Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

  • Accueil
  • Championnat
  • Henri Baynaisem : « quelques pièces de l’organisation n’ont pas donné  (...)

MTN Elite One

Henri Baynaisem : « quelques pièces de l’organisation n’ont pas donné »

Camfoot

Après le départ de Joseph Diallo Siewe, c’est l’entraîneur des gardiens qui assure l’intérim en attendant le recrutement du nouvel entraîneur principal de Union de Douala. Il est assisté par Théodore Kouetchou. Il évalue la performance de ses joueurs lors du duel perdu (1-2) face aux Astres dans le cadre de la 22e journée de Ligue 1 au Stade Omnisports de Douala.

Le 13 juillet 2017
commentaires

Je ne dirai pas que je suis déçu parce que je crois que ces enfants auraient pu marquer leur but de victoire à la première mi-temps, mais on a manqué de réussite. On a voulu jouer notre jeu jusqu’au bout, malheureusement, quelques pièces de l’organisation n’ont pas donné comme on souhaitait. Mais je suis un peu déçu de certaines erreurs individuelles, qu’ils ont commis parce que ce sont des fautes des mineurs, on ne fait pas ce genre d’erreur en équipe pro. C’est le football et c’est arrivé. Être entraîneur principal pour moi n’est pas nouveau. J’ai commencé comme entraîneur principal avant de me reconvertir comme entraîneur des gardiens. C’est un groupe que je connais. J’ai assisté à toute la préparation. Dont être coach lors de ce duel n’a pas été difficile. Les gars ont voulu gagner ce match pour faire plaisir à Joseph Diallo, mais ils n’ont pas pu. Les gars s’en veulent aujourd’hui de son départ parce que s’ils avaient gagné, il ne serait pas parti.

Réalisé L.M.


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches