, Tchékoulong, en position de dernier défenseur du Racing, fait planer le danger dans son camp. En embuscade, Kombous arrache la balle, puis fait un contrôle du genou avant d’enclencher une puissante frappe qui est déviée en corner, d’une magnifique claquette par Essambé (12e). Acculé sur ses propres installations, Racing va replier dans sa moitié de terrain. Et c’est dans les ultimes instants de la première période que les rouge et blanc vont lancer de nouvelles offensives. Mis sur orbite dans la surface de Coton, Nguéné réussit son crochet, mais sa jambe d’appui est retenue par le défenseur adverse. Le public voit un penalty, mais pas Aurélien Juenkou, l’arbitre central. Alors qu’on joue la dernière seconde de cette première manche, Yombi délivre le public de Bamendzi. Détaché d’un marquage, il reçoit une belle passe en profondeur. D’un sang-froid mirifique, il bat Georges Bokwé (1-0, 45+2).

La seconde manche démarre sous une forte pluie qui rendra l’aire de jeu impraticable. Incapables de faire de courtes passes, les deux équipes vont opter de procéder par de longs ballons aériens. Un registre qui conviendra le mieux au Racing, désormais dominateur à tous les niveaux. Les changements opérer par l’entraineur français du club de Garoua n’apportera pas grand-chose au jeu de son équipe. A contrario, ceux de son homologue du Racing seront salvateurs. En faisant entrer Tagne (45e), Racing présentera une nouvelle physionomie. Vif sur le couloir gauche, ce joueur causera des misères à Fernando Bongnyang, le capitaine et libéro de Coton. C’est d’ailleurs Tagne qui fait la passe décisive qui permet à Tpo se clouer les Coton sport. Au départ d’un coup franc obtenu vers la fin de la rencontre, il trouve la tête d’Ekoatsio. A peine entré en jeu, il allait, d’un plongeon, loger la balle au fond des buts de Bokwé (2-0, 86e). Les tentatives de Coton de sauver l’honneur, seront vaines jusqu’au coup de sifflet final.

Gaël Tadj, à Bafoussam

Fiche technique

  • Compétition : Ligue 1 (17e journée)
  • Affiche : Racing – Coton
  • Lieu : stade municipal de Bafoussam Bamendzi
  • Heure : 15 heures
  • Affluence : environ 6 000 spectateurs
  • Temps : pluvieux
  • Arbitres : A- Aurélien Juenkou ; A1- Pierre Enyegué ; A2- Carine Atezembong ; 4e- Shu Ashu
  • Score : 2 – 0
  • Buteurs : Yombi (45+2) et Ekoatsio (86e)
  • Avertissements : Fernando Bongnyang (79e) et Félix Djoubaïrou (83e) pour Coton
  • Composition des équipes
    • Racing de Bafoussam : Essambé ; Ekamba ; Tchékoulong ; Bessong (Béyéné, 90+1) ; Nguéné (Tagne, 45e) ; Ottou ; Eno (c) ; Ekwem ; Mengue ; Yombi ; Ngongang (Ekoatsio, 84e). Entraineur : Guy Djiepnang
    • Coton Sport de Garoua : Bokwé ; Atangana ; Atouba ; Ewondé (Belamo, 45e) ; Ambassa ; Kombous ; Bongnyang (c) ; Karamoko (Djoubaïrou, 45e) ; Kingué ; Daouda (Ngah, 64e) ; Mbimbé II. Entraineur : Emmanuel Soccoia

REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches